Les étincelles du planneur : la petite veille de septembre

Retrouvez chaque mois quelques brèves de planning stratégique issues de ma veille : les bombes du planneur concernent les marques, les tendances, les consommateurs, les outils...

Comme chaque mois, voici les brèves de planning stratégique issues de ma veille : les étincelles du planneur !

Retrouvez chaque mois quelques brèves de planning stratégique issues de ma veille : les étincelles du planneur concernent les marques, les tendances, les consommateurs, les outils...

Les étincelles du planneur concernent les marques, les tendances, les consommateurs, les outils...

Allez plus loin !

POUPEE 3D

Les imprimantes 3D ne sont plus de la fiction mais bien une réalité. Grâce à une technologie nommée « Dtech Me », Disney va permettre aux visiteuses de ses parcs d’imprimer des poupées à leur effigie en 3D. Après une capture de plusieurs photos sous plusieurs angles la poupée est modélisée sur ordinateur. Les poupées, à choisir parmi 7 modèles de princesses, sont commercialisées au prix de 99.95 $.

MARKETING TRÈS DIRECT

Imaginez : un photographe, une voiture de rêve, votre maison. C’est la nouvelle opération lancée par Porsche pour promouvoir son nouveau modèle. La marque a sélectionné des maisons à Toronto devant lesquelles elle a pris en photo la nouvelle Porsche. Chaque propriétaire reçoit ensuite une brochure informative avec en bonus la photo du modèle devant chez lui. La marque propose ainsi un mailing direct ultra personnalisé qui permet aux personnes ciblées de se projeter pour mieux succomber.

Vis Viva de Brooks Reynolds.

LG AUGMENTE FACEBOOK

Comment convaincre le consommateur que sa vie digitale est encore plus amusante en trois dimensions ? LG 3D Studio pense avoir trouvé la solution en permettant à l’utilisateur de consulter son mur Facebook en 3D. Cette démarche s’appuie sur une récente étude américaine qui a prouvé l’efficacité des réseaux sociaux pour stimuler la consommation. Si une marque interagit activement avec le consommateur via ces réseaux, elle aurait beaucoup plus de chance de le fidéliser.

LA RATP ET TWITTER

La RATP lance quatre nouveaux comptes sur le réseau social pour les lignes 1, 4, 12 et 13, soit les lignes les plus fréquentées. Ces comptes vont permettre à la Régie de tenir les voyageurs informés en temps réel : l’état du trafic, les travaux en cours, les évènements qui pourraient impacter les déplacements, les opérations de la RATP… Une bonne initiative pour compléter la présence digitale de la marque et se rendre plus accessible et plus proche des voyageurs. Après trois mois de test, l’ensemble des lignes devrait suivre le mouvement. Prendre un rail.

MAGIC SHOWER

La société de cosmétiques Lux, a créée l’évènement en faisant fleurir les douches d’un Spa, grâce à un papier adhésif magique dans l’optique de promouvoir son gel douche « Magic Spell ». Le procédé à base d’encre hydrochromique permet de faire réagir cette encre au contact de l’eau. Même si de nos jours on a plus moyen de prendre une douche tranquille, il faut quand même avouer que le dispositif est très malin.

PLEATS PLEASE

Issey Miyake Parfums a conçut un site web et une application iPhone et iPad, pour le lancement de son dernier parfum Pleats Please. Les diginautes peuvent habiller le monde de messages empreints d’émotion et les partager avec leurs proches. Une danseuse vêtue d’une tenue Pleats Please fait naître de ses mouvements le message saisi par l’internaute. Ces messages sont ensuite localisés grâce aux fonctionnalités de Google StreetView, et l’internaute peut ainsi placer son message là où il le souhaite. Les applications mobiles Please The World permettent enfin à chaque message de se révéler aux yeux de tous en réalité augmentée sur les lieux où ils ont été laissés.

UN DÉFILÉ DIGITAL

Le 16 octobre dernier, Topshop participait à la Fashion Week de Londres. Et pour ne pas passer inaperçue, la marque de prêt à porter made in UK a vu les choses en grand. En plus de diffuser le défilé en direct sur sa page Facebook, elle a proposé une expérience inédite à ses fans : la possibilité de commander instantanément les vêtements portés par les modèles. Au-delà du buzz, l’idée est surtout de créer une véritable proximité entre la marque et ses clientes en rendant le défilé et ses tenues plus accessibles.

