Une agence de RP anticrise ?

Presstissimo : sa campagne de relations presse, sans intermédiaire ni perte de temps

Anti-crise, oui probablement ! Presstissimo offre la possibilité d’organiser soi-même, rapidement en « mode low cost » sa campagne de relations presse, sans intermédiaire ni perte de temps. Question de la « presse » à l’agence (une fois n’est pas coutume), représentée par Claire Plouvier.

Quel niveau de compétence en communication vos utilisateurs doivent-ils avoir ?

Si votre communiqué de presse est déjà rédigé dans les règles de l’Art, vous serez alors parfaitement autonome car vous n’aurez qu’à saisir votre communiqué de presse, effectuer votre ciblage en quelques clics et valider la diffusion en réglant par carte bancaire. 3 étapes simples et efficaces.

Presstissimo : sa campagne de relations presse, sans intermédiaire ni perte de temps

Presstissimo : sa campagne de relations presse, sans intermédiaire ni perte de temps

Pour les novices en relations presse, pas de panique ! Notre équipe se tient à leur disposition pour toute information pratique ou technique via notre Hotline sur un numéro non surtaxé. Nos rédacteurs et attachés de presse sont capables de répondre à toutes les problématiques presse : faut-il envisager une action RP pour telle ou telle action ? D’autres journalistes que ceux directement liés à mon secteur d’activité peuvent-ils être intéressés par mes informations ? Face à une relation sensible avec un média, comment agir ? Comment réagir face à une action initiée par la concurrence ? …

De plus, nous proposons des services plus opérationnels tels que la rédaction de communiqués /dossiers de presse, leur mise en forme, les relances par mail ou par téléphone, le suivi et la gestion des demandes journalistes… à la carte.

Rappelons que l’agence Presstissimo est une extension de l’agence de Communication et Relations presse Des sourires et des hommes créée à Paris en 2008. Nous traitons donc toutes les problématiques et proposons tous les services d’une agence de relations presse traditionnelle.

Enfin, notre blog www.agence-presstissimo.com propose dans la rubrique « l’Art des relations presse » bon nombre de conseils gratuits pour rédiger un bon communiqué de presse, comprendre l’importance de se doter d’un fichier de presse parfaitement qualifié, etc.

Votre outil donne-t-il la possibilité de connaître l’efficacité des campagnes ?

Nous avons effectivement un système de tracking permettant de mesurer l’impact des campagnes de relations presse mais généralement, les retombées presse et les demandes journalistes suffisent à nos clients pour mesurer notre efficacité.

Rappelons que nous relisons systématiquement tous les communiqués de presse déposés sur notre site Internet. Nous nous refusons à diffuser tout communiqué de presse que nous jugerions trop publicitaires ou pire, diffamatoire. C’est un gage de qualité et de confiance pour nos clients comme pour les rédactions.

…Et d’en déduire le ROI ?

On compare souvent les RP à la pub. Si elles participent au même résultat final : notoriété optimisée, adhésion, voire acte d’achat ou démarche positive vis-à-vis de la marque / institution, ils ne faut pas confondre !

L’efficacité d’une campagne de relations presse se mesure au nombre de retombées presse. Il est alors aisé de calculer le retour sur investissement.

Si votre communiqué de presse est repris sur une demi-page d’un magazine, il vous suffit de comparer le prix d’achat d’une même demi-page dans ce magazine et de la rapporter au coût de votre opération de relations presse.

Aujourd’hui encore, les retombées web sont jugées moins prestigieuses que les retombées papier. Pourtant, chaque information, même reprise partiellement dans une brève, par exemple, ou même chaque lien menant à votre site Internet améliore considérablement votre référencement et donc votre visibilité. Notons aussi que certains sites internet permettent de bénéficier de consultations bien plus importantes que la presse écrite.

Votre service est donc en mode Saas. L’utilisateur peut-il le nourrir de fichiers presse dont il dispose ?

Naturellement. Nous intégrons gratuitement les contacts presse de nos clients dans notre base de donnée sur simple demande par téléphone ou par mail. L’intégration de ces contacts, comme toutes les étapes de nos opérations de communication sont faites manuellement : relecture, ciblage presse… Tout simplement parce qu’aucun de nos clients ne se ressemble. Nous garantissons ainsi un véritable travail d’agence professionnel et personnalisé. En nous adressant leurs contacts presse, nos clients évitent un double travaillent et apprécient de nous confier l’intégralité de la gestion de leur opération de relations presse.

Comment vous assurez-vous que les CP envoyés ne sont pas du spam ?

A chaque envoi, une mention en bas de mail propose au journaliste ou à la rédaction ciblée de se désabonner par un simple clic. Si tel est le cas, notre plate-forme technique nous en averti. De plus, nous traitons les messageries protégées par un système automatique anti-spam manuellement, au cas par cas. Une autre excellente garantie est la mise à jour de nos fichiers effectuée par notre équipe en interne.

… Et que la qualité des informations diffusées correspond bien aux attentes des cibles de journalistes ?

Nous considérons que le travail de ciblage presse est un travail d’orfèvres. Pas de ciblage à la louche ! Nous réalisons un ciblage presse spécifique pour chacun de nos clients en prenant compte de leurs spécificités métiers. Nous sommes une agence de relations presse en ligne, pas une plate-forme de diffusion. Nous ne sommes pas sur le même métier. La différence ? Nous n’enverrons jamais un communiqué de presse à plusieurs milliers de journalistes par ce que, tous les professionnels de la communication vous le diront, il est absolument faux de penser que plus un communiqué de presse est diffusé en nombre, plus il a de chance d’être repris.

Notre site Internet permet de cibler les journalistes de votre choix parmi plus de 400 rubriques thématiques. C’est l’assurance de pouvoir effectuer un ciblage parfaitement précis et assurément professionnel.

