Fraude sur téléphone mobile : quelles solutions marketing ?

En quoi consiste la fraude sur téléphone mobile ? Avec quels impacts pour les marketeurs ? Quelles solutions et réponses marketing proposer... avec application ?

En quoi consiste la fraude sur téléphone mobile ? Avec quels impacts pour les marketeurs ? Quelles solutions et réponses marketing proposer ? Réponses avec notre interviewée, Sarah Rolland, responsable marketing France de Appsflyer.

En quoi consiste la fraude à la réinitialisation de l’identifiant de l’appareil ?

La fraude à la réinitialisation consiste à générer de manière artificielle pour un même appareil une multitude d’identifiants publicitaires (IDFA et GAID) trompant les outils de tracking, les réseaux et les marketeurs.

Elle touche aussi bien les appareils Android (GAID) que les appareils IOS (IDFA).

Nous avons découvert que les fraudeurs possèdent des « fermes » à appareils et réinitialisent les identifiants de milliers d’appareils en flux tendu. Ils injectent ensuite les identifiants dans les liens de tracking  – générant des clics à grande échelle faisant la promotion d’applications mobiles (publishers).

Ils arrivent ainsi à tromper les réseaux publicitaires et la plupart des outils d’attribution.

L’échelle de données à laquelle nous avons accès, a permis la découverte de ce type de fraude par le recoupement d’informations relatives à l’appareil et au comportement d’installation.

Quels sont les objectifs poursuivis par ces fraudes ?

Le but des fraudeurs est d’être rémunéré pour chaque nouvelle installation d’application ayant été reportée.

En quoi concernent-elles les marketeurs ?

Nous avons communiqué récemment les prévisions selon lesquelles les entrepreneurs sur mobile ont perdu entre 1,1 et 1,3 milliard de dollars au cours de la dernière année représentant plus de 50% de la fraude à l’installation d’applications.

Une installation sur dix est frauduleuse aujourd’hui et concerne 33.6% l’Amérique du nord, 17.1% l’Europe de l’ouest et l’ Asie du Sud Est à 14.5%. Cette nouvelle fraude touche aussi bien la plateforme Android que la plateforme IoS avec une estimation de perte qui pourrait engendrer une perte de 2.2 à 2.6 milliards de dollars en 2017.

Il est temps pour les marketeurs de réagir !

Quelles mesures pourraient être prises pour réduire ou éliminer cette fraude ?

Sarah Rolland, responsable marketing France Appsflyer

Sarah Rolland, responsable marketing France Appsflyer

Les mesures pouvant être prises concernent à la fois les marketeurs qui doivent redéfinir le process de fonctionnement face aux réseaux et demander plus de transparence de la part des partenaires et des réseaux.

Les réseaux publicitaires ont leur rôle à jouer également et doivent être toujours en alerte afin de procéder à une analyse constante des données pour voir dans quelle mesure ils peuvent être exposés au risque de fraude par réinitialisation de l’identifiant d’appareil. Ainsi ils pourront promouvoir la transparence auprès de leurs clients : les marketeurs.

Enfin, les outils d’attribution doivent éduquer davantage le marché en découvrant les nouveaux types de fraude et donner aux marketeurs les bons réflexes leur permettant de lutter et accompagner les marketeurs et les réseaux dans la lutte contre la fraude.

Nous avons développé un outil unique sur le marché de l’attribution mobile qui répond à l’ensemble de ces défis aussi bien pour les marketeurs que pour les réseaux publicitaires.

***

Méthodologie de l’étude citée

  • Etude réalisée sur la période de Janvier à Août 2017
  • Sur 1.1 milliard d’installations d’applications mobiles (téléchargement suivi du lancement de l’app sur l’appareil mobile)
  • 9000 Applications
  • 550 réseaux publicitaires
  • 50 millions d’installations ayant reportées le coût d’acquisition sur plus de 100 réseaux publicitaires.
  • 4 milliards d’appareils mobile

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>