Guérilla marketing : de retour dans la rue !

Guérilla marketing, campagne lingerie Blush
Guérilla marketing, campagne lingerie Blush

Guérilla marketing, campagne lingerie Blush

Cernons-le !

«Guérilla : terme emprunté à l’espagnol et utilisé pour décrire des combats en petits groupes, mobiles et flexibles pratiquant une guerre de harcèlement, d’embuscades… la guérilla a pour but politique de renverser une autorité contestée par de faibles moyens militaires très mobiles utilisant les effets de surprise» – Wikipedia

Cette définition pourtant associée aux temps de la guerre reste très juste et s’applique parfaitement à la définition actuelle de la «guérilla marketing» dans un contexte publicitaire.

La guérilla est donc, comme toute campagne publicitaire, une opération marketing qui vise à promouvoir, informer, créer l’événement, divertir… dans le but d’augmenter la notoriété et les ventes associés à un produit ou service. À la différence qu’il est fait dans un cadre non conventionnel, plus «sauvage», qui sort des sentiers battus, qui provoque, dérange, surprend et fait jaser…

La guérilla marketing peut donc prendre plusieurs visages mais sa caractéristique première est sa capacité à cibler un groupe pour par la suite réussir à les impliquer au premier niveau dans l’opération marketing. Au départ, la guérilla fut immédiatement associée aux campagnes disposant d’un budget restreint, puisque en effet, la guérilla peut très bien se faire avec peu, voire pas de moyen… seule notre imagination définie ses limites.

Dans cet article nous verrons donc une composante de la guérilla, le «street marketing», classé dans la catégorie «guérilla urbaine».

«Street marketing» : forme de communication qui prend place dans la rue et tente d’animer une audience. Le public devient acteur de la promotion.

De par son caractère provocateur et innovateur, le street cible souvent les 15-25 ans mais son efficacité est prouvée sur tous type de consommateurs.

Pourquoi utiliser le street marketing ?

- développer une fidélité
- recruter de nouveaux consommateurs
- augmenter la visibilité
- construire une communauté et crée une relation amicale avec le consommateur
- se démarquer
- créer une certaine curiosité
- créer un buzz médiatique
- peu coûteux
- excellent ciblage

Les organisations à buts non lucratifs ont souvent recours au street puisque ce procédé peut se faire à faible coût et vraiment capter l’attention du public, le faire réagir, voire le choquer… Les consommateurs ont très bien réagis à cette utilisation et l’acceptent sans même se sentir agressés parce que ces organisations ne vendent pratiquement rien! (Ici-bas campagne pour «Peta» – défenseur des animaux.) Avec le temps les grandes entreprises ont suivi la tendance et plusieurs multinationales utilisent maintenant très fréquemment le street – pourquoi pas… ça fonctionne !

Les formes prises par le street marketing

Le street marketing peut prendre plusieurs formes – à la condition que nous restons dans la rue – voici quelques catégories suivies d’exemples tout en image.

- ambiance
- lancement
- événementiel
- animation
- affichage non conventionnel
- échantillon, coupon rabais
- promotionnel
- promotion par l’objet: sac, tasses, chandail…

Marketing événementiel

Ouverture d’un restaurant de fruits de mer

Ouverture d’un restaurant de fruits de mer

Marketing d’animation

Guérilla marketing : animation

Guérilla marketing : animation

Pour «L’Argus» – journal de référence pour connaitre le prix de sa voiture en France.

Des voitures pleines à craquer de faux billets de 100 euros et une inscription sur le toit «Ne jetez plus tout votre argent dans votre voiture».

.

Affichage non conventionnel

Pour le magazine «The Economist»

Pour le magazine «The Economist»

Marketing promotionnel

Pour «Peugeot»

Pour «Peugeot»

Peugeot : auto-stoppeuses, placées à des endroits stratégiques à fort trafic, tenaient des panneaux avec mentionné «Only Peugeot».

.

Promotion par l’objet

Pour un centre de conditionnement physique / salle de sport.

Pour un centre de conditionnement physique / salle de sport.

Promotion d’un produit

Pour «Kodak» ou d’un service – École de Karaté

Le street marketing nous en fait voir de toutes les couleurs…

En finesse : «Assvertising»

«Assvertising» pour «Kodak» et promotion pour la présidence d’«Obama»

Promotion dans les parcs

Pour «Dog Coach», éleveur de chiens

L’avancement des technologies donnent naissance à de nouvelles façon de faire tous plus étonnantes les unes que les autres :

- écran projection

- produits géants

- autocollant au plancher

- affichage dans le tunnel du métro

- affichage interactif avec «SMS» et «Bluetooth»

Produits géants

Promotion du «Big’n’ Juicy», McDonald’s

Affichage dans le métro

Service funéraire «Come a little closer»

Graffiti

Pour «Clorox Green Work», nettoyant écologique

Autres atouts du street marketing

En plus de son caractère agressif et perturbateur le street marketing est une excellente façon de diriger les consommateurs à un endroit précis par l’utilisation d’une signalisation ou par la remise de cadeau ou coupon rabais.

