Les PME empruntent au grand public grâce à Unilend

Nicolas Lesur, Fondateur de Unilend , nous éclaire sur les critères de sélection des demandes de prêts, le planning suivi et sur l'intérêt pour les TPE et PME d'emprunter en direct auprès du grand public pour financer leurs projets de développement.

Unilend est le premier site français permettant aux petites et moyennes entreprises d’emprunter directement auprès du grand public.  Les TPE/PME désireuses d’emprunter déposent leur projet sur le site Unilend, qui, en partenariat avec Altares, sélectionne les TPE/PME offrant une capacité de remboursement éprouvée. L’entreprise leur attribue ensuite une note en fonction de leur profil de risque. Les projets retenus sont alors présentés à la communauté des prêteurs.

Chaque prêteur choisit les projets auxquels il souhaite prêter : il définit le montant et le taux d’intérêt auquel il souhaite prêter son argent. A l’échéance de la période de souscription, seules les propositions de prêt les plus favorables sont retenues. La plateforme remet son financement à l’entreprise et organise tous les mois les remboursements des prêteurs.

Nicolas Lesur, Fondateur de Unilend, nous éclaire sur les critères de sélection des demandes de prêts, le planning suivi et sur l’intérêt pour les TPE et PME d’emprunter en direct auprès du grand public pour financer leurs projets de développement.

Quels services proposez-vous au startups en matière de recherche de bailleurs de fonds ?

Unilend s’adresse uniquement aux entreprises ayant clôturé leur troisième exercice comptable. Les entreprises peuvent emprunter entre 15 000 et 250 000 sur une durée comprise entre 2 et 5 ans. Les remboursements sont mensuels et incluent une partie du capital et des intérêts.

Avec d’éventuels frais de référencement et de montage des dossiers, n’êtes vous pas le seul intervenant à gagner de l’argent ?

Unilend ne se rémunère qu’à condition que l’entreprise ait réuni la somme souhaitée. Nous prélevons 3 % du montant réuni lors du versement des fonds et 1% annualisé du capital restant dû lors des remboursements. Il n’y a aucun autre frais ni commission. Les emprunts sont remboursables à tout moment par anticipation sans frais ni pénalité.

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour que les prêteurs soient nombreux sur chaque projet ?

Nicolas Lesur, Fondateur de Unilend.

Nicolas Lesur, Fondateur de Unilend

En plus de l’intérêt affectif qu’ils portent au projet financé, le modèle d’Unilend assure à tous les prêteurs d’obtenir un intérêt financier. Il correspond au taux d’intérêt qu’ils auront fixé et qu’ils recevront dès le mois qui suit la réception des fonds par l’entreprise. Les prêteurs sont ainsi rémunérés rapidement et de manière tangible. L’expérience des autres sites qui utilisent ce modèle à travers le monde témoigne que les projets sont systématiquement financés à 100%.

Face aux banques, quels sont vos points de différenciation ?

Unilend ne demande aucune garantie : les prêteurs ne demandent pas de garantie car ils ne prêtent qu’aux entreprises en lesquelles ils font directement confiance. Et comme notre entreprise ne fait qu’un seul métier, les entreprises conservent leurs comptes dans leur banque habituelle pour leurs opérations habituelles.

Les prêts ne sont pas affectés : la somme récoltée constitue une réserve de trésorerie que les entreprises utilisent comme bon leur semble.

Les dirigeants gagnent du temps : ils déposent leur projet en ligne en quelques minutes. S’il est adapté aux attentes des prêteurs d’Unilend, ils obtiennent leur financement en 4 semaines maximum au lieu de 4 mois auprès des banques.

Enfin, les entreprises augmentent leur notoriété : elles empruntent auprès d’une communauté de prêteurs qui peuvent être leurs futurs clients ou partenaires.

Combien de dossiers recevez-vous chaque année ?

Les projets qui s’apprêtent à être présentés en ligne à l’automne 2013 viennent de toute la France et concernent tout type de sociétés, du commerce de quartier à l’entreprise technologique.

Les dossiers concernent par exemple des entreprises qui cherchent à financer leurs besoins de trésorerie sans ouvrir leur capital. D’autres entreprises financent le renouvellement d’une machine-outil ou des travaux.

En fonction de quels critères sélectionnez-vous les dossiers de prêt ?

Avant tout, l’entreprise doit être inscrite au registre du tribunal de commerce et avoir clôturé son troisième exercice comptable. Le critère essentiel est ensuite la capacité de l’entreprise à rembourser les prêteurs. Pour l’évaluer, Unilend s’appuie sur les données analysées par Altares, leader mondial de l’information sur les entreprises. Ensuite, un comité interne indépendant évalue si le projet est adapté à la communauté des prêteurs d’Unilend.

Combien de temps depuis le premier contact jusqu’à la clôture du prêt ?

Entre le moment où l’emprunteur dépose une demande de prêt en ligne et le moment où il obtient son argent, il se passe au maximum 4 semaines. Dès que la somme demandée est atteinte, même avant l’échéance de la période de souscription, le chef d’entreprise peut réunir la somme souhaitée à tout moment. Il peut aussi choisir d’attendre la fin de la période de souscription pour recevoir des offres de prêts à des taux plus favorables.

Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur ?

Montrez aux prêteurs potentiels que vous avez confiance en votre entreprise. Des explications claires et précises valent mieux qu’un long discours. Pour convaincre le public, rien ne vaut la simplicité et un ton direct.

***

Un article de notre dossier Business Angels et financement de startups

(c) ill. Shutterstock – Crowdfunding concept

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>