Consommation, aliénation, libération

La consommation est-elle aliénation ou libération ? Dossier.

Ce dossier est le fruit d’un partenariat rédactionnel avec l’école de communication ISCPA Paris. Les articles signés sont le résultat de cogitations de futurs professionnels, qui terminent leur M2. Faites-leur bon accueil dans vos structures dès qu’ils seront diplômés ;)

L’aliénation par le contrôle, le cadrage, la suggestion

Marketing musical : le contrôle du consommateur par le son

50 à 75 % des décisions d’achat se font en magasin et l’amorçage cognitif y joue un rôle clé. Les 5 sens du consommateur sont mis à contribution pour obtenir le comportement d’achat souhaité. Comment l’utilisation de la musique en point de vente influence-t-elle le client à son insu ? Par Alexis Laki

Notre accès à internet est-il menacé ?

La question de la neutralité du net peut paraître obscure, elle est pourtant directement liée à l’avenir de nos libertés sur la toile. Par Nicolas Royer

Netflix : créateur d’une nouvelle bulle ?

Depuis sa création en 1999, Netflix a toujours eu la volonté de s’imposer comme la référence en matière de SVOD. Pour y parvenir la firme américaine s’appuie sur d’autres éléments que son catalogue d’une qualité aléatoire selon les pays : un algorithme performant et une capacité à le décrypter qui soulève bien des questions sur la notion de liberté créative et de choix du consommateur. Par  Alexandre Ribeiro

Les écoles de commerce et de management se mettent aux slogans !

Pendant longtemps, le monde de l’enseignement supérieur était réticent à l’égard de la communication et du branding. La concurrence, la dévalorisation de leur image, et la baisse du nombre de candidats ont poussé les écoles à se distinguer pour devenir des marques à part entière. En développant leur identité, les slogans sont devenus un terrain de jeu pour manipuler l’esprit des étudiants (et de leurs parents) et cadrer la perception de leur cible autour d’arguments, de valeurs, de réponses convaincantes… Par Magali Monnet

L’aliénation par une pluie d’injonctions

… Dans un univers où tout se vend, s’achète :

Le corps consommé : la libération paradoxale

Dans le domaine de la communication beauté, deux axes sont bien distingués : l’un fait rêver un consommateur en mettant en avant un corps parfait, l’autre incite le consommateur à aimer son propre corps. Les deux groupes semblent être en opposition mais le sont-ils ? Et le corps, peut-il être libre tout en étant au centre de l’attention ? Par Dina Kulikova

La consommation collaborative, rustine à la solitude

Un brin de solitude s’est emparé de la population française au comportement individualiste… La consommation collaborative vient elle remédier ou contribuer à ce phénomène ? Par Margaux Moulin

Consommation collaborative : liberté ou aliénation ?

Face à la crise économique et sociale, les Français remettent au goût du jour le troc, pratique simplifiée à l’heure de la révolution numérique. Par Maud Grisey

Les sites de rencontres : consommer l’amour !

Le consommateur est-il réellement libre dans sa quête de l’amour ou doit-il succomber aux diktats amoureux de la société utilisés dans  le marketing de l’amour par les sites de rencontres ? Par Sophie Rolland

Les chaînes d information en continu : source d’aliénation du consommateur ?

L’infobésité participe à une mutation dans le comportement du consommateur, sur-informé, sur-connecté. Les médias influencent le consommateur à travers des moyens multiples afin de fédérer de l’audience invisible. Par Mélissa Mouloudj

La consommation, nouvelle religion du XXIe siècle ?

La nouvelle phase du capitalisme dans laquelle l’homme a pénétré l’a affranchi de ses anciennes cultures, et laissé la consommation devenir un empire. Elle s’est aujourd’hui infiltrée dans tous les rapports, famille, culture, religion. Par Eva Bordini

Le don : démarche spontanée ou réfléchie ?

« On se donne en donnant » affirmait Marcel Mauss (Le Don, P.U.F). Le don peut être monétaire, physique, humain, matériel. Il prend pléthore de formes telles que le don du corps, le partage de la connaissance, le don de biens et d’argent. Par Déborah Covindassamy

Les injonctions sur les rails…

RATP, août 2016.

La libération et la consommation

Edward Bernays a-t-il allumé les torches de l’aliénation ?

Son travail est d’une valeur tout aussi importante que celui de son oncle ; Sigmund Freud, pourtant il a déjà été oublié dans la conscience collective. Présentation d’un homme dont les réflexions, découvertes et expériences étaient profondément précurseurs tant pour le marketing que pour la sociologie et la psychologie. Par Samia Hassan

Médias sociaux : vers une écriture lacunaire ?

Les médias sociaux ont modifié notre expression. Un écrit moins formel, fait de messages courts et ponctués d’émojis, conserve-t-il tout son sens ? Par Naïm Souilem

La marque interstitielle, stratégie libératoire

Les marques interstitielles laissent le consommateur les détourner. Cette liberté retrouvée est facteur d’adhésion aux marques. Et de liberté individuelle. Par Serge-Henri Saint-Michel

La marque interstitielle : érotique et sauvage

Les marques interstitielles disent oui à une érotisation de leur relation au consommateur et à leur ensauvagement. Pour éviter la domestication de nos vies. Par Serge-Henri Saint-Michel

La marque interstitielle : 6 exemples et pratiques

Pratiques et illustrations de marques interstitielles, celles qui laissent le consommateur les détourner… Par Serge-Henri Saint-Michel

La stratégie Shanzhai met le feu au hack : une solution pour les marques interstitielles

Le Shanzhai : contrefaçons, imitations grossières de produits de grandes marques. Mais aussi innovation incrémentale et moteur des marques interstitielles… Par Serge-Henri Saint-Michel

Dossiers Marketing Professionnel précédents :

(c) ill. Shutterstock

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>