Wiseed voit le crowdfunding en rose

Souleymane-Jean Galadima, Responsable du développement et des partenariats WiSEED, aborde les critères de sélection et le planning de montée en charge des dossiers présentés par les porteurs de projet et retenus par la plateforme de crowdfunding. Il relève enfin les aspects qui mériteraient des améliorations de la part des créateurs d'entreprise pour rendre leur projet séduisant auprès des Business Angels.

La plateforme Wiseed.com propose aux investisseurs particuliers de choisir et de « micro-investir » dans de jeunes entreprises innovantes à fort impact sociétal, qualifiées par une équipe spécialisée dans le capital d’amorçage et accessibles à partir de 100 €.

La plateforme participe au développement des nouveaux modèles d’investissements basés sur le « pouvoir de la foule ». Ce modèle, basé sur le « crowdfunding » utilise la face participative d’internet qui permet de démocratiser l’accès à une classe d’actifs jusqu’ici réservée aux investisseurs institutionnels, investisseurs qualifiés et aux business-angels. Avec plus de 17 200 investisseurs inscrits, WiSEED a permis le financement de 26 sociétés françaises dans les domaines de la santé, du développement durable, de l’informatique et de l’industrie.

Souleymane-Jean Galadima, Responsable du développement et des partenariats WiSEED, aborde les critères de sélection et le planning de montée en charge des dossiers présentés par les porteurs de projet et retenus par la plateforme de crowdfunding. Il relève enfin les aspects qui mériteraient des améliorations de la part des créateurs d’entreprise pour rendre leur projet séduisant auprès des Business Angels.

Quels services proposez-vous au startups en matière de recherche d’investisseurs ?

La mission de WiSEED est de réunir les investisseurs individuels qui souhaitent soutenir le développement d’activités économiques visibles et tangibles et devenir actionnaire au sens acteur du terme. L’intérêt pour les dirigeants des sociétés retenues par WiSEED : des actionnaires acteurs peuvent avoir un impact significatif sur la croissance. Ils seront les meilleurs promoteurs de la marque. Certains actionnaires potentiels sont impliqués et parfois aussi passionnés que nous par le sujet. Ils participent aussi à cette aventure ambitieuse et exaltante, passent du temps sur le sujet mais Ils pourront aussi en récolter les fruits lors de la revente de leurs actions.

Nous proposons des services gratuits : revue du résumé opérationnel et du business-plan, Due-Diligence, Interview Live sur www.wiseed.com/live pendant la phase de souscription, Pacte d’actionnaires type ; et des services payants : Test de capacité à lever des fonds auprès de la communauté WiSEED (E-vote), Mobilisation de la communauté d’investisseurs WiSEED, Structuration juridique de l’opération, Sollicitation des co-investisseurs partenaires.

Avec des frais de référencement et de montage des dossiers, les plateformes de crowdfunding ne sont-elles pas les seules à gagner de l’argent ?

Le modèle économique de WiSEED est principalement fondé sur sa commission prélevée en sortie de participation sur les plus-values éventuelles générées. De fait, le choix des sociétés financées et leur accompagnement se doivent d’être de qualité afin de permettre la croissance de ces dernières.

Quant aux frais de montage (nous ne pratiquons pas de frais de référencement), ces derniers sont le juste prix d’une levée de fonds doublée d’une campagne de communication. La valeur ajoutée d’une plateforme se fait sur la qualité de ses processus de sélection et de suivi de participation. Aussi la facturation d’une commission de succès sur le montant levé permet de garantir aux entrepreneurs l’engagement de notre plateforme à atteindre l’objectif fixé et aux entrepreneurs, l’implication de la plateforme à accompagner la société financée.

En somme, nous travaillons dans l’intérêt des entreprises et des investisseurs qui les soutiennent.

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour que les investisseurs soient nombreux pour chaque projet ?

La première étape de notre sélection est l’e-vote permet de s’assurer de la velléité de notre communauté à investir a minima 50 000 € dans les projets proposés. Au cours de l’e-vote et sur base d’une description succincte du projet, les investisseurs présents sur notre plateforme sont invités à noter, commenter et partager une intention d’investissement sur le projet.

