Wepingo : le rôle clé de la Love Money

Wepingo : le rôle clé de la Love Money

Nouvel arrivant sur le Web, Wepingo est un e-shopper, un assistant personnel de shopping à base d’intelligence artificielle. En se connectant à www.wepingo.fr, les internautes accèdent à un guide d’achats original leur permettant, en seulement quelques questions, d’aboutir à un choix de produits correspondant à leurs besoins et préférences.

Au service des Internautes, Wepingo est aussi un atout pour les enseignes de distribution qui évoluent vers le cross canal.

Samuel Seyman, Fondateur de Wepingo, témoigne sur ses tours de table et ses levées de fonds via l’appui initial de love money. Il rappelle l’importance du business plan et du marketing dans le succès d’une l’opération financière puis dispense ses conseils aux futurs créateurs d’entreprise et porteurs de projets.

Quelles furent les principales étapes de vos levées de fonds ?

En 2012, nous avions une idée très précise du concept que nous souhaitions développer. Soutenus tout d’abord par les institutionnels (Oséo, Incubateurs), nous avons rapidement identifié les investisseurs potentiels, un fond d’investissement ou des investisseurs particuliers. Nous sommes tournés d’abord vers la Love Money.

Nous avons donc levé 100 000 euros en décembre 2012 dans le but de développer Wepingo, une intelligence artificielle au service du e-commerce. Nous avons structuré une équipe technique solide, éprouvant notre concept durant ce premier semestre.

Notre technologie étant mature, nous levons actuellement 300 000 euros afin de nous lancer dans sa promotion et sa commercialisation. Pour atteindre nos objectifs commerciaux, nous allons pérenniser les postes actuels, recruter une équipe commerciale, et mettre en place une stratégie de communication.

Nous prévoyons de lever un million d’euros supplémentaires d’ici début 2014.

Quel intérêt les investisseurs ont-ils accordé à votre business plan ? Et à votre plan marketing ?

Samuel Seyman, Fondateur de Wepingo

Samuel Seyman, Fondateur de Wepingo

Notre concept de e-shopper (ou d’assistant personnel de shopping) concerne tous les internautes, il est universel, et peut séduire ainsi les investisseurs.

Cependant, le Business plan et le plan marketing restent primordiaux. En effet, la technologie est versatile et peut toujours être copiée combien même elle serait protégée par brevet(s). C’est véritablement notre stratégie de « Go to Market » qui a crédibilisé notre discours, et qui nous a permis de rassurer et convaincre nos investisseurs.

Quelles furent les difficultés rencontrées lors de cette recherche de fonds ?

Nous avons été confrontés à la morosité et au pessimisme du marché français. Nos ambitions et nos perspectives de développement à l’international ont largement contribué à rassurer les investisseurs.

Quels conseils inédits donneriez-vous à un entrepreneur en recherche d’investisseurs ?

Ne vous laissez pas griser par l’originalité de votre concept ! Il faut bâtir une stratégie de « Go to Market » indiscutable.

Lorsque vous faites appel à la Love Money (soit à une pléthore d’investisseurs privés), nommez un représentant des investisseurs minoritaires afin de fluidifier la gestion ultérieure.

N’oubliez pas que toutes les start-up sont concurrentes ! Non pas sur leur marché commercial, mais face aux investisseurs.

Lorsque vous attaquerez une levée de fonds importante, profitez du réseau d’un bon « Leveur ». En effet, vous serez très pris par la gestion de votre entreprise et de son développement commercial. L’aide d’un professionnel vous sera profitable.

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Robot With Email Sign. Render on white background

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. avatar

    CreerMonBusinessPlan

    23 septembre 2013 at 15:16

    Une belle réussite qui démontre de l’importance d’un bon business plan pour convaincre des investisseurs toujours plus frileux avec ce contexte économique. BRAVO !

  2. avatar

    PRIME

    23 mars 2016 at 12:26

    WEPINGO le moteur qui ne paie pas ses fournisseurs, même avec décision de justice > [Lien supprimé par la modération. Merci de proposer un lien vers une décision de justice].

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>