iPhone et industrie du tourisme – 2ème partie

iPhone et industrie du tourisme - 2ème partie

Cet article fait suite à notre premier développement sur Marketing-Professionnel.fr.

Derniers chiffres, dernières tendances

D’après Médiamétrie, actuellement « la quasi totalité des visites (98,8%) des sites internet provient d’ordinateurs soit 0,4 point de moins par rapport à janvier 2009. 0,8% des visites proviennent de mobiles (4 fois plus qu’en mai 2008) et 0,1% de consoles de jeux (stable) ».

Ces chiffres ne sont pas étonnants, mais ce qui est marquant c’est l’évolution de l’accès à Internet en situation de mobilité… toujours d’après Médiamétrie :

  • Les connexions en provenance de Netbooks (petits ordinateurs ultra-mobiles) sont 55 fois plus élevées qu’il y a un an.
  • Les connexions en provenance de téléphones mobiles ont été multipliées par 4 en un an (44% de ces connexions proviennent d’iPhone)
iPhone et industrie du tourisme - 2ème partie

Provenance des connexions à Internet via mobile

Toutes ces tendances poussent de plus en plus de professionnels du tourisme à se poser des questions sur leur présence ou non sur le média mobile ou sur la production spécifique d’applications pour iPhone.

Les applications iPhone retiennent de plus en plus l’attention du secteur du tourisme car elles ne sont pas très coûteuses, elles peuvent être produites assez vite et surtout parce que le secteur du tourisme dispose de la matière première indispensable à l’alimentation de ces applications : la connaissance de l’offre touristique.

La difficulté pour développer une application iPhone n’est donc pas forcément technique. Le plus difficile est souvent d’avoir « la bonne idée », puis de travailler la visibilité de l’application et d’être attentif aux services fournis par cette application.

La visibilité d’une application iPhone

La seule voie de mise à disposition d’une application iPhone est l’App Store d’iTunes.
Il y a à ce jour plus de 65.000 applications disponibles sur l’App Store (gratuites et payantes – Source : Cabinet GfK).

Les applications les plus téléchargées et les dernières venant d’être mises en ligne bénéficient d’expositions privilégiées… mais pour les autres, il faut se battre pour être vu, un peu comme avec la problématique du référencement naturel d’un site web dans un moteur de recherche.

La meilleure solution pour assurer de la visibilité à son application iPhone est donc de prévoir un plan de promotion qui renvoie sur la page de téléchargement de l’application via un lien (à noter que l’on peut utiliser sur un document imprimé un code barre particulier dit « code 2D » qui permet à l’utilisateur, via un lecteur embarqué, d’accéder directement à la page de téléchargement sans avoir à saisir une adresse complexe).

Il est aussi possible d’inciter l’utilisateur potentiel à chercher dans le moteur de recherche de iTunes le nom l’application, d’où la nécessité d’avoir une dénomination simple et facile à retenir.

Une anecdote significative : Orange a cité dans une de ses newsletters client début 2009 l’application gratuite « iHandy Level » référencée dans la catégorie « Utilitaire ». Dès le lendemain, ce niveau à bulle était l’application la plus téléchargée en France !

Il existe des outils pour analyser le suivi des téléchargements délivrés par Apple. Ces outils permettent d’automatiser les imports de données, de présenter sous forme de tableaux de valeurs ou de graphiques toutes les informations relatives aux téléchargements de votre ou de vos applications. Au-delà du nombre de téléchargement, il est possibles de suivre le classement de l’application dans toutes les catégories où elle est présente, avec une ventilation par pays (il y a à ce jour 77 pays ayant une boutique spécifique). Il est possible de suivre les avis et le classement donné par les internautes sur iTunes. Toutes ces données sont sécurisées et il est possible de recevoir des rapports par emails.

iPhone et industrie du tourisme - 2ème partie

Les outils de tracking

Liste non exhaustive d’outils de tracking :

  • AppFigures : gratuit
  • AppViz, téléchargeable sur le site Apple, 29,95 USD (uniquement pour mac)
  • Appsales-mobile, projet open source

Nouvelles fonctionnalités pour les applications iPhone intéressantes pour le monde du tourisme

(livrées avec la version 3 du système d’exploitation iPhone / iPod )
Ce nouvel OS est livré en standard avec les iPhone 3GS
Les possesseurs des générations précédentes peuvent faire la mise à jour via iTunes.

