Brésil : la prévention du tabac joue la carte choc

Fumer provoque l impuissance

Cela fait maintenant quelques années que les yeux des fumeurs ne prêtent plus vraiment attention à ces messages préventifs inscrits en bas de nos paquets français. Pourtant, le message est clair : il semble bien que « Fumer tue ».

Fumer provoque l impuissance

Fumer provoque l'impuissance

Sans oublier que : « Fumer nuit à votre entourage », « fumer provoque l’impuissance » , « fumer provoque le cancer ». Pourtant, vous pourrez également lire sur vos paquets de blondes un message paradoxal tout aussi limpide : « faites vous aider pour arrêter de fumer ». Bref, la prévention obligatoire qui s’est imposée en France reste soft dans le choix de ses mots.

Même si j’ai pu observer dans la plupart des pays d’Asie du Sud- Est, une tendance à l’image ultra-choc, j’ai été intriguée par la stratégie brésilienne. Déjà, la phrase se résume à un ou deux mots pour toucher plus directement le lecteur et s’accompagne surtout d’une photo qui s’étale sur tout le dos du paquet. Cette fois, on ne se contente pas d’une simple phrase informative, l’image montre clairement et en image, le lien entre la cigarette et l’érection. L’humour de la mise en scène est impactant, on la retient donc comme la plus intéressante.

Tabac, sexe et apparence physique

Après le sexe, la prévention se focalise aussi sur une autre préoccupation brésilienne : la condition physique et l’apparence.

L’une d’elle annonce la couleur brutalement avec un seul mot : Horror – horreur, qui s’accompagne de la photo d’une jeune femme dont le visage se décompose à cause du tabac. Grossièrement photoshopée, on y croit pas vraiment mais ça fait son effet.

Le tabas, produit toxique. Euphémisme et image forte

Le tabac, produit toxique. Euphémisme et image forte

Et puis vient la dénonciation de la toxicité mortelle de la cigarette qui par l’image est comparée à un poison ou à une drogue mortelle. Encore une fois, l’image d’un jeune homme mourant paraît ridiculement excessive mais au moins, on a pas peur de faire passer un message plus que direct.

Loin de moi l’idée d’élire la prévention la plus efficace puisque tout fumeur sait à quoi il s’expose, mais la comparaison des messages est un reflet intéressant des méthodes de communication et des axes choisis pour toucher les consommateurs brésiliens.

En collaboration avec Alexandra Finet



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>