10 trucs pour arnaquer les auto-entrepreneurs

Manuel (caustique et ironique) en 10 points des arnaques aux auto-entrepreneurs.

Comment profiter de la manne du million d’auto entrepreneurs, de la création mensuelle de plus de 2000 entreprises ?

La solution est simple : leur proposer des services privés et optionnels parés des atours de structures étatiques.

Arnaque ? Tromperie ? Escroquerie ? Mais comme vous y allez ! Non, pour leurs auteurs (arnaqueurs, trompeurs, escrocs), il s’agit de simples propositions de services optionnels. Et si vous vous êtes « fait avoir », ne vous en prenez qu’à vous-même !

Chefs d’entreprise, auto-entrepreneurs, bienvenue dans la fosse aux requins…

Si vous voulez déjouer ces pièges, mettez-vous à la place des aigrefins et suivez le manuel que nous avons concocté…

  1. Je me greffe sur un Service Public que je clone. Exemple : Info Siret / SIRET, la TVA intracommunautaire / Trésor Public, enregistrement de marques IPTS / INPI, Info-registre / INPI, ODM Patent Online / INPI toujours…
  2. Je crée une entreprise ad hoc aux mêmes caractéristiques. Si, par exemple, mon « produit » s’appelle Info-Siret, je nomme mon entreprise APE (ce qui est plus efficace que de se nommer ODM quand on imite l’INPI).
  3. Je dépose dans la foulée mon nom de marque (et pourquoi pas de mes produits).
  4. J’envoie des milliers de factures à payer. Pour cela, je cible en priorité les auto entrepreneurs, les professions indépendantes (non juridiques si possible ;) ) et les chefs d’entreprise. Du mass mailing one to one en somme.
  5. Au verso de ce formulaire-facture prérempli (sinon il est moins efficace), je précise en corps 6 que le paiement n’est pas obligatoire. Cela prouvera, s’il en est besoin, que ce n’est pas une arnaque. Le « client » n’a qu’à lire le verso (rappelons que les professionnels français sont moins bien protégés des vendeurs que les particuliers).
  6. Je dépose ce formulaire-facture à l’INPI en tant que marque.
  7. Je poursuis toute reproduction illicite de ce modèle : puisqu’il est devenu une marque, il bénéficie en tant que tel d’une protection.
  8. Je m’assure des conseils d’un bon avocat (le qualificatif bon reste évidemment à soupeser) chargé de veiller au maintien de ma réputation. Il combattra avec acharnement toute diffamation dont je pourrais faire l’objet, ainsi que tout usage abusif de ma marque (voir point précédent).
  9. J’augmente mes chances de chiffre d’affaires en m’internationalisant (cf. exemples supra) afin de m’adresser aux cibles de plusieurs pays à partir d’une domiciliation si possible dans un pays à la réglementation compatible avec mes objectifs (ce qui signifie « complaisante »).
  10. Je respecte scrupuleusement ces neuf points pour m’enrichir en moins de deux ans, avec un ROI faisant béer d’étonnement toute personne honnête, business angel ou fonds d’investissement.

« Il pleut des soufflets, Figaro » disait Suzanne. Effectivement, depuis le XVIIIe, il y a des claques qui se perdent…

***

(c) Ill. Shutterstock – Fist, covered in flames

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


12 commentaires

  1. avatar

    Revenons à nos moutons

    18 août 2014 at 14:03

    En tant qu’auto-entrepreneur, j’ai effectivement été assailli de ce type de formulaires si bien imités.

    Mais pire encore, lorsque j’étais en Entreprise Individuelle, et donc obligé d’adhérer à une association de gestion agréée, le journal de celle-ci avait publié une pub pour l’une de ces entreprises !!
    Et un pseudo-erratum dans le numéro suivant, selon lequel « certains des membres auraient mal compris la publicité et l’auraient prise pour une annonce légale »…
    ou comment les organismes para-publics accompagnent sans vergogne ces arnaques ;)

    • avatar

      Serge-Henri Saint-Michel

      19 août 2014 at 10:01

      Waouh, excellente et incroyable précision, merci !
      A quand une action groupée des Associations de Gestion contre ce type de pratiques ?