Cartographie : incontournable pour le tourisme !

Au niveau de la cartographie, le nouvel OS de l’iPhone permet désormais :

  • D’intégrer dans les applications le service de cartographie Google Maps Mobile.
  • D’effectuer des fonctions de calcul de position actuelle (le nouvel iPhone devient un GPS à part entière).

Les leaders du marché du terminal GPS (TomTom, Navigon…) ne s’y sont pas trompé et proposent déjà (ou vont proposer) sur la boutique en ligne d’Apple des applications gratuites de type GPS.
Certes les cartes de ces applications sont payantes, mais au final le coût global pour l’utilisateur sera inférieur à l’achat d’un GPS classique, (les cartes de France sont proposées actuellement par Navigon à 49,99 euros) et le coté pratique (un seul appareil pour tout faire et en permanence « sous la main ») permet de penser que ces solutions vont rencontrer l’adhésion du public (voir notre illustration en têtière).

« Où est le rapport avec la promotion touristique ? » diront certains… Ce rapport est direct et évident. On sait tous à quel point l’approche cartographique est fondamentale dans le tourisme et à quel point il est majeur pour un territoire de savoir alimenter des bases de données spécialisées. Certaines sociétés (voir par exemple la société GO2POI (http://www.go2poi.com) proposent déjà d’introduire un ensemble d’objets touristiques (hôtels, campings, musées, restaurants…) sous forme de POI (Point of Interest) dans les données des constructeurs de GPS. Ce référencement peut se faire pour une thématique d’objets touristiques cohérents, pour tous les objets d’un territoire (liste d’hôtels, de sites culturels, d’offices de tourisme…) ou simplement pour un établissement indépendant. La multiplication prévisible de l’utilisation du GPS via les Smartphones ne fera que renforcer l’impact de ces nouveaux services.

Achats depuis une application

On peut offrir aux utilisateurs la possibilité d’acheter du contenu ou des services à partir d’une application (in-app purchase) en utilisant le framework « Store kit ». Cet outil gère les aspects financiers de la transaction, les processus de paiement via iTunes Strore. On peut imaginer qu’un office de tourisme fasse payer le téléchargement d’un plan de la ville comme il fait payer le plan papier. L’éditeur n’a plus à sa charge la mise en place d’une boutique virtuelle.
A noter que, pour l’instant, Apple prélève 30% du montant de la transaction. Cette fonction est donc à réserver à des ventes générant de fortes marges.

iPhone et industrie du tourisme - 2ème partie

Achat depuis une application Iphone

Apple Push Notification Service (APNS)

Ce système permet d’envoyer à un terminal une notification liée à une application, même si cette dernière n’est pas lancée.
Pour une application de promotion d’une destination ou d’un événement, il y a un intérêt évident à « pousser » une notification pour signifier à l’utilisateur qu’il y a de nouvelles informations à sa disposition.
Ce système est entièrement sécurisé : votre propre serveur qui génère la notification envoie le message à un serveur Apple qui authentifie l’émetteur. C’est ensuite le système Apple qui route la notification vers les terminaux qui ont téléchargé votre application.

Cette fonction est une vraie avancée, surtout si l’on considère, comme l’affirme Christophe Léon (PureAgency.com), que « les utilisateurs de PC sont actifs : ils recherchent de l’info. Sur mobile, ils sont passifs » (A lire : sur le Journal du Net).

Bref, le tourisme n’a pas fini de travailler le secteur de l’internet mobile…

———

Article rédigé en collaboration avec Jean ABT (CRT Languedoc-Roussillon). Septembre 2009

avatar
4V


1 commentaire

  1. avatar

    Lucile Reynard

    27 janvier 2010 at 13:07

    Bonjour, intéressant article ! POur le suivi des stats il y a également appsfire qui fournit un service de tracking et une URL courte.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>