Anatomie de l’Open Graph de Facebook

like_facebook

Nous avons récemment vu que le social graph de Facebook est l’ensemble des utilisateurs et de leurs liens avec ce à quoi ils tiennent (personnes, choses, lieux, événements…). Facebook fournit aux développeurs, avec l’autorisation des utilisateurs, le moyen d’exploiter les données du social graph et même, dans certains cas, de le manipuler. Initiative grandiose (et inquiétante) mais limitée à tout ce qui se passe au sein de Facebook.

Au printemps dernier, Facebook est allé plus loin et a introduit l’Open Graph. Je vous propose une synthèse de la description technique qu’en donne la société de Marc Zuckerberg.

Définition de l’Open Graph

Citons Facebook :

The Open Graph protocol enables you to integrate your Web pages into the social graph
Le protocole de l’Open Graph vous permet d’intégrer votre page Web dans le social graph.
Autrement dit, Facebook a défini un « langage » (protocole) qui permet à tout éditeur de site de le référencer dans le social graph. Votre site devient un objet du social graph, à l’instar d’une page fan.

Mise en oeuvre de l’Open Graph

L’éditeur doit pour cela faire deux choses :

  • insérer des instructions dans le code de ses pages Web
  • ajouter le bouton like sur ses pages.

Ces instructions se limitent pour le moment aux entités réelles (films, groupes de musique, restaurants, etc. : voir liste complète). Elles permettent de les décrire. Par exemple, si vous êtes un site marchand qui vend des films, vous allez pouvoir décrire rigoureusement chacun de vos films : titre, image, lien… Quant au bouton like, il est des plus aisés à insérer.

Avantages de l’Open Graph

Open Graph de Facebook et bouton like

Ils sont au nombre de quatre :

  • Votre page sera susceptible d’être découverte via le moteur de recherche de Facebook (Bing). Par exemple, si un utilisateur de Facebook recherche « Seven » et que vous avez référencé ce film, il apparaîtra dans les résultats de recherche
  • Votre page figurera également parmi les centres d’intérêts des utilisateurs Facebook qui l’ont « aimée » (like)
  • Chaque fois qu’un utilisateur Facebook « aimera » votre page, cela apparaîtra sur son mur d’actualités (wall) aux yeux de ses amis
  • Vous avez la possibilité de diffuser des informations sur le mur des utilisateurs Facebook qui ont « aimé » (like) votre page.

Conclusion

Pour beaucoup de sites, Facebook est devenu la première source de trafic, devant Google. S’il est compris de tous aujourd’hui qu’il faut optimiser son site pour être bien référencé par Google, alors il n’y a guère de raison de ne pas en faire autant pour l’être par Facebook.

avatar
Dirigeant et fondateur de Madmagz, site qui permet de créer simplement un magazine d'aspect professionnel.


1 commentaire

  1. avatar

    Davy

    28 décembre 2010 at 11:24

    Salut Youssef,
    Merci pour cet aperçu de l’Open Graph de facebook. Ton article m’a permis de m’en faire une idée concrète. Comme tu le dis, je suis qu’on devra compter avec pour la visibilité des applications web.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>