Donnez du sens à votre CV !

Marketeurs, voici comment donner du sens à votre CV pour le rendre plus efficace

Dans ce billet, je vous propose d’aborder un outil crucial de la recherche d’emploi: le CV. Tout le monde en parle, y va de ses conseils et de ses recettes et c’est sans doute le papier le plus commenté par les chasseurs de tête et amis. Et à y réfléchir, c’est logique : une bonne revue de CV peut leur permettre de s’en sortir la tête haute lorsqu’ils n’ont pas les moyens de vous aider. Ils vont alors le critiquer en détail et vous expliquer tout à fait logiquement pourquoi vous n’avez pas encore trouvé d ‘emploi alors que votre expérience professionnelle est bonne.

Ils auront parfois raison sur l’analyse et parfois tort. Mais le plus important à retenir est que malgré le temps qu’ils auront passé à vous donner des conseils, vous n’en serez pas plus avancé dans votre recherche d’emploi. Parallèlement, votre CV n’en sera malheureusement pas meilleur.

Au bout de quelques mois, à force de conseils de personnes qui vous diront de peu à peu rogner toutes les aspérités et les éléments qui pourraient faire peur à un recruteur, ou vous faire discriminer, vous arriverez à un CV passe-partout . C’est le second effet pervers des « bons conseils ». Votre CV expurgé de toute originalité passera directement de la boite de réception à la poubelle de la plupart de vos interlocuteurs.

Je peux vous citer, en exemple, le cas d’une de mes clientes. Elle bénéficiait d’un parcours exceptionnel : globe trotteuse et passionnée de vin, elle consacrait ses vacances à parcourir le monde pour découvrir de nouveaux domaines. Elle avait même une double formation d’oenologue et d’école de commerce, et avait eu l’occasion de travailler en France et en Chine sur des postes de commerciale et de chef de projet web opérationnel pour un distributeur de vin reconnu de la région bordelaise.

Votre CV doit montrer votre différence

Lorsqu’elle est venue me voir, son CV avait fini par occulter toute aspérité et ressemblait à celui d’un responsable marketing web de 4 ans d’expérience professionnelle, identique à tout autre… Elle était en recherche d’emploi depuis plus de 18 mois, ce qui ne m’a pas particulièrement surpris. Il est évident qu’elle n’a retrouvé un job qu’à l’issue d’une complète modification de ce document.

Je vais chercher à vous expliquer comment la plupart des candidats construisent leur CV. Et, vous comprendrez pourquoi la méthode que je vous propose vous permettra de faire la différence sur un marché de crise.

Je vous propose tout d’abord une revue rapide des bons conseils qui sont généralement donnés, ainsi que des réflexes que vous avez de façon automatique lorsque vous commencez à écrire un CV.

Vous faites tout d’abord la liste des sociétés pour lesquelles vous avez travaillé, des postes que vous avez occupés. Puis, vous cherchez à vous remémorer les dates et les tâches que vous y avez exercées.

Un exemple classique sera par exemple celui d’un chef de projet web dans le secteur de l’e-commerce, qui écrirait par exemple sur son CV :

  • Pilotage de la stratégie SEM
  • Gestion des partenariats
  • Gestion de la plateforme d’affiliation sur les différents supports de publicité

C’est un bon début, mais c’est loin d’être suffisant ! En effet, on peut s’attendre à cela de la part d’un chef de projet dans une entreprise de e-commerce quelle qu’en soit la taille et le secteur. Par contre, il n’y aura aucune indication sur ce qui fait la particularité de ce candidat ou sa différence avec les autres.

J’appelle ce format, le « CV type APEC » (sans que cela soit un jugement négatif). Il met en avant une liste de tâches maitrisées qui permet facilement de faire la comparaison entre le profil du candidat et une définition de fonction. Cette façon de faire n’est pas inintéressante, mais elle n’est pas convaincante en période de crise.

Je vais maintenant vous expliquer comment construire un autre type de CV.

Construire un autre type de CV…

Je vous propose une démarche en deux étapes.

La première étape consiste à recenser toutes les réussites que vous avez préalablement identifiées. Pour rappel, on appelle réussite les moments où vous vous êtes senti très fier de votre action face à une problématique. Il s’agit maintenant de positionner ses réussites, en format abrégé et concret, à l’intérieur des plages d’activité délimitées par vos différentes fonctions.