Voir cette belle campagne pour la lingerie «Blush» qui dirige le consommateur jusqu’à sa boutique (cf. illustration en têet d’article). Brillant.

Ouf ! Et bien voilà pour cet article d’introduction au street marketing, j’espère que vous avez maintenant une bonne idée de ce qu’est le street et comment il peut être utilisé… Au prochain article nous verrons des campagnes qui ont su innover avec des opérations hors du communs, complètement décalés mais toujours aussi efficace dans ce merveilleux monde de la guérilla !

J’attends avec impatience vos commentaires et sur ce bonne pub !

Sources complémentaires :

http://www.lesenfantsdelapub.com/index.php

http://rogier.tumblr.com/



14 commentaires

  1. avatar

    Jean

    2 février 2009 at 16:20

    Super article ! Merci pour les mini études de cas

  2. avatar

    Geneviève

    3 février 2009 at 17:05

    Merci beaucoup pour ton commentaire… très apprécié.

  3. avatar

    Florine

    5 février 2009 at 17:47

    Salut,
    Le street marketing a un gros impact sur le public. A Montréal j’ai vu une sorte de street marketing qui m’a vraiment surprise, de façon positive..
    C’est l’agence Trako Media qui fait des produits peu traditionnels, son site : http://www.trakomedia.com

  4. avatar

    Geneviève

    5 février 2009 at 21:53

    Oui je connais bien… malheureusement au Québec les agence sont très frileuse et n’ose pas beaucoup… Merci de ton commentaire.

  5. avatar

    Morgane

    6 janvier 2010 at 19:23

    Bonjour à tous !

    Je recherche justement à Paris des agences qui s’occupent de ce type de promotion.

    Auriez vous des noms à me donner svp ?

    Merci d’avance !

  6. avatar

    Geneviève Piquette

    7 janvier 2010 at 23:16

    À paris non… je suis de Montréal… mais allez voir ce site:
    http://www.culture-buzz.fr/ et l’excellente agence Sidlee a une agence à Amsterdam
    http://www.sidlee.com/
    Bonne chance

  7. avatar

    marc payne

    15 juin 2010 at 12:57

    bonjour,

    Je fais parti d’une agence qui réalise du street marketing
    si vous le souhaitez on peut échanger.

  8. avatar

    Genevieve Piquette

    16 juin 2010 at 3:57

    @ marc – avec plaisir…

  9. avatar

    melanie

    7 novembre 2010 at 14:55

    je suis une jeune camerounaise étudiante en action commerciale.dites ,est il possible d’en savoir plussur le street marketing? quelles en sont les limites .J’espère vous lire incessament bonne journée

  10. avatar

    Geneviève Piquette

    9 novembre 2010 at 1:25

    Le street marketing est un média au même titre que les journaux, la télé ou l’affichage… Dépendamment de votre groupe cible, de votre budget et de vos objectifs communicationnels le street peut être un média très efficace et peu coûteux si vous usé d’un peu d’imagination. Une des limites du street est d’être prudent de ne pas être trop intrusif dans votre opération… Le street se veut un moyen de communiquer, d’informer ou de divertir et non de déranger ou de laisser une mauvaise impression aux consommateurs. Soyez intelligent et original dans vos campagnes.

  11. avatar

    Jenny

    19 janvier 2011 at 23:50

    Bonjour,
    J’ai un dossier à faire sur la guérilla urbaine, mais j’aimerai comprendre la différence entre le street marketing et la guérilla urbaine ?

    Connaissez vous des cas juridiques de guérilla urbaine en France ?

    merci d’avance

  12. avatar

    Genevieve

    25 janvier 2011 at 3:36

    Le street marketing est un amalgame de tout ce qui peut être envisagé
    pour rejoindre le consommateur dans la rue. La guérilla est sensiblement
    La même chose mais avec une approche plus brutal, plus intrusive
    et dérangeante. Je suis présentement a l’extérieur du pays mais a
    mon retour je ferai un article pour tenter de différencier ces 2 termes.
    Je répondrai aussi a ta questiob sur les cas juridiques. Merci

  13. avatar

    ousmane

    27 mars 2012 at 19:59

    vraiment intéressant ton article quelques très bonnes idées qui aident cool et merci encore

  14. avatar

    Smaïl

    8 octobre 2012 at 10:37

    Bonjour à tous,
    Je suis un expert français du street et guerilla marketing, je réponds celà à la personne qui a demandé s’il y avait des spécialistes en France. J’ai mené des opérations de grandes envergure pour Benetton, Diesel, Microsoft, Sephora, Alpha…
    si je peux aider ?!
    merci
    s.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>