  2. avatar

    poullilian

    20 août 2014 at 12:10

    Excellent article!!
    petit témoignage d’un jeune auto entrepreneur de 24 ans artisan carreleur, proie rêvée pour un escroc sans scrupule…
    le bon carreleur et ses 3 neurones..

    lancé comme un frelon dans le monde de l’entreprise, avec la farouche volonté de partir sur de bonnes bases de gestion tel un bon jeune consciencieux, je m’ affranchi au plus vite des frais d’ouverture de l’entreprise.
    2 chèques :
    inscription chambre des métiers genre 80 balles
    immatriculation registre des métiers..je sais plus trop mais en gros 250 euros donnes en main propre a l’interlocuteur chambres des métiers.
    ayééé je suis en règle!!
    a moi les chantiers..

    un mois passe et premier courrier qui tombe : facture d’immatriculation répertoire du commerce et des entreprises 247 euros
    très beau document..très sérieux, sobre avec le p’tit logo RCE..la grande classe.

    merde javais pas prévu ca…
    remise en cause personnelle : manque de renseignement initiaux, esprit trop optimiste de jeune ex étudiant branleur…bref mais coup de bol comme tout jeune ex branleur je n’ai pas un franc pour payer cet imprévu et fourre donc ce document perfide dans la pochette procrastination…

    suivront 6 courriers du même type avec quelques nuances devenues grotesque…ok je suis jeune mais complètement abruti non plus : sur le verso ou sur l’extrême bordure du recto…imprimé verticalement bien sur…figure en caractères 2mm (pas mesuré): offre facultative destinée uniquement a un but publicitaire
    ou bien : le souscripteur atteste savoir que cette offre n’est pas obligatoire…

    Diantre!!! Les crotales!!
    heureusement que je n’avais pas les fonds!! Sinon j’aurais probablement payé une voire deux facture avant de commencer a réagir..

    De la pure arnaque a l’ancienne, au culot, et légale bien sur!!!

    Alors prudence a vous chers confrères, l’auto entrepeneur est un mouton comme les autres, et le loup rode en ces temps de crise…
    historiquement propice a l’arnaque!!

    • avatar

      Serge-Henri Saint-Michel

      25 août 2014 at 10:03

      Merci Lucas pour ce long témoignage.
      Malheureusement, tout le monde peut en effet être la victime de ce genre d’arnaque aux aspects multiformes… et donc multi cibles.

  3. avatar

    Huard olivier

    25 août 2014 at 9:58

    En effet c’est le parfait complément de mon article sur le sujet.
    J’ai tellement envie de les court circuiter tous ces arnaqueurs de seconde zone

  4. avatar

    Pascale

    7 septembre 2014 at 10:36

    Bel article et beau cadeau pour escrocs en devenir ! Il n’est pas un peu trop explicite votre article ? Ça donne presque envie..

    • avatar

      Serge-Henri Saint-Michel

      8 septembre 2014 at 7:32

      @Pascale : merci pour le compliment ;)
      Réfléchissons tous à essayer d’arnaquer les arnaqueurs… voire à limiter l’effet de leurs actions.

  5. avatar

    silcee

    11 septembre 2014 at 9:54

    Bonjour M. Saint Michel (prof en 1997-98 MST RILA ouch ça fait mal) ;)
    C’est exactement cela et comme les précédents commentaires c’est très régulier (pas plus tard que cette semaine, réception d’un de ces fax).
    Le pire étant quand ils vous appellent et vous pressent de signer le papier, de façon agressive.
    Moi j’en rigole parce que je suis au courant et ils n’aiment pas ça (un jour où j’avais le temps j’ai même laissé la personne me raconter son baratin puis je l’ai cassée de façon sarcastique et elle m’a raccroché au nez, rhooo, si on peut plus rigoler…).
    Donc je rajoute dans votre liste tout ce qui concerne les copies de Pages Jaunes par exemple ou le RSI (ex. mot Répertoire à la place de Régime Social des Indépendants).
    Merci pour cet article.

    • avatar

      Serge-Henri Saint-Michel

      11 septembre 2014 at 13:56

      @Silcee
      Bonjour,
      Merci pour la précision sur « l’imitation » (les guillemets sont là pour nous éviter d’avoir des ennuis d’avocats balourds) des Pages Jaunes.
      Donnez de vos nouvelles post-RILA par mail, cela me fera vraiment plaisir :)

  6. avatar

    silcee

    30 septembre 2014 at 9:55

    Bonjour, Je vous ai donné des news via FB mais leur sécurité étant obscure, je me demande si vous l’avez eu?

  7. avatar

    Anna

    17 mars 2016 at 22:10

    J’ai été arnaquée par http://www.auto-entrepreneur.fr/ de 36euros par mois, je ne comprends pas comment ce site peut etre en ligne !

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>