Les levées de fonds selon BedyCasa

Réservation de chambres chez l'habitant et business angels

BedyCasa est un site communautaire sécurisé de réservations de chambres chez l’habitant à travers le monde.

Le site a été construit à partir d’un carnet d’adresse personnel d’une centaine de personnes réparties dans 60 pays qui a évolué sous forme de blog, qui est monté en puissance sous le seul effet du bouche à oreille et qui est ainsi devenu une plateforme mondiale de séjours chez l’habitant réunissant aujourd’hui plus de 150 000 personnes dont 23 000 hébergeurs proposant leurs chambres dans 162 pays.

Magali Boisseau Becerril, Fondatrice et CEO de BedyCasa, témoigne sur ses tours de table et ses levées de fonds via l’appui des Business Angels et de fonds. Elle rappelle l’importance du business plan et du marketing dans le succès d’une l’opération financière puis propose des conseils aux futurs créateurs d’entreprise.

Quelles furent les principales étapes de vos levées de fonds ?

Long parcours…

Fin 2009 : 80 000€ levés auprès de Business Angels de la région de Montpellier ; cette levée m’a permis de mettre en place une 1ère version du site Internet (50k€) et de payer mes charges.

Fin 2010 : 100 000€ levés auprès de Business Angels Parisiens.

Ces 100 000€ n’étaient clairement pas suffisants. Dans mon business plan (BP), je demandais 2M€.

A l’époque, le marché n’était pas prêt et les investisseurs ne croyaient pas au fait que les français pouvaient louer leurs chambres et accueillir des voyageurs de passage car eux-mêmes ne l’auraient jamais fait ; c’est en tout cas ce que l’un d’entre eux m’a rapporté.

Fin 2011 : 500 000€ levés auprès du fonds SORIDEC et du fonds GRANT & PARTNERS (fonds Belge) ainsi que de nouveaux Business Angels parisiens et belges ; les actionnaires historiques, certains salariés et moi-même réinvestissons au capital également; ces 500 000€ vont me permettre de recruter mes premiers collaborateurs et de me verser un premier salaire au bout de 4 ans ; l’effectif est passé de une à cinq personnes en octobre 2011 puis à huit personnes début 2012 pour terminer à douze personnes fin 2012. Ces 500 000€ nous permettent également de mettre en place notre première opération marketing d’envergure, le Tour du Monde chez l’habitant, qui nous aidera à accroître significativement notre notoriété.

Fin 2012 : 1M€ levé auprès des mêmes actionnaires ainsi qu’un actionnaire considéré comme l’un de mes partenaires les plus importants à mes yeux. Je remets 100k€ au capital sous forme de prêts pour donner confiance aux actionnaires qui réinvestissent pour 50% d’entre eux ; mes associés Estelle Zazzaron (Directrice Commerciale de BedyCasa), Sébastien Dieunidou, Lead Développeur et Nicolas Machard, qui deviendra le Directeur du Business Développement et Directeur Général Délégué de BedyCasa me suivent et réinvestissent également.

Le Million d’euros levé en Décembre 2012 va nous permette de recruter Nicolas Machard pour mettre en place notre plan de développement commercial (partenariats) et une bonne stratégie SEO. Nous augmentons nos budgets marketing pour pouvoir nous faire connaître davantage en France principalement (ce qui n’empêche pas d’avoir des offres dans 162 pays).

Quel intérêt les investisseurs ont-ils accordé à votre business plan ?

Cela dépend du profil d’investisseurs ; certains, très analysants, ont eu besoin d’étudier chaque ligne de mon Business Plan Excel et j’ai dû en expliquer les moindres détails. D’autres investisseurs ne m’ont demandé que les grandes lignes, les principaux KPI qui justifiaient les résultats envisagés. Enfin d’autres m’ont suivi sur un « flair » ; ceux-là sont plus rares et font généralement partie des entrepreneurs les plus aguerris et visionnaires. L’un d’entre eux n’a même pas regardé mon BP une seule fois et représente 22% du capital de BedyCasa. C’est d’ailleurs en grande partie grâce à cet actionnaire-partenaire que nous avons pu faire la levée de fonds d’1M€. Nous avons une grande confiance mutuelle l’un envers l’autre et cela se ressent auprès des autres actionnaires, ce qui crée une énergie positive.

