Miliboo, startup du meuble contemporain

mobilier startup

Miliboo.com conçoit, fabrique et diffuse sur Internet des meubles contemporains, « faciles à vivre ». Créée en 2007 par Guillaume Lachenal (actuel PDG) et Aline Buscemi (actuelle DG), l’entreprise maîtrise l’ensemble de la chaine, de la conception du produit (designers en propre) en passant par la fabrication et la logistique. Chaque meuble bénéficie d’une traçabilité à 100%, les contrôles qualité sont systématiques pour chaque fabrication.

Aline Buscemi, DG de Miliboo. com témoigne sur sa levée de fonds auprès de capitaux risqueurs. Elle rappelle l’importance de l’accompagnement, du business plan, du business model et du marketing dans le succès d’une l’opération financière. La co-fondatrice dispense enfin ses conseils aux futurs créateurs d’entreprise et porteurs de projets.

Quelles furent les principales étapes de votre levée de fonds ?

La toute première étape à été bien entendu la définition claire du projet et des objectifs qui y sont associés. Avant tout projet de levée de fonds, il est vraiment important de repérer les points forts et les points faibles de son projet. De là découle alors le besoin en financement pour mener à bien ce dernier. Dans notre cas, les besoins ont été évalués à 4 millions d’euros (ne pas oublier les frais inhérents à la levée de fond lorsque vous déterminez votre besoin car les frais d’avocat, d’audit et éventuellement de la société qui vous assiste ne sont pas à négliger).

En terme de timing, il a fallu compter environ 3 mois pour boucler notre business plan puis tout est allé très vite (ce qui n’avait pas été le cas de notre première levée en 2011 qui, elle, nous avait pris beaucoup plus de temps, près d’un an !…). En l’espace d’un mois, nous avons rencontré plusieurs capitaux-risqueurs et mené les seconds rendez-vous dans la foulée avec plusieurs d’entre eux. Il a fallu ensuite faire notre choix.

Se faire assister par un professionnel qui est totalement extérieur à l’entreprise est d’une aide précieuse et dans notre cas nous a fait gagner beaucoup de temps.

Quel intérêt les investisseurs ont-ils accordé à votre business plan ?

Le business plan à été étudié dans les moindres détails. Nous avons du démontrer de plusieurs façons différentes notre stratégie et nos chiffres. Compte tenu du montant levé, connaître parfaitement ses chiffres et avoir étudié différents scénarios est très important.

Nous avons plutôt misé sur la sécurité dans notre cas, rien de sert d’annoncer des chiffres que vous savez pertinemment que vous n’arriverez pas à atteindre.

Aline Buscemi, DG de Miliboo. com

Aline Buscemi, DG de Miliboo. com

Et à votre plan marketing ?

De la même sorte que pour le business plan, le plan marketing qui en découle est un élément vital. C’est lui qui conditionne en grande partie la réussite de votre projet. Vous pouvez avoir un produit formidable et maîtriser parfaitement votre technique, celui-ci aura du mal à aboutir si votre stratégie marketing n’est pas efficace.

Réfléchissez bien à votre stratégie, et surtout, choisissez et mettez en place les bons indicateurs qui vous permettront de valider que le plan sur lequel vous avez misé reste efficace dans le temps. N’hésitez pas à vous remettre en question!

Quelles furent les difficultés rencontrées lors de cette recherche de fonds ?

Être toujours en forme et avoir une parfaite connaissance de son projet dans le moindre détail, malgré le business quotidien qu’il faut gérer !

Quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs ?

Le conseil principal est de surtout savoir s’entourer et ne pas hésiter à se faire assister par un professionnel de la levée de fonds. Celui-ci représente un petit budget supplémentaire mais aura l’avantage d’être de très bon conseil et de vous faire gagner un temps précieux. Quelques mois de gagnés peuvent faire la différence avec un concurrent selon la nature de votre projet !

Lorsque vous levez des fonds, vous êtes beaucoup moins disponible pour votre business au quotidien et cela peut devenir préjudiciable pour votre entreprise et la réussite de votre projet. Il est beaucoup plus aisé (même si cela reste malgré tout compliqué et intense) d’avoir l’aide d’une tierce personne pour suivre et relancer les contacts.

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Edward Hopper

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>