La levée de fonds selon Chambrealouer

Chambrealouer.com : tour de table et levée de fonds. Rappel de l’importance du business plan et du marketing dans le succès d’une l’opération financière.

Créé en 2009, Chambrealouer.com met en relation des futurs locataires avec des propriétaires ou d’autres locataires proposant des solutions de logement chez l’habitant, pour des séjours de moyenne et longue durée (3 mois en moyenne). La plateforme propose plus de 40000 offres qui constituent une solution économique de logement pour un semestre d’études, un stage, un séjour Erasmus, un voyage linguistique ou un déplacement professionnel, tout en apportant à l’hôte un complément de revenu.

Philippe de Rouville, fondateur de Chambrealouer.com, témoigne sur son tour de table et sa levée de fonds. Il rappelle l’importance du business plan et du marketing dans le succès d’une l’opération financière puis propose des conseils aux futurs créateurs d’entreprise.

Quelles furent les principales étapes de votre levée de fonds ?

Nous savions que 2013 serait un virage pour Chambrealouer.com. Nous pouvions être break-even tout en conservant une croissance importante. Nous avons acté le principe de la levée de fonds en mai 2013. Après avoir rencontré différents leveurs de fonds, nous avons décidé de travailler avec Clipperton Finance. Nous avons rencontré les premiers fonds à la fin du mois de juin et s’en est suivie une longue trêve estivale… En septembre et pendant les mois qui ont suivi, même si différents fonds nous ont témoigné leur intérêt pour le projet, nous avons étudié d’autres opportunités. Nous nous sommes rapprochés d’autres acteurs et avons également considéré ne plus faire de levée de fonds, compte tenu des chiffres de la société. Finalement, tout s’est accéléré à la fin décembre. La physionomie du deal était pratiquement acquise début 2014 et après quelques négociations, nous avons signé fin mars.

Quel intérêt les investisseurs ont-ils accordé à votre business plan ?

Philippe de Rouville, fondateur de Chambrealouer.com

Philippe de Rouville, fondateur de Chambrealouer.com

Positionné sur un marché de l’économie du partage en pleine expansion, Chambrealouer.com permet de développer un mode d’hébergement alternatif qui répond à une double problématique : le manque de solutions d’hébergement moyen et long termes et le prix élevé des locations. Avec ce positionnement et les moyens financiers que nous recevions, l’entreprise disposait des atouts pour lui permettre d’accélérer son développement en France et en Europe.

Et à votre plan marketing ?

D’un point de vue marketing, nous avions déjà une bonne expérience de l’acquisition avec une culture très ROIste. Cette levée de fonds va nous permettre d’exploiter des canaux plus larges pour construire notre notoriété dans les pays francophones dans lesquels nous travaillons déjà, de lancer des campagnes d’acquisition SEM et des partenariats à l’étranger (Espagne, UK, Italie, Allemagne, Portugal).

Quelles furent les difficultés rencontrées lors de cette recherche de fonds ?

La principale difficulté a été l’explication de notre marché. Même si le volume d’affaires potentiel y est immense, il est diffus et peu de statistiques sont disponibles. Autre point, nous devions convaincre de notre capacité à exporter rapidement notre modèle à l’étranger. Pendant longtemps et de manière générale, les investisseurs ont considéré qu’il fallait d’abord s’imposer sur son marché local avant de penser à international. C’est de moins en moins le cas : aujourd’hui, les entrepreneurs pensent davantage « global » avant même d’avoir généré leur premier euro de chiffre d’affaires et arrivent à convaincre les investisseurs.

Quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs ?

Ne pas rechercher des fonds dans l’urgence (avant d’être en situation de « money stress ») !

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Interior Design Series: Modern Bedroom

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>