Du « clic » au « brick »

Enseigne Next
Enseigne Next

Enseigne Next

Si la tendance des réseaux de distribution et des commerces en général est de continuer à investir le terrain du e-commerce (le « clic »), voilà qu’une nouvelle étape semble être engagée : des magasins virtuels commencent à adopter des formes réelles (le « brick ») !

Dernier exemple en date avec le célèbre site de vente en ligne d’électroménager, audio-vidéo et produits culturels C-DISCOUNT, positionné à la fois sur un choix large et une offre discount, a lancé en périphérie bordelaise, son premier magasin en dur, interconnecté au site on-line. Et pourtant, avec de l’ordre de 25 000 commandes par jour, 7 entrepôts, 55 000 références et un chiffre d’affaires avoisinant les 400 millions d’euros, cet acteur impose une véritable réussite. Le magasin, quant à lui, propose au total 3 500 références et 11 bornes internet qui sont à disposition pour commander en ligne les produits non disponibles dans le magasin.

Quelles raisons ont pu conduire à une telle initiative ?

Demandes des consommateurs, volonté d’accélérer les ventes ou désir de répondre à un concept plus proche du nouvel actionnaire de l’entreprise qu’est le groupe CASINO… Éventuellement un peu de tout cela.

Ce qui est intéressant à noter, est que le modèle économique proposé par C-DISCOUNT ne se suffirait peut-être pas à lui même… pour certains types de produits cela s’entend. Le point de vente fonctionne évidemment en temps réel avec le magasin virtuel en proposant au même moment des offres flash identiques (grâce à l’utilisation d’étiquettes électroniques en rayons synchronisées avec le site). Pourtant, le e-commerce de produits Blanc ou Brun souffre, semble-t’il, encore du besoin des clients de toucher les produits et d’être rassurés quant à la pertinence de leurs choix et investissements. Il est complexe de changer en quelques courtes années, plusieurs décennies d’habitudes comportementales en matière de consommation.

Alors véritable étape ou simple péripétie ?
Il faut bien admettre que la révolution Internet, qui a déjà bouleversé pas mal de donnes, en créé de nouvelles de façon exponentielle… et ce n’est que le commencement.



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>