Avec Banque Populaire, prêt pour innover plus !

Banque Populaire, pour innover plus

Avec un taux de pénétration de 42%, la Banque Populaire est leader sur le marché des PME*. Depuis son origine, elle accompagne les dirigeants, en France comme à l’international, dans la gestion au quotidien de leurs activités ainsi que dans le financement de leur développement.

Franck Oniga, Directeur du marché des professionnels, entreprises et institutionnels pour les Banques Populaires, aborde le financement des startups et ETI par les banques, puis précise le dispositif du prêt Innov&Plus qui concerne toutes les entreprises innovantes de moins de 500 salariés de tous secteurs d’activité.

Quels sont les freins des startups à se faire financer par les banques ?

Les banques effectuent une analyse pour toute demande de financement. Les startups font donc également l’objet d’une analyse sur des critères rationnels et homogènes. Par leur nature (en création et fort développement), elles présentent un profil de risque plus marqué que les entreprises établies. De même les financements demandés sont souvent affectés à des investissements immatériels (recrutement, recherche, brevet….) sur lesquels il est difficile d’assoir une garantie afin d’en minimiser le risque. Ces éléments expliquent les raisons pour lesquelles les startups peuvent avoir le sentiment qu’il existe des freins à leurs financements.

Quels sont les atouts de Innov&Plus pour les startups ?

Franck Oniga, Directeur du marché des professionnels, entreprises et institutionnels pour les Banques Populaires

Franck Oniga, Directeur du marché des professionnels, entreprises et institutionnels pour les Banques Populaires

La solution Innov&Plus Banque Populaire présente l’avantage pour les startups de pouvoir bénéficier d’un crédit pour financer tous type d’innovation et non pas seulement celle définie comme l’innovation de rupture. Le champ des possibilités est donc plus étendu et plus accessible.

De plus, avec le simulateur en ligne, toute entreprise pourra savoir si elle éligible au prêt Innov&Plus : le simulateur valide la nature de l’emprunteur et le caractère innovant du projet.

Le taux est attractif car le prêt bénéficie du soutien du Fonds Européen d’Investissement (FEI), et les garantie sont limitées. Enfin cette offre de financement peut s’obtenir de façon indépendante ou combinée aux dispositifs de financement et de garantie de la BPI. Innov&Plus permet donc aux entreprises d’accélérer leurs développements en s’appuyant sur l’innovation.

…Quels sont les éléments que les ETI innovantes doivent surveiller ?

Innov&Plus peut financer jusqu’à 7, 5 millions d’euros remboursables sur 7 ans. Les dirigeants d’une ETI sont rarement appelés à garantir les crédits de leur entreprise en dehors de leur assurance décès-Incapacité T&D. Les critères de décision d’un crédit de cette nature reposent sur la qualification du business plan. De façon générale, une ETI offre habituellement une bonne capacité d’amortissement en cas de difficultés sur un projet.

A quels usages et avec quelle performance les fonds prêtés seront-ils employés ?

Nos études ont montré que l’innovation n’est pas concentrée au sein de quelques secteurs d’activités. C’est l’ensemble de l’économie qui porte des projets innovants. De même, l’innovation n’est pas la chasse gardée de quelques jeunes startups ou de grands groupes effectuant de la recherche fondamentale. Les entreprises de toutes tailles et tous secteurs font de l’innovation et pourront trouver un financement adapté au travers de Innov&Plus.

Le prêt Innov&Plus Banque Populaire finance les projets innovants qui sont le principal vecteur de croissance économique des entreprises et du pays. Cf. le rapport Gallois et le Pacte de compétitivité.

Les enquêtes de la Commission Européenne sur l’innovation (CIS 2010) et l’expérience « Gazelles » étudiée par l’INSEE en France montrent que le taux de croissance d’une entreprise « innovante » est très supérieur à la moyenne nationale.

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Organic green wheat close up

(c) Photo interviewé : Thomas Gogny / BPCE

(*) Source : TNS Sofres, juin 2011

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>