Fondatio, le crowdfunding en effet ternaire

Fondatio, le crowdfunding en effet ternaire

Fondatio est une plateforme de financement participatif à triple vocation et compétence :

  • Equity où les investisseurs deviennent actionnaires des entreprises
  • Financement collaboratif, les investisseurs reçoivent des contreparties non financières
  • Don pour financer des projets humanitaires / associatifs.

Paul BERTRAND, Président de Fondatio, aborde les critères de sélection et le planning de montée en charge des dossiers présentés par les porteurs de projet et retenus par la plateforme de crowdfunding. Il relève enfin les aspects qui mériteraient des améliorations de la part des créateurs d’entreprise pour rendre leur projet séduisant auprès des Business Angels.

Quels services proposez-vous aux startups en matière de recherche d’investisseurs ?

Les porteurs de projets peuvent choisir de financer leurs besoins au travers de 3 offres, en fonction de leur type de projet :

  • Entreprise : Investissement contre participation au capital
  • Collaboratif : Investissement contre contreparties matérielles
  • Humanitaire : Investissement sous forme d’un don et sans contrepartie

Nous nous rémunérons sur une commission de 2,5% HT (hors éventuels frais financiers) sur les montants des projets qui ont réussi à lever des fonds. Il n’y a pas d’autres frais sur le site. L’accompagnement offert aux entrepreneurs avant et pendant leur campagne n’est pas facturé. C’est une garantie pour nous que les chances de réussites soient améliorées. Par ailleurs, le soutien d’un projet sur les réseaux sociaux est purement subjectif.

Avec des frais de référencement et de montage des dossiers, les plateformes de crowdsourcing ne sont-elles pas les seules à gagner de l’argent ?

Fondatio a un mode et des coûts de fonctionnement suffisamment légers pour gagner de l’argent tout en restant sur des montants faciles à supporter pour les entrepreneurs.

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour que les investisseurs soient nombreux pour chaque projet ?

Paul BERTRAND, Président de Fondatio

Paul BERTRAND, Président de Fondatio

La triple facette de Fondatio permet de réunir des investisseurs nombreux et variés : chaque entrepreneur amène des investisseurs sur Fondatio. Ces derniers sont invités à découvrir d’autres projets. On trouve des investisseurs privés mais aussi des business angels ou des fonds d’investissement. Cela permet à chaque entrepreneur de trouver chaussure à son pied.

Les moyens d’appui sont nombreux :

  • Publication sur le site
  • Newsletter aux membres
  • Communication sur les réseaux sociaux de Fondatio
  • Conseils de communication pour les entrepreneurs

Face aux nombreuses plateformes concurrentes, quels sont vos points de différenciation ?

Fondatio a clairement choisi un positionnement différent et unique en France : une offre tripartite et notre communication et notre capacité à mettre en relation facilement les entrepreneurs et les investisseurs potentiels. Notre capacité à réagir sur les dossiers est également un plus.

J’ajouterais aussi la relation que nous entretenons avec les porteurs de projets : elle est forte car elle va au-delà du simple aspect technique, enfin et surtout notre capacité à proposer des investisseurs de tous genres et de tous montants d’investissement.

Combien de dossiers recevez-vous chaque année ?

Nous sommes encore dans notre première année (lancement début 2013) et nous avons déjà reçu quelques 250 dossiers. Ce n’est qu’un début.

Nous recevons beaucoup de dossiers d’entrepreneurs avec projets tournant autour du net, particulièrement sur la création de réseaux sociaux. Le Pinterest français, Wishbox, recherche actuellement des fonds par exemple. Des projets autours de logiciels ont également été présentés sur la plateforme.

Quels sont les points qui mériteraient des améliorations de la part des porteurs de projet ?

La communication autour du projet est clairement un point à améliorer et nous y travaillons par un échange régulier avec les porteurs de projet et en les invitant à suivre certaines étapes. S’il y a déjà des investisseurs potentiels sur le site, les entrepreneurs oublient que les premiers supporters de leur projet sont leur famille, amis, réseaux et early adopters s’il y en a. Ce sont parmi eux que se trouvent les relais actifs du projet dans sa recherche de financement.

Beaucoup de porteurs de projet se lancent sans apporter une claire visibilité à leur projet (pas de création de compte ou de pages sur les réseaux sociaux, non alimentation de ces comptes…). Par ailleurs, la vidéo, qui est toujours un plus, est souvent peu choisie.

En fonction de quels critères les sélectionnez-vous ?

La faisabilité du projet est le premier critère pour les projets entreprises : y-a-t ‘il vraiment un marché et un potentiel de développement ? La personnalité de l’entrepreneur et le nombre de personnes dans l’équipe. Cette dernière est un critère non négligeable pour les investisseurs, qui préfèrent souvent voir le projet porté par plus d’une personne, si possible avec des profils différents.

Dans notre différenciation, nous choisissons cependant de donner sa chance à tout porteur de projet : la taille de son réseau peut lui permettre d’aller au-delà de nos pronostiques.

Si un projet nécessite des changements dans la présentation ou même dans le business model, nous conseillons l’entrepreneur en ce sens.

Combien de temps depuis le premier contact jusqu’à la clôture des offres ?

Difficile de dresser de telles statistiques après moins d’un an derrière nous. A première vue, la fourchette serait entre 14 et 45 jours.

Enfin, quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs via le crowdfunding ?

Bâtissez-vous un réseau solide, c’est ça qui permettra le must !

Soyez prêts à répondre à toutes les questions des investisseurs potentiels, et répondez-y surtout ! Rapidement, tout en étant ouvert aux suggestions et idées.

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Triple ice cream cones on white background

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>