Particeep présent dans les PME

Particeep présent dans les PME

Particeep est une plateforme innovante de financement participatif dédiée à l’investissement dans les startups et PME. Elle vise à proposer aux français des solutions d’épargne alternatives permettant d’investir en direct dans des entreprises à fort potentiel et ainsi de participer à la croissance économique. En parallèle, les entrepreneurs peuvent accéder à des financements en bénéficiant des conseils d’une communauté d’investisseurs et d’experts et ce afin de créer de la valeur ensemble.

Steve Fogue, co- fondateur et président de Particeep, aborde les critères de sélection et le planning de montée en charge des dossiers présentés par les porteurs de projet et retenus par la plateforme de crowdfunding. Il relève enfin les aspects qui mériteraient des améliorations de la part des créateurs d’entreprise pour rendre leur projet séduisant auprès des Business Angels.

Quels services proposez-vous aux startups en matière de recherche d’investisseurs ?

Toutes les start- up et PME peuvent s’inscrire sur Particeep pour :

  • Bénéficier d’une due diligence technologique, juridique, stratégique et financière de leur projet de financement ainsi que de l’avis d’experts en levées de fonds et opérationnels (gratuit en cas de candidature à une levée de fonds/ payant dans le cas contraire)
  • Lever des fonds (payant uniquement en cas de succès de la levée de fonds)
  • Bénéficier des conseils de la communauté en faisant noter leur projet et d’une visibilité auprès des investisseurs Particeep (gratuit)

Il est important de mentionner que Particeep a mis au point un outil de due diligence et de « screening » (le Crowdpaper), qui permet à tout porteur de projet de présenter à des investisseurs son business plan, l’analyse du potentiel et des risques de son activité en 4 pages.

Les investisseurs peuvent ainsi obtenir une idée précise du potentiel d’une entreprise sans avoir à analyser un business plan de 30 pages, ce qui augmente les chances de succès des levées de fonds.

Le Crowdpaper est disponible pour toutes les entreprises (payant).

Enfin, Particeep s’adresse également à toutes les entreprises / organisations ayant besoin de bénéficier d’une plateforme performante permettant de gérer des investissements collectifs (pépinières, incubateurs, réseaux de business-angels, …). La plateforme est donc disponible en marque blanche (sur- devis).

Avec des frais de référencement et de montage des dossiers, les plateformes de crowdsourcing ne sont-elles pas les seules à gagner de l’argent ?

Particeep ne se rémunère qu’au succès, ce modèle (« win-win ») nous incite à être très sélectif et prudent dans les valorisations proposées aux investisseurs:

  • Côté entrepreneur, 5% sont prélevés en cas de succès de la levée de fonds.
  • Côté investisseur, 5% sur les plus- values réalisées à la revente des parts (uniquement en cas de plus- value) – les investissements sont gratuits.

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour que les investisseurs soient nombreux pour chaque projet ?

Les entreprises présentées sur Particeep sont analysées par des experts en levées de fonds et opérationnels avant d’être présentées aux investisseurs. Nous créons un climat de confiance propice à l’investissement dans les startups et PME.

Ils bénéficient également d’une couverture médiatique via les sites partenaires.

On ne peut jamais être certain des propositions d’investissement, mais Particeep est très exigent dans sa sélection et propose aux investisseurs des projets aux risques optimisés.

Face aux nombreuses plateformes concurrentes, quelles sont vos points de différenciation ?

Steve Fogue, co- fondateur et président de Particeep

Steve Fogue, co- fondateur et président de Particeep

Particeep est la seule plateforme à proposer de réelles innovations :

  • Une plateforme complète permettant de gérer l’intégralité du processus de la levée de fonds (de la « due diligence » au « closing » de la transaction)
  • Un outil de « screening » et de « due diligence » puissant permettant de repérer et proposer des entreprises correspondant aux critères de notre communauté d’investisseurs
  • Des applications pour les investisseurs (gestion des investissements, gouvernance, notation d’entreprises…)
  • Un outil de communication entrepreneur-investisseur optimisé, l’entrepreneur reste concentré sur son activité pendant et après la levée de fonds.

Notre équipe vise à proposer une réelle valeur ajoutée aux parties prenantes, et pas seulement à se positionner en « simple intermédiaire ».

Combien de dossiers recevez-vous chaque année ?

La plateforme a été lancée au mois de juin 2013. En moins de 4 mois, nous avons reçu plus de 135 dossiers et n’avons proposé que 6 aux investisseurs. Les entreprises/ concepts reçus sont issus de tous les secteurs d’activité. Les dossiers sélectionnés ont un point commun : le couple rendement/ risque optimisé.

Quels sont les points qui mériteraient des améliorations de la part des porteurs de projet ?

Beaucoup d’entreprises souhaitent lever des fonds avant même de bénéficier des premiers retours clients, partenaires… Nous conseillons souvent aux porteurs de projets de ne pas lever de fonds trop tôt (ni trop tard). Le timing est important dans le développement de l’entreprise. A ce titre, nous avons rédigé quelques conseils sur notre blog. Par ailleurs, une fois la levée de fonds lancée, les entrepreneurs oublient souvent que la communication est l’un des facteurs clés de succès surtout dans le cas du financement participatif

En fonction de quels critères les sélectionnez-vous ?

Nous sélectionnons uniquement des entreprises ayant un concept solide, des éléments différenciants forts, une commercialisation déjà commencée ou à venir relativement rapidement. L’équipe, son expérience et sa complémentarité sont également des facteurs primordiaux.

Nous analysons et notons au total plus de 55 critères sous 7 axes principaux d’analyse (à retrouver dans le Crowdpaper).

Combien de temps depuis le premier contact jusqu’à la clôture des offres ?

La réactivité est l’un de nos points forts. Nous sommes en mesure d’analyser une entreprise, la faire noter par des experts et de la proposer sur notre plateforme en trois semaines environ. Pour la partie investissement, tout dépend de l’intérêt de nos investisseurs, mais le processus est rapide (moins de 3 mois).

Quelles entreprises avez-vous récemment accompagné ?

Nous avons 5 entreprises en cours de levée de fonds actuellement, dont Bwood, Onetous, Icanopée, Apps4pro, BSB… Plusieurs entreprises bénéficient du statut JEI (Jeune Entreprise Innovante), du CIR (Crédit Impot Recherche), et sont éligibles aux dispositifs de défiscalisation.

Quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs via le crowdfunding ?

Il est intéressant de faire appel au crowdfunding pour plusieurs raisons. Visibilité, médiatisation, et faire parler de son entreprise. Réussir à réunir une somme d’argent importante. Donner un cadre juridique pour des apports via des proches ou amis. Bénéficier des conseils des investisseurs…

Cependant, selon les plateformes les services fournis et le suivi n’est pas le même. Attention dans le choix de la plateforme !

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Plant in hands

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>