Le Préroll interactif in stream dévoilé !

En quoi consiste le pré-roll interactif in stream ? Quels sont les facteurs clé de succès de son utilisation ? Son impact est-il plus efficace que les autres formats vidéo ? Précisions avec Frédérique Pruvot, directrice des opérations chez Piximedia.

En quoi consiste le pré-roll interactif in stream ? Quels sont les facteurs clé de succès de son utilisation ? Son impact est-il plus efficace que les autres formats vidéo ? Précisions avec Frédérique Pruvot, directrice des opérations chez Piximedia.

En quoi consiste le pré-roll interactif in stream ?

En quoi consiste le pré-roll interactif in stream ? Quels sont les facteurs clé de succès de son utilisation ? Son impact est-il plus efficace que les autres formats vidéo ? Précisions avec Frédérique Pruvot, directrice des opérations chez Piximedia.

En quoi consiste le pré-roll interactif in stream ? Quels sont les facteurs clé de succès de son utilisation ? Son impact est-il plus efficace que les autres formats vidéo ?

Le format « pré-roll simple » permet à la marque d’optimiser la couverture de son spot TV en ciblant via Internet des ‘petits consommateurs TV’. C’est avant tout une logique d’optimisation média.

Avec le développement du « pré-roll interactif », la Marque donne une toute autre dimension à sa communication. Elle s’inscrit dans le ‘partage’ avec l’internaute. Il faut voir ce format comme une ‘main tendue’, une incitation à aller plus loin, à interagir… si et seulement si il le souhaite.

Cette interactivité constitue la réelle valeur ajoutée du ‘on-line’ sur le ‘off-line’ et rend les deux très complémentaires. Elle présente un double bénéfice.

Pour l’internaute, via une ‘expérience utilisateur’ enrichie qui lui permet d’approfondir sa connaissance de la Marque, de ses produits, de ses offres…

Pour la Marque, qui enrichi son discours et travaille la proximité, la segmentation et peut – en retour – capitaliser sur une meilleure connaissance client et un engagement de l’internaute.

Créateur de formats rich media au service des Marques, Piximedia développe des formats préroll interactifs leur permettant d’informer, de distraire, d’impliquer l’internaute pour maximiser son engagement.

L’interactivité ou « l’enrichissement » du préroll offre de nombreuses possibilités : du simple overlay (affichage permanent de la marque et son message) jusqu’aux galeries photo/vidéo, gaming, formulaire, etc.

[Voir un exemple de pré-roll interactif]

Quels sont les facteurs clé de succès de son utilisation ?

Le format préroll, même contextualisé et ciblé, s’intercale avant le contenu choisi par l’internaute, il est donc perçu instinctivement comme une barrière temporaire avant ce contenu.

Frédérique Pruvot, directrice des opérations chez Piximedia.

Frédérique Pruvot, directrice des opérations chez Piximedia

De ce fait, il y a en effet quelques points clés à respecter pour gagner en efficacité.

Tout d’abord la durée : nous recommandons un format de vidéo plutôt court, idéalement de 15 à 20 secondes. On observe pour la majorité des secteurs et formats utilisés sur Internet une forte dégradation du taux de complétion avec les durées excédant 30 secondes.

Ensuite le « contrat de lecture ». Plus on est clair avec l’internaute plus les chances de le séduire augmentent : affichage de la marque et de son message, interactions claires, fonctionnalités…

Par ailleurs, il faut optimiser la synergie / complémentarité ‘on/off-line’ : en terme de créa, les codes varient beaucoup d’une marque à l’autre, mais encore une fois il faut être simple, en harmonie avec les prises de paroles out-stream ou off-line car le média Internet est un média ou l’audience butine voire zappe et il faut donner à l’internaute des ‘points de repère’.

Enfin il faut simplifier le parcours client et le rendre cohérent via une scénarisation des différentes étapes du ‘chemin de conviction/purchase funnel’.

Nous avons développé depuis un an et demi une marketplace RTB (Real Time Bidding) rich media & vidéo propriétaire. En constante évolution, elle rationalise les investissements annonceurs sur des insights toujours plus pertinents et précis : optimisation budgétaire en temps réel, achat au meilleur prix, capping et règles de diffusion transversales afin d’améliorer la couverture utile et d’enrichir l’expérience utilisateur. Notre expérience nous permet d’inscrire d’ores et déjà l’in stream dans notre marketplace.

Son impact est-il plus efficace ?

Selon nos études, l’implication de l’internaute dans le processus publicitaire, permet d’accroître sensiblement les résultats de visibilité et de trafic du préroll interactif : +10,5% de consommation de la vidéo à 100% et +23,5% pour le taux de clic. En sus, on est en mesure d’offrir à la marque un critère d’engagement à partir des interactions au sein du format.

Un article de notre Dossier médias numériques et digitalisation des médias

(c) Ill. : Play button – Shutterstock

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>