Entrer au CELSA : après quel cursus ?

Marketing Professionnel initie avec cette interview une série de cinq questions concernant le CELSA et son concours d'entrée. Parcours et cursus nécessaires, préparation de l'écrit et de l'oral, dissipation des angoisses... En direct des conseils fournis par les étudiants du CELSA.

Marketing Professionnel initie avec ce premier article une série de cinq questions concernant le CELSA et son concours d’entrée.

Marketing Professionnel initie avec cette interview une série de cinq questions concernant le CELSA et son concours d'entrée. Parcours et cursus nécessaires, préparation de l'écrit et de l'oral, dissipation des angoisses... En direct des conseils fournis par les étudiants du CELSA.

Réussir le concours d’entrée du CELSA : parcours et cursus nécessaires, préparation de l’écrit et de l’oral, dissipation des angoisses… En direct des conseils fournis par les étudiants du CELSA

Enseignant depuis 20 ans dans l’établissement, il m’a semblé intéressant d’éclairer les candidats moins sur les aspects méthodologiques, que sur le ressenti de ceux qui les ont précédés.

Esther, Héloise Hamard, Marion Mons, Thomas M., Romain Pédron et Ludivine Préneron, actuellement étudiants au CELSA, ont répondu à nos questions, ou plus exactement, à celles que vous vous posez !

Faut-il avoir fait le « bon » cursus pour présenter le concours ? Lettres, histoire, prépa… seulement ?

Héloise Hamard : Pour le concours, le « bon cursus » n’existe pas vraiment, certains au CELSA viennent de DUT spécialisés dans l’option qu’ils ont intégrée une fois entrés dans l’école, d’autres viennent de facs de sociologie ou de bi-licences comme anglais et histoire de l’art.

Thomas M. (L3 Magistère) : Je ne pense pas non plus qu’il y ait de cursus idéal pour entrer au CELSA. En effet, il y a certes beaucoup de prépa mais beaucoup de gens qui viennent de l’université, d’IUT et autres.

Esther : Même si il y a beaucoup de prépa, les cursus appréciés au CELSA sont assez divers : DUT, prépa, écoles… tant que la personne a un intérêt pour la communication.

Ludivine Préneron (L3 Magistère) : La classe préparatoire n’est absolument pas obligatoire pour présenter le CELSA mais étant donné que l’épreuve de dissertation d’entrée demande la mobilisation de plusieurs champs disciplinaires : il vaut mieux soit avoir étudié plusieurs matières (double licence ?) soit rester très intéressé au monde environnant si on n’a qu’une spécialité.

Héloise Hamard : S’il est vrai que 75% des admis en L3 viennent de classes préparatoires, il ne faut pas oublier qu’il existe un concours interne aux prépas (qui reprend les notes du concours passé pour l’ENS et évitent donc de passer l’écrit), différent du concours du CELSA, et que beaucoup d’élèves de khâgne sont passés par là. L’histoire et les lettres sont appréciables, de même que l’anglais, mais il faut surtout de la curiosité et une bonne préparation.

Thomas M., L3 Magistère : Bien des étudiants venant de ce que certains appellent une « voie royale » comme une prépa ne franchissent pas les portes de l’écrit ou de l’oral.

Entrer au CELSA après une formation courte (bac+2) est possible !

Marketing Professionnel initie avec cette interview une série de cinq questions concernant le CELSA et son concours d'entrée. Parcours et cursus nécessaires, préparation de l'écrit et de l'oral, dissipation des angoisses... En direct des conseils fournis par les étudiants du CELSA.

Entrer au CELSA : après quel cursus ?

Romain Pédron (L3 Magistère) : Le CELSA est une école de littéraire depuis sa fondation. C’est ce qui fait sa différence et sa valeur par rapport à ses concurrents. Difficile d’y entrer donc si l’on ne s’intéresse pas un minimum aux arts, aux lettres, à la culture. Néanmoins, on entend ici culture au sens large du terme. Ainsi, il est tout à fait possible pour un étudiant issu d’une formation professionnelle (DUT, BTS, etc) d’y entrer s’il est à même de porter sur le monde un regard critique et d’élaborer une pensée au-delà des idéologies et des prénotions.

Esther : L’important pour ceux qui ne sont pas issus de prépa est peut-être de revoir la méthodologie de la dissertation pour l’écrit du concours.

Romain Pédron : Dans les faits, les littéraires, notamment khâgneux, sont bien entendu largement majoritaires, mais on trouve dans l’école un certain nombre de personnes issus de formation professionalisantes. Ils apportent dans leur grande majorité une véritable « valeur ajoutée » à l’école par leur expérience, leurs connaissances pratiques et leur attitude.

Marion Mons (L3 MPC) : Je suis la preuve vivante que ce ne sont pas toujours les étudiants des classes prépa qui sont sélectionnés. Je viens d’une école de publicité privée appelée située dans le 19ème arrondissement, et faisant partie du groupe INSEEC. Cependant, il est vrai que j’ai du défendre cette origine qui peut déplaire à certains jurys d’universitaires.

Romain Pédron : A noter également, la présence d’étudiants issus de formation en économie ou droit. A tendance « littéraire », ils sont aussi les bienvenus. Leurs connaissances, leur angle de vue et leur mode de pensée amènent également une différence intéressante et profitable pour la formation. En résumé, si le CELSA se veut et veille à rester littéraire, il s’enrichit également de la diversité de ses profils.

Lire tous nos articles sur le CELSA :

En attendant, vous pouvez utiliser les compétences des Ateliers-Prepa (prépa aux concours du CELSA en Licence 3 et Master 2)  ou de Concours-CELSA (stages courts et prépa longues) pour vous préparer tiptop !

Article initialement publié en mars 2012, remanié depuis.
avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. avatar

    baile

    29 juin 2016 at 23:36

    aprs un bac plus4 BB edhec quelles sont les possibilités j’ai 21 ans

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>