Et à votre plan marketing ?

J’ai présenté mon plan marketing en même temps que mon Business Plan (dans le Power Point). Comme de nombreux actionnaires sont également entrepreneurs ou travaillent dans l’ecommerce ou l’etourisme, le plan marketing est ce qui les motive le plus et le sujet sur lequel nous passons du temps ensemble. La répartition des postes de dépenses marketing ainsi que la créativité pour monter des opérations marketing internes afin d’accroître la notoriété de la marque ont été les deux points qui ont contribué à rendre crédible notre plan marketing.

Quelles furent les difficultés rencontrées lors de cette recherche de fonds ?

Les principales difficultés rencontrées étaient principalement la grande déconvenue reçue à chaque levée de fonds dû au décalage entre ma vision ambitieuse du marché et la vision prudente des investisseurs français, voire européens. J’ai toujours cru qu’il y avait un marché ambitieux et qu’il me fallait de gros besoins pour pouvoir développer une plateforme solide et efficace et mettre en œuvre mon plan de développement commercial ; ce n’était pas leur vision et pendant ce temps là, d’autres grappillaient du terrain Outre Atlantique, levaient 280M$ pour finalement arriver sur le mien…

Quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs ?

Je distinguerais l’avant et l’après…

L’avant levée de fonds

1/Bien connaître chaque ligne Excel de son BP

Le Business Plan doit être un outil prévisionnel mais également de pilotage au quotidien qu’il est important de suivre afin de pouvoir être capable de l’expliquer et en défendre chaque ligne.

2/Penser à son réseau personnel et au réseau secondaire pour lever ses 1ers fonds

3/Sélectionner ses premiers actionnaires comme on sélectionnerait ses premiers salariés :

  • Savoir dire « non » est une qualité
  • Ne pas multiplier les actionnaires ou alors les regrouper sous forme de groupe ou de holding
  • Repérer les actionnaires actifs des non actifs et savoir adapter sa communication en fonction
  • Donner confiance aux investisseurs, se montrer suffisamment prudent mais également ambitieux

L’après levée de fonds

1/Communiquer régulièrement avec ses actionnaires

  • Mail
  • Physique (café, repas)

2/Les inclure dans les discussions stratégiques :

  • Mail
  • Conférence téléphonique
  • Invitation au CODIRs
  • Leur demander leurs feedbacks

Nos actionnaires sont nos premiers plus gros clients, ne l’oublions-pas !

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – beautiful mountain home, bedroom

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


4 commentaires

  1. avatar

    CreerMonBusinessPlan

    12 septembre 2013 at 15:18

    Juste un commentaire pour vous féliciter pour votre ambition et votre persévérance. Le financement d’un site web de service « gratuit » est malheureusement encore très difficile dans notre pays. Mais votre expérience prouve que rien n’est impossible et qu’il existe encore des investisseurs prêts à dire OUI avec un Business Plan solide ou au « flair ».

  2. avatar

    Bortolin

    28 avril 2014 at 10:54

    Bonjour ,

    Je m’appelle Alberico Bortolin auteur de la photo  » Magali Boisseau  » , vous avez publié cette image sans mon autorisation , et sans mon Copyright , je vous prie d’enlevé dans le plus brefs delais cette photo , autrement je serais obligé d’appliqué Loi 9° de l’art. L. 112-2 Le Code de la propriété intellectuelle et Droits d’auteur.
    Je vous prie de me contacté par mail , je vous donnerais mon portable .
    Alberico Bortolin

    • avatar

      Serge-Henri Saint-Michel

      28 avril 2014 at 14:37

      Eeeehhh, nous sommes joignables par mail !
      Nous insérons systématiquement le crédit des photos publiées.
      Merci d’affiner votre lecture : les crédits photos sont toujours en bas de page.
      Nous vous avons crédité depuis la première heure en bas de cet article…
      Inutile de s’emballer, donc.

      • avatar

        Serge-Henri Saint-Michel

        29 avril 2014 at 13:38

        Suite à nos échanges aigre-doux par mail, je viens de supprimer la photo de Magali Boisseau Becerril de cette page.
        Je viens aussi de supprimer le crédit photo, puisqu’il n’y a plus de photo ;)
        Fin de l’histoire.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>