Dior, Chanel, quelle réputation online ?

Analyse comparée de la réputation online de Chanel et de Dior

Chanel et Dior, deux véritables identités de l’industrie du luxe Français…

À l’approche de Noël, nous avons eu l’idée d’étudier la présence en ligne des deux marques. Qui de Chanel ou de Dior maîtrise le mieux l’exercice de la communication en ligne ?

Réponses dans ce second volet de notre série d’études Meltwater – Marketing-Professionnel !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici un aperçu du nombre d’abonnés Facebook et Twitter des deux entités :

Chanel et Dior, comparatif des followers

Chanel et Dior, comparatif des followers

Mentions

En terme de mentions, Chanel surpasse – de loin – Dior ! Si les chiffres sont plutôt similaires en terme de mentions presse, les médias sociaux ne jurent que par Chanel ! Au regard du nombre d’abonnés de chaque marque sur Facebook et Twitter, on ne peut que supposer que Chanel profite d’une notoriété plus large au sein du grand public, plus enclin à s’engager avec la marque.

Attention toutefois puisqu’on note une tonalité plus positive à l’avantage de Dior (avec 48% de mentions positives pour Dior, contre 33% pour Chanel).

Chanel / Dior : tonalité des mentions

Chanel / Dior : tonalité des mentions

Mots clés

Encore une fois, les fêtes approchent à grand pas ! Il semble que les français mentionnent souvent le prix des articles de Chanel (le mot clé : Cher) revenant régulièrement. Par ailleurs, les internautes semblent friands des Sacs de Chanel ! Dior en revanche est souvent associé aux sacs ET aux chaussures. En revanche, Chanel, Ralph Lauren et Louis Vuitton sont régulièrement associés à Dior.

Chanel / Dior : mots clés

Chanel / Dior : mots clés

Démographie

Il est très surprenant de constater la différence totale des profils des internautes qui interviennent en mentionnant Chanel et/ou Dior ! En effet, si 89% des mentions de Chanel sont féminines, on compte 52% de mentions masculines pour Dior ! Peut-être que le public féminin boude la marque de Christian Dior ? Peut être que cela explique également la grande différence en terme de mentions (où sont les femmes ?!).

Chanel / Dior : démographie

Chanel / Dior : démographie

Influence des publications

Nous terminons notre analyse avec une analyse de la qualité des mentions presse de chaque marque. Nous avons réparti les mentions en fonction de l’influence des publications.

Exemple : 56,97% des mentions de Chanel étaient issues de publications à forte influence. À l’inverse, ce nombre tombe à 41,80% pour Dior.

Chanel / Dior : influence des titres et supports

Chanel / Dior : influence des titres et supports

C’est une victoire online au coude à coude de Coco Chanel sur Christian Dior. Les internautes ont fait leur choix ! Nuançons tout de même les chiffres puisque Dior obtient une tonalité bien supérieure à celle qu’affiche Chanel.

Et vous ? Quel sera votre péché mignon (ou celui de votre moitié) ? Un Sac Dior, ou un Sac Chanel ? Toujours est-il que devant le nombre de mentions qu’ont reçu les deux marques, il est certain que le secteur du luxe n’est pas l’une des premières victimes de la crise économique qui nous frappe. À vos porte-monnaie !

***

Méthodologie
Comment avons nous mené cette étude ? Meltwater veille sur le web à partir de mots clés. À partir des mots clés analysés, il nous est possible d’extraire des informations bien plus criantes. En effet, si N. Sarkozy domine clairement les débats avec plus de 65k mentions, nos softwares de veille en ligne nous permettent de nuancer ces données, la tonalité de ces mentions n’étant clairement pas positive. Peut-être N. Sarkozy et Alain Juppé devraient-ils revoir leur stratégie de communication online ? Si Nicolas Sarkozy est en effet de retour sur la scène politique française, saura-t-il maîtriser son e-réputation à l’horizon des primaires de 2017 ?

avatar
Profil de Meltwater et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>