Le Big Data Marketing vu par eCommera

Comment développer la qualité des données Big Data ?

Le big data est incontournable. Quels en sont les enjeux ? Comment l’utiliser au mieux en marketing ? Quel sera son avenir et son impact sur nos métiers ? Réponses en exclusivité avec Hervé Fauvin, Directeur Général France d’eCommera.

Le Big Data Marketing vu par nos experts

Le Big Data Marketing vu par nos experts

Quel exemple donneriez-vous pour illustrer l’importance clé du big data ?

Le Big data est le défi principal pour les marques et distributeurs qui vendent leurs produits en ligne. Si les données en lignes sont correctement analysées avec précision et rapidité, les e-marchands pourront ainsi moduler leurs activités en conséquence pour anticiper les besoins de leurs consommateurs. Il sera ainsi plus facile de déterminer les KPI pour chaque nouvelle campagne et dépense marketing et de convenir du montant de dépenses adéquat en fonction du ROI des campagnes précédentes. Pour cela, il faut ainsi canaliser et consolider les données qui sont disparates. eCommera a mis en place un tableau de bord permettant de structurer les données, d’afficher les résultats clés qui vont influencer la prise de décision, avec un impact direct sur la profitabilité. Cet outil, DynamicAction, offre une solution complète d’analyse de résultats et de proposition d’actions à prioriser. Il permet de montrer un ROI global des activités en ligne, comparer des ROI segmentés par activités telles que le marketing, la vente, la livraison, le paiement etc…

Quels sont les enjeux de la maîtrise des données structurées et non structurées ?

Il est primordial d’avoir des données structurées pour pouvoir les traiter et les exploiter à bon escient pour répondre aux attentes des consommateurs et anticiper leurs besoins. L’enjeu des données structurées est de libérer des ressources pour les stocker mais aussi de déterminer les personnes en charge de les gérer. L’enjeu des données non structurées est de perdre énormément de temps à analyser et consolider les données et de ne pas forcément pouvoir prendre les bonnes décisions qui auront un impact positif sur l’amélioration des opérations en ligne. Les données structurées permettent d’avoir une vue d’ensemble limpide et rapide sur les différents silos associés à l’écosystème e-commerce de chaque e-marchand.

Et ceux de l’interconnexion des données à l’intérieur de l’entreprise ?

Hervé Fauvin, Directeur Général France d'eCommera

Hervé Fauvin, Directeur Général France d’eCommera

Le Big data entraine une restructuration des modes de communication entre les différents métiers tels que le marketing digital, l’image corporate, l’e-commerce, la finance et la logistique. A l’inverse des méthodes de distribution traditionnelles (physiques) les données en ligne surgissent de toute part : satisfaction clients, taux de conversion, campagne marketing, retours, etc… Afin de contrôler ces données, il convient de faire appel à de multiples compétences diverses pour pouvoir les analyser.

Au sein de la structure interne, il y a un impact sur l’organisation et de moins en moins de silos, le partage des données entre entités se fait plus fréquemment.

En matière de big data, l’arbre de la technologie ne cache-t-il pas la forêt des problématiques marketing ?

L’évolution de la technologie utilisée, le coût d’intégration, la refonte des systèmes actuels, et l’interconnexion des systèmes font qu’il est nécessaire d’appréhender la technologie et de faire en sorte que les fonctions marketing soient prêtes à utiliser ces technologies.

Quel impact le big data aura-t-il sur le métier de marketeur ?

Le métier de marketeur va de plus en plus se développer vers des compétences nouvelles en analyse de données. Le marketeur va devoir être d’avantage tourné vers les mathématiques, en jonglant avec des équations qui afficheront les résultats sur le meilleur ROI en termes de campagnes marketing. Il y a un besoin d’un nouveau profil d’analyste qui devra avoir une vue plus large sur le client, la marque, le produit, le service. Ceci aura un impact sur l’organisation en général.

Enfin, qu’apportera l’open data en matière de business models, de création d’entreprise et de services, mais aussi de création de valeur ?

L’open data représente un risque en termes de prise de décision automatisée et de banalisation de la vie privée de manière générale. Mais ce phénomène va aussi entraîner la création de nouvelles entreprises spécialisées et la création de nouveaux emplois.

Un article de notre dossier Big Data et Marketing

Les avis de nos experts sur le Big data et Marketing…

Le big Data Marketing vu par ceux qui le font ;)

Interviews…

Les articles 2012 sur le Big Data Marketing

(c) Ill. : Shutterstock – Eyes in binary tunnel

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. avatar

    Sophie

    19 avril 2013 at 11:24

    • avatar

      Serge-Henri Saint-Michel

      19 avril 2013 at 12:59

      Merci pour le lien. Malheureusement, pas de réciprocité possible quant au linking sur le site que vous citez :(

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>