Une fois le dossier sélectionné par l’e-vote et la due-diligence réalisée, la phase de souscription sera menée sur la base d’un plan de communication associé à nos outils :

  • Communication auprès de l’ensemble de notre communauté
  • Communication au grand public par la rédaction commune d’un communiqué de presse
  • Community management sur les réseaux de la société financée et de WiSEED
  • Organisation d’un entretien de l’équipe dirigeante retransmis en direct sur la plateforme
  • En accord avec le dirigeant, partage du dossier avec nos co-investisseurs partenaires (conseillers en gestion de patrimoine, réseaux de BA, fonds d’investissement)

Face aux nombreuses plateformes concurrentes, quelles sont vos points de différenciation ?

J’en relève de nombreux :

  • Notre antériorité et légitimité, WiSEED a été la première plateforme d’equity crowdfunding
  • La plus grande communauté d’investisseurs : 17 200 investisseurs inscrits
  • Le plus grand portefeuille de participation, source d’expérience et de synergies entre les participations
  • Une ingénierie financière permettant de limiter l’atomisation de l’actionnariat des sociétés financées. En effet, les investisseurs WiSEED sont regroupés dans des holdings ad-hoc, gérées et administrées par WiSEED. Ce sont ensuite ces holdings qui investissent dans les sociétés. Le seul point de contact pour la société financée demeure notre équipe dirigeante, de la souscription jusqu’à la sortie de participation
  • La seule et unique sortie de participation positive de l’histoire de l’equity-based crowdfunding avec la société Antabio
  • Une équipe d’entrepreneurs au service d’entrepreneurs. Thierry MERQUIOL et Nicolas SÉRÈS, dans le cadre de la direction et de l’animation de l’Incubateur Midi-Pyrénées ont accompagné plus de 100 créateurs d’entreprises.

Combien de dossiers recevez-vous chaque année ?

Souleymane-Jean Galadima, Responsable du développement et des partenariats WiSEED

Souleymane-Jean Galadima, Responsable du développement et des partenariats WiSEED

Nous recevons en moyenne 1 000 dossiers par an. Sur ces 1 000 dossiers une centaine passe notre première étape de sélection. Notre mode d’intervention est très généraliste et nous intervenons au-delà de la simple innovation technologique. Deux tendances sont néanmoins importantes à noter.

La première est l’impact sociétal des projets, tendance qui explique pourquoi les projets liés à la santé, la qualité de vie, l’environnement et l’énergie recueillent les faveurs de nos investisseurs. La deuxième est le caractère B2C des projets technologiques qui permettent aux investisseurs de se projeter comme utilisateurs des produits ou services offerts par le projet.

Quels sont les points qui mériteraient des améliorations de la part des porteurs de projet ?

Les points à améliorer sont l’exposition de l’équipe dirigeante et sa capacité à communiquer.

Les investisseurs soutiennent avant tout une équipe, des hommes et des femmes qu’ils veulent comprendre et en qui ils veulent croire. Ceci implique de disposer de supports multimédia comme la vidéo où l’équipe dirigeante présente la genèse du projet.

La campagne de communication que nous lançons doit être relayée par la société financée, sur son site Web, sur ses réseaux sociaux, auprès de l’ensemble de son écosystème. Le crowdfunding est une course contre la montre où la réactivité et l’engagement feront la différence. La chance est donnée d’influer par son engagement sur l’issue d’une levée de fonds, c’est à saisir !

En fonction de quels critères les sélectionnez-vous ?

Les principaux critères sont les suivants :

  • Entreprise constituée, créatrice d’emplois et avec caractère sociétal
  • L’offre est commercialisable, ou bien, un prototype avancé doit être disponible,
  • L’entreprise doit avoir un premier client ou des prospects en phase avancée de test,
  • Le capital doit être détenu majoritairement par ses fondateurs,
  • Avec 150 000€, les investisseurs WiSEED doivent détenir une participation dans la société de 5% minimum,
  • La présence de co-investisseurs est souhaitée,
  • Business plan, résumé opérationnel et teaser disponibles.

Combien de temps depuis le premier contact jusqu’à la clôture des offres ?

Entre la première prise de contact et le closing de participation, la durée est de 4 mois.

1 mois de qualification et 3 mois de souscription et closing.

Quelles entreprises avez-vous récemment accompagné ?

En 2013, nous avons par exemple accompagné FIB&CO, SEAWAX, MYFEELBACK DEVATICS et NEWIND. Toutes nos cibles sont précisées sur notre site.

Enfin, quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs via le crowdfunding ?

Soyez humble, la foule chante toujours juste !

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Group Support business concept with a giant red

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>