Enfin, concernant l’entreprise Presstissimo, quel pourcentage du CA pourra représenter le conseil vendu aux utilisateurs ?

Nos conseils sont gratuits via notre Hotline.

L’agence Presstissimo est née en réponse à la crise qui contraint non seulement les PME mais aussi les institutions à restreindre leur budget communication. De plus, notre pays connait un fort taux de créations d’entreprises et de status auto-entrepreneurs. Or, il n’est pas évident d’appréhender les relations presse quand on est déjà bien occupé et l’accompagnement par une agence est souvent trop onéreux pour les jeunes créateurs. Nous pensons que les relations presse sont encore trop la panache des grandes sociétés. Donc nous souhaitons rendre les relations presse accessibles au plus grand nombre grâce à notre modèle d’agence RP en ligne ou grâce à nos tarifs.

Nos tarifs sont low-cost, pas nos prestations et notre politique tarifaire est simple : nos packs sont disponibles à la carte à partir de 89€ (ciblage illimité) ou par abonnement pour l’envoi de plusieurs communiqués (ciblage et nombre d’envois illimités) à partir de 189€. Pas de mauvaise surprise, votre budget est maîtrisé !

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. avatar

    André

    29 septembre 2011 at 15:46

    C’est honteux de voir ce genre de services se développer. Le métier des Relations Presse est très très loin de se limiter à de l’envoi de Communiqués sur des fichiers journalistes.

    1ère erreur : un fichier doit être le plus qualifié possible de façon à ne pas spammer les journalistes et à éviter que ceux-ci soient de plus en plus remonter contre les consultants RP. Ce même fichier se qualifie de jours en jours, notamment au travers des relances téléphoniques.

    Deuxièmement, 80% de notre métier est basé sur les relances téléphoniques qualifiées avec la mise en avant de sujet clés en main et d’argumentaires/ contre argumentaires approfondis. Ce que l’envoi d’un CP ne permet pas. Sans cela, une campagne RP n’a pas d’impact et à un ROI de 0.

    Troisièmement, notre métier est de plus en plus axé sur le conseil, la stratégie… ce que n’apporte pas ce service. Vous savez pertinemment, qu’il faut prendre en compte les délais de bouclage avant toute communication (2 mois pour les mensuels en moyenne), que sur une même actualité si celle-ci a une date butoir, il faut échelonner les envois sur la presse mensuelle, hebdo ou les médias chauds… que la TV et la radio ne s’abordent pas de la même façon que la presse écrite ou web, et qu’une stratégie se construit sur le long terme et non pas sur un one shot. Il faut en permanence remettre la marque à l’esprit du journaliste et ce de façon intelligente, sans le spammer.
    Avec ce type de services, vous allez participer à la mauvaise image du métier des RP, image qui a du mal à être très positive de nos jours.

    Pour conclure, si les jeunes entrepreneurs n’ont pas les moyens de passer par une agence, vous savez pertinemment qu’ils peuvent faire appel à des Free lances, très qualifiés et moins chers que les agences. Il existe donc une alternative aux agences soi-disant coûteuses (j’aurais tendance à dire que si celle-ci joue bien son rôle d’accompagnateur commercial, elle ne sera pas coûteuse puisque permettant un ROI), qui n’est certainement pas de passer par Prestissimo mais de faire appel à des indépendants.

  2. avatar

    ANDRE

    13 octobre 2011 at 16:58

    Suite aux récentes parutions liées à des propositions de relation presse Low Cost, Information Presse & Communication, première association du secteur, prend position.

    On peut donc aujourd’hui prétendre, en toute impunité, assurer des relations presse pour 39 euros (même pas le prix d’une paire de chaussures !) ?

    Au-delà du coup de gueule bien légitime que sont en droit de pousser les professionnels des relations presse, qui savent combien ce métier demande de rigueur, de suivi et d’expertise pour être efficace, on peut s’inquiéter sur le doute que pourrait semer de tels effets d’annonce, chez l’annonceur comme chez les futurs communicants :

  3. tentative de dégradation d’un métier par un discount qui ne pourra d’aucune manière tenir ses promesses,
  4. tentative de mettre en péril un secteur économique sain, qui en 50 ans a atteint une maturité et un sérieux reconnus,
  5. duperie totale sur ce que sont de véritables relations presse,
  6. création d’une grande confusion des genres (l’e-mailing n’équivaut pas à des RP et peut tout au plus en être un des outils)
  7. mise en péril d’emplois (qui peut salarier et créer des emplois en France à coup de 39 euros la prestation de service annoncée comme stratégique, ciblée et offrant une visibilité privilégiée ?…)
  8. En rappel, les conclusions sur l’atelier Information Presse & Communication du premier Campus de la Communication (Juillet 2010).

    RELATIONS PRESSE LOW COST, LEURRE OU MODELE ECONOMIQUE VIABLE ?

    Dans notre métier des relations presse et relations publiques, le low cost est une escroquerie intellectuelle quel que soit le sujet, corporate ou marketing.

    Le low cost est un épiphénomène et ne semble pas correspondre à une réalité économique sur le marché français.

    Il est synonyme d’amateurisme, de risque, de standardisation, d’industrialisation qui vont à l’encontre de l’essence du métier qui par définition est basé sur des relations de confiance durables.

    Il s’agit de ne pas confondre plate-formes de diffusion (n’importe qui peut acheter un fichier presse) et professionnels des relations presse qui doivent fournir un travail de compréhension, d’analyse, de contenu et de conseil très en amont du premier dossier ou communiqué de presse. Ils doivent faire preuve de talent, de créativité et de responsabilité.

    Marie-Laurence CATTOIRE
    Chargée de la mission « Etudes » au Conseil d’Information Presse & Communication.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>