Le Péché de Gourmandise ou les dangers de la monétisation à outrance…

Le marketeur digital en demande trop, tout de suite. Il s'active frénétiquement à monétiser immédiatement son audience ou ses bases e-mails dans une logique de rentabilité à très court terme. Quel gâchis ! Son retour sur investissement pourrait être tellement plus important et durable s'il utilisait plusieurs sources de monétisation dans une vision globale et mettait en place une stratégie de revitalisation de sa base clients pour éviter son érosion.

A quelques heures des repas gargantuesque de la fin d’année, je vous propose le dernier opus de la saga des Les 7 Péchés Capitaux du Marketing Digital, l’ultime péché capital : La Gourmandise !

Le marketeur digital en demande trop, tout de suite. Il s’active frénétiquement à monétiser immédiatement son audience ou ses bases e-mails dans une logique de rentabilité à très court terme. Quel gâchis ! Son retour sur investissement pourrait être tellement plus important et durable s’il utilisait plusieurs sources de monétisation dans une vision globale et mettait en place une stratégie de revitalisation de sa base clients pour éviter son érosion.

La gourmandise se manifeste de trois manières principalement :

  • L’épuisement de la base via la saturation causée par l’envoi d’e-mails trop fréquents.
  • Le bourrage publicitaire de votre site ou newsletter qui rend vos contenus véritablement répulsifs (trop de promos / trop d’informations « corporate »)
  • L’abus d’offres promotionnelles peu attractives liées souvent à un déficit d’affinité entre les produits promus et l’univers, le cadre dans lesquels ils sont distribués.

Le défi à relever est de taille. Voici quelques conseils précieux pour vous sortir de cette mauvaise passe :

  • Maintenez la confiance de l’internaute, avant toute chose
  • Proposez des produits affinitaire qui vous permettent de générer suffisamment de CA
  • Valorisez les produits et services pour inciter à l’achat et au clic, sans chercher à pousser artificiellement au clic sans transformation sur les ventes..
  • Anticipez ou palliez l’érosion éventuelle du chiffre d’affaires en recrutant constamment de nouveaux profils.
  • Recrutez régulièrement des partenaires et fournisseurs afin de proposer de nouveaux produits.
  • Diversifiez vos sources de revenus (supports publicitaires, type de produit…) pour ne pas devenir dépendant d’une seule.

Après avoir longuement travaillé sur la création d’une base d’abonnés et réalisé d’importants efforts pour attirer les internautes, les entreprises ont malheureusement tendance à appliquer des politiques de monétisation « classiques » et inefficaces :

  • E-mailing « One Shot » dédié à une seule opération.
  • Vente d’un encart de publicité ou sponsoring de newsletter.
  • Location du fichier auprès d’autres annonceurs.
  • Google Adsense, et vente d’encarts en direct ou via une régie externe.

Or il existe de nombreux autres moyens de monétiser son capital client :

  • L’Affiliation qui permet de percevoir une commission à la performance
  • Les régies publicitaires alternatives à Google
  • La vente de services Premium (club VIP…)
  • La commercialisation de services avec abonnements afin de générer du récurrent
  • L’habillage évènementiel du site ou de la newsletter
  • La création et la vente de ses propres produits (e-Books, formations, prestations…).
  • L’organisation d’événements physiques ou virtuels
  • Le lancement de sites complémentaires pour multiplier son audience

Monétiser à tout va peut être profitable à court terme mais est destructeur de valeur à moyen long terme.

L’optimisation de votre site internet ou de votre newsletter peut avoir un impact conséquent sur les revenus générés. N’hésitez pas à proposer une gamme de produits ou de services complémentaires à vos clients afin d’exploiter au mieux votre audience. C’est d’autant plus crucial qu’aujourd’hui, les clients sont de plus en plus exigeants et mâtures : ils recherchent les meilleur prix, les réductions les plus importantes et exigent des avantages.

Pour assurer la rentabilité de leur site, ces e-commerçants n’ont d’autre choix que se concentrer sur les clients déjà acquis. Et d’orienter leurs actions marketing et commerciales vers la valorisation de ceux-ci (le ré-achat). Mais attention : les e-commerçants qui se contentent d’une simple différenciation par le prix prennent le risque d’être distancés par ceux qui apportent une réelle valeur ajoutée à leurs clients.

Pour monétiser au mieux un site marchand et améliorer ses performances, il faut donc augmenter le revenu par client, valoriser son audience globale, et enfin, stimuler le ré-achat.

Dédiées à la génération de revenus additionnels, des sociétés spécialisées répondent à ces problématiques grâce à un business model performant basé sur la promotion. Elles savent monétiser les pages de sortie des sites de commerce en ligne partenaires et leur apporter ainsi un revenu complémentaire significatif, tout en stimulant les mécanismes de ré-achat de leurs clients.

Sur un marché Internet mature avec des clients de plus en plus habiles et exigeants, il est désormais impératif de mettre en place des stratégies marketing plus sophistiquées et plus diversifiées. Il en va non seulement de la survie mais aussi du développement de votre activité.

Ravi d’avoir été votre serviteur ces 7 dernières semaines et à bientôt pourquoi pas pour Les 10 commandements du Marketing Digital ;-)

Découvrez les 7 Péchés capitaux du Marketing Digital !

  1. Le Péché de Gourmandise ou les dangers de la monétisation à outrance… – monétisation
  2. L’Avarice et la fidélisation client – PRM/CRM
  3. La Colère du marketeur digital face aux données online – tracking & scoring
  4. Le péché de l’envie : grandeur et décadence de l’email marketing – emailing)
  5. La luxure est un péché capital dangereux pour les finances du marketeur digital – génération de leads
  6. La paresse du marketeur digital et le référencement 2.0 – référencement
  7. L’orgueil est souvent le péché n°1 des marketeurs digitaux – conception et optimisation de site internet

Encore plus de péchés !

avatar
PDG fondateur de la société Digilinx.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>