Femme infidèle, mari volage : quels profils ?

Le dessous de l'infidélité conjugale, à partir de chiffres communiqués par Gleeden (et ne portant que sur son site)

Quel est le profil d’un mari volage ? Qu’attendent les femmes infidèles ? Pourquoi les français et les françaises (du moins certains d’entre eux !) sont-ils infidèles ?

Quelques réponses à la lecture de chiffres communiqués par Gleeden (qui n’est pas un institut d’études comme chacun sait) dont le positionnement tautologique a su nous émouvoir : les infidèles seraient sur Gleeden… et Gleeden a vocation à recueillir tous les infidèles. Avertis de cette « représentativité », abordons les principaux enseignements chiffrés et « socioculturels » ; sujet léger à l’approche des fêtes, donc !

Le dessous de l'infidélité conjugale, à partir de chiffres communiqués par Gleeden (et ne portant que sur son site)

Le dessous de l'infidélité conjugale

L’infidélité est un plaisir personnel

Les motivations les plus citées…

  • Tester mon pouvoir de séduction 66 %
  • Pour décompresser 58 %
  • Pour faire de belles rencontres 57 %
  • Assouvir mes fantasmes 49 %
  • M’accorder des moments de liberté pour sauver mon couple 27 %
  • Combler l’ennui 25 %
  • Pimenter mon quotidien 17 %

Les hommes et femmes infidèles recherchent la discrétion, du flirt à la rencontre IRL. Mais comment ? La recherche par ville et selon les loisirs arrive en premier. Le physique en quatrième.

L’infidèle est donc un menteur, ce qui n’est pas nouveau (merci Marivaux, Feydeau, Labiche…) et parait cohérent compte tenu de la situation de la personne concernée ), sur ses critères de sélection (je ne crois pas que le physique n’arrive que quatrième, mais je me laisse bercer par le « politiquement correct »)… et sur ses principales motivations : « assouvir mes fantasmes » est probablement l’édulcoration de « tirer un coup » (a minima).

L’infidélité conjugale, jardin secret cultivant les mensonges

L’infidélité est souvent évoquée comme un mode de préservation d’un « jardin secret ». Mais ce dernier nécessite de

  • Bien maîtriser l’anglais : la politique de protection de la vie privée du site évoqué est développée en anglais (et s’accompagne d’une affreuse URL)
  • Faire l’impasse sur la discrétion lors du paiement des crédits du site, uniquement en carte bancaire. Ça c’est du discret ! Savoir que Blackd interactive est le compte créditeur fake actuellement utilisé qui sera mentionné sur le relevé de compte de l’internaute, ne va pas l’aider à rester discret ! Son jardin secret aura d’emblée du défoliant dans le pré-carré !

L’infidélité est aussi un moyen de décompresser, d’oublier ses responsabilités professionnelles et son stress… principalement au bureau… Mais pas de panique !

Le bouton « panique », justement (joli nom, d’ailleurs ;) ) peut être activé en cas d’irruption (non cutanée mais) inopinée de raseurs à proximité, même si cela suppose de l’avoir paramétré dans « mon compte » et vu en haut à droite de chaque page du site  :

  • Les hommes jettent leur dévolu sur : Lequipe.fr, News.yahoo.com, Lefigaro.fr, News.google.com et Lemonde.fr. Et pas sur Youporn, tiens… !
  • Les femmes préfèrent les gros (jeu de mots orienté référencement, désolé !) sites comme Aufeminin.com, 20minutes.fr, News.yahoo.com, Doctissimo.fr et News.google.com.

Employeurs, vos salariés sont fidèles… à un site de rencontres !

Quand le bouton « panique » est-il activé ? Chez l’internaute ? Au bureau ? Oui, au bureau !

Le site dit d’ailleurs enregistrer 62% de ses nouvelles inscriptions depuis des adresses emails professionnelles. De plus, les pics de connexions sont également enregistrés aux heures de bureaux : ces connexions durant les horaires de travail sont réalisées depuis un ordinateur professionnel dans 67% des cas, des smartphones dans 33% des cas.

Alors, bientôt une ouverture d’un réseau social digital centré sur l’infidélité conjugale au bureau ?

Nota :

  • Chiffres communiqués par Gleeden, assortis de considérations personnelles :)
  • Nous n’avons pas testé le service jusqu’à la mise en relation. Contrairement à nos PC pour les professionnels.
  • A lire sur Marketing Professionnel dans le chapitre « la fesse apporte de l’audience » (jamais ciblée, oups !) : Les Français et les fantasmes sexuels, et notre must read : Les françaises et le sexe
avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


9 commentaires

  1. avatar

    kalo

    16 mars 2012 at 10:13

    sympa de balancer le nom du paiement.
    Quel intérêt d’avoir fait ça?

  2. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    16 mars 2012 at 10:35

    Le nom du créditeur n’a pas changé depuis notre article alors c’est un secret de polichinelle.

  3. avatar

    Mister G

    19 mars 2012 at 4:30

    pas gentil d’avoir donné le nom du paiement, avec une simple recherche on peut pincer les membre vip de gleeden.
    pas gentil du tout.
    va…

  4. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    19 mars 2012 at 8:57

    Et pas uniquement les membres VIP d’ailleurs. Pour rappel, le même « code » est proposé depuis 6 mois. C’est Gleeden qui se moque du monde. La discrétion est d’abord à déterminer de leur côté.

  5. avatar

    kalo

    19 mars 2012 at 17:18

    Donc en fait gleeden n’est pas discret donc on peut balancer.
    Lorsqu’on fait une recherche google avec le nom créditeur il n’y a que votre article qui sort de façon explicative.
    Reconnaissez quand même que vous auriez pu faire preuve d’un peu plus de d’intelligence que le site.

  6. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    19 mars 2012 at 18:37

    Bon, on va la jouer « démocratique » : qui veut que le créditeur soit mentionné, qui veut que le nom soit enlevé ?

    J’espère pouvoir publier un article sur Gleeden, mais c’est une autre histoire :)

  7. avatar

    kalo

    20 mars 2012 at 0:50

    Moi je suis pour que vous l’enleviez.
    Maintenant l’avoir ou pas n’enlève rien a votre article.
    Et si vous souhaiter connaitre l’avis d’utilisateur pour un prochain article je suis a votre disposition.

  8. avatar

    david

    21 mars 2012 at 9:05

    Totalement d’accord avec le précédent, s’il vous plait enlevez le!

  9. avatar

    Franck

    31 juillet 2012 at 21:53

    Ce qui est amusant, ce sont les raisons d’aller sur un site comme Gleeden : en fait ça ressemble à 70 % aux raisons de trouver de simples nouvelles connaissances, mais là, personne pour en faire un diagnostic négatif du couple… ah oui, il n’y a pas de sexe… et alors ?
    Pour décompresser ? %
    Pour faire de belles rencontres ? %
    M’accorder des moments de liberté pour sauver mon couple ? %
    Combler l’ennui ? %
    Pimenter mon quotidien ? %

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>