LES GOOGLE GLASSES DÉFILENT

On reste dans l’univers de la mode avec la créatrice de mode Diane Von Furstenberg qui a eu la bonne idée de s’associer avec Google pour son dernier défilé. Résultat : DVF et ses modèles ont porté les fameuses Google Glasses tout au long du show pour réaliser un film. Ce partenariat nourrit un double objectif. D’une part, il permet à DVF de s’imposer comme une marque à la pointe de la technologie en complétant le dispositif déjà existant (applications mobile et tablette). D’autre part, il promeut les lunettes de Google en présentant l’une des utilisations possibles, filmer. Une association originale qui sert donc les objectifs de communication des deux marques.

GOOGLE ET L’ODYSSÉE ÉLECTRIQUE

Cette semaine a aussi été l’occasion de découvrir un projet soutenu par Google : un tour du monde en voiture électrique initié par deux ingénieurs français. D’un côté il s’agit de vanter les mérites des véhicules électriques et de prouver qu’il est possible de voyager  avec. De l’autre, c’est, une fois de plus, l’occasion pour Google de mettre en avant l’utilisation de ses services avec une publicité qui raconte comment les deux ingénieurs ont réussi à recharger leur voiture tout au long de leur périple (Google Maps, Google Chrome…). Un beau projet et une belle opportunité pour Google qui montre que grâce à ses fonctionnalités même le défi le plus fou est réalisable.

MCASINO NFC

Casino mise sur une stratégie omnicanal et proposera à partir du mois d’octobre sa nouvelle application mobile qui utilise la technologie NFC. Elle permettra aux clients équipés de smartphones compatibles de scanner les produits pour obtenir toutes sortes d’informations (nutrition, allergies…) et de les ajouter directement à leur panier virtuel, mais aussi de faciliter leur passage en caisse grâce à l’enregistrement des produits. L’enseigne prévoit aussi de tester un système de commandes sur des murs papier, à la façon de Tesco, disponibles dans les zones de flux, pour commander via son mobile et récupérer ses courses en magasin.  Un mur digital et interactif sera également tester pour permettre d’étendre le catalogue en magasin. C’est donc une expérience complète qui mixe habilement m-commerce et commerce traditionnel et qui converge avec les usages des consommateurs de plus en plus connectés même en point de vente.

KIABI SHOPPING CONNECT

La marque propose une nouvelle expérience de shopping basée sur l’utilisation d’un bracelet équipé d’une puce RFID associé au compte Facebook du client. Ces derniers permettent d’échanger des informations avec sa communauté en les « passant » devant des boitiers mis en place dans le magasin. Le dispositif est aussi complété par des photomatons connectés aux réseaux sociaux. Une opération de social shopping qui a pour vocation d’augmenter les ventes de la marque et sa visibilité sur les réseaux sociaux.

SAFE INTERNET BANKING

La banque en ligne belge, Febelfin, a piégé des passants de Bruxelles en les faisant participer à une séance avec un télépathe qui leur a révélé de nombreuses informations personnelles sur leur vie. À la fin de la séance, les participants comprennent que toutes ces données ont été recueillies grâce aux réseaux sociaux. Cette opération permet de démontrer l’importance de la protection de la vie privée et d’incarner la promesse de sécurité de la banque en ligne.

LE BADOIT EXPRESS

Le 21 septembre, le RER C s’est transformé en restaurant gastronomique et les voyageurs ont pu apprécier un dîner préparé par le chef étoilé Thierry Marx et Badoit à l’occasion de la fête de la Gastronomie. C’est plus de 400 passagers qui ont pu vivre une expérience inédite qui brouille les frontières du luxe en rendant la gastronomie accessible à tous.

CREATURE GREEDER

L’agence londonienne Creature of London propose à ses visiteurs de s’annoncer et de patienter en salle d’attente de façon originale au travers d’une application iPad baptisée « Creature Greeder ». Avant d’être pris en rendez-vous, les clients peuvent créer leur avatar sous forme de créature hybride en annonçant la raison de leur venue et lui donner vie en soufflant sur l’iPad. Les créatures prennent ensuite leur envol vers les écrans de l’agence et permettent de guider le client vers le lieu du rendez-vous. Au-delà de rendre l’attente ludique et agréable et de valoriser la créativité de l’agence, cette expérience est surtout intéressante car elle mise sur la polysensorialité et pose la question d’une stratégie digitale plus humanisée.

Creature Greeter de Clubhouse Studios

avatar
Planneur stratégique chez Uniteam. Profil de Benjamin Le Clercq et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>