Je vais d’ailleurs vous en donner quelques exemples tirés de l’expérience de mes clients. Prenons différentes tâches qui pourraient être celles de notre chef de projet de tout à l’heure. Ainsi par exemple :

Pilotage de la stratégie SEM deviendra :

Pilotage de la stratégie SEM :

- Gestion et optimisation des campagnes d’acquisition sur les moteurs de recherche : Google Adwords, Remarketing, Search Mobile…
- Gestion d’un budget mensuel de XXX XXX €
- Mise en place dès mon arrivée d’un outil de mesure de la performance des campagnes via Google Universal (ROI, KPI, analyse) qui a permis – sans modification budgétaire – d’augmenter les performances ventes de ma ligne de 17% en 1 an
- Suivi des performances des campagnes SEA et création d’un outil de reporting

Gestion des partenariats deviendra :

Gestion et suivi des partenariats :

- Coordination avec les différents contacts, validation de la conformité avec le plan média, suivi de la bonne intégration technique des éléments
- CA global de la ligne produits gérée : 75 Mios €

Gestion de la plateforme d’affiliation sur les différents supports de publicité deviendra :

Gestion la plateforme d’affiliation sur les différents supports de publicité en ligne : campagne e-mailing ciblée bimestrielle, bannières notamment sur les sites de foires, partenariats avec des medias locaux. Mise en place d’un blog spécialisé générant 3000 vues/ mois, et devenu la référence de la profession, animation personnelle des réseaux sociaux)
Budget géré : XX Mios €

La seconde étape consiste cette fois-ci à mesurer l’équilibre global de votre CV.

Il s’agit de s’assurer que chaque expérience est valorisée à son maximum d’intérêt et de cohérence dans l’épisode.

Toujours dans le cas de notre chef de projet préféré, il est évident que s’il a changé plusieurs fois de poste dans sa carrière, mais qu’il est toujours resté dans cette fonction, il aura par exemple fait plusieurs fois de la gestion de partenariats et de plateforme d’affiliation. Il conviendra alors de savoir, à quel moment, et combien de fois, ce type d’expérience devra être répété dans son CV

La détermination devra se faire au cas par cas, et tenir compte de la difficulté ou de l’impact de cette mise en place, ou encore de l’intérêt que cela représente dans sa carrière. Etait-ce la première fois ? Est ce quelque chose qui ne dépendait pas de son périmètre de fonctions ?

Enfin la dernière étape consistera à effectuer une vérification finale.

Par rapport à toutes les fonctions qu’un chef de projet est sensé assumer, il s’agira de vérifier que celles-ci ont bien été toutes couvertes au cours des différents postes de sa carrière. L’important n ‘est plus ici de vérifier que vous avez tout fait lors de votre dernier poste, mais que ces différentes fonctions ont bien été couvertes à un moment donné. Enfin, vous vérifierez aussi que vous mettrez plus l’accent sur votre dernier poste que sur les expériences les plus anciennes, en fournissant plus de détails.

Deux avantages à ce CV

L’avantage de mettre en place ce type de CV est qu’il montrera deux choses à la fois :

  • Tout d’abord, il montre de façon vivante et concrète avec preuves à l’appui que vous avez bien fait et avec succès, ce que vous prétendez avoir fait.
  • Ensuite, il vous présentera vous en tant qu’individu avec des réalisations et des passions et non pas comme quelqu’un chose de standard et de passe-partout.

Ainsi, si vous passez un entretien, votre interlocuteur se souviendra bien de vous et votre CV apparaitra comme une réelle retranscription de votre profil. Les deux seront totalement en cohérence.

Je fais faire ce type de CV à tous mes candidats qui l’envoient auprès des chasseurs de têtes : le succès est toujours au rendez-vous.

Essayez-le, vous serez étonné(e) du résultat final !

***

(c) ill. Shutterstock - Photo of candidates waiting for a job interview

avatar
Mireille Garolla, présidente du cabinet de ressources humaines Group3C. Profil de Mireille Garolla et articles publiés.


3 commentaires

  1. avatar

    CV Leader

    14 septembre 2014 at 13:25

    Merci pour cet article très complet. N’oubliez pas d ‘indiquer que vous avez les compétences explicites ou implicites du poste proposé en le démontrant par des réalisations et résultats factuels.

  2. avatar

    Explorajob

    17 septembre 2014 at 7:54

    Vous avez parfaitement raison de demander des chiffres, des preuves tangibles des compétences possédées.
    Des délais, un nombre de personne encadrées, des fourchettes de budgets, des résultats obtenus doivent être indiquer dans le CV pour rassurer le recruteur qui le lira.

  3. avatar

    CV marketing

    23 janvier 2015 at 12:51

    C’est vrai que c’est bien de donner des détails des missions et réalisations accomplis pendant notre précédent travail, mais il ne faut pas oublier qu’un CV tient sur une page! C’est primordial, et cela rend la tâche nettement plus ardue.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>