Le planneur stratégique est-il en voie d extinction ?

Le planneur stratégique sera-t-il encore demain un métier à part entière, ou deviendra-t-il demain une compétence transversale ?

Le planneur stratégique est généralement en charge de piloter la stratégie d’un budget, il est celui qui va faire le lien entre le souhait du client, et le brief à donner aux créatifs. Il est source de veille, il surveille les tendances et devine les prochaines.

La définition du planneur stratégique est cependant généralement floue, par la multitude d’explications du métier de planneur stratégique, on ne peut pas trouver deux définitions similaires sur une fiche de poste, ce qui rend la compréhension du métier confuse.

Puisque le planneur stratégique est essentiel dans le bon déroulement d’une stratégie de communication, le métier pourrait-il disparaitre avec l’évolution de la société et de la technologie ?

Un enseignement, un savoir, un pouvoir

Pouvons-nous affirmer que l’enseignement mène obligatoirement à un savoir et que le savoir est une source de pouvoir ?

Si nous partons dans ce sens, les étudiants se voient formés à des filières plus généralistes, avec l’apprentissage de plusieurs métiers sur un seul et même cursus.

Les professionnels et intervenants, passent (ou du moins essaient de passer) le flambeau à leur prochain. Ils espèrent voir en eux l’avenir de leur métier. Mais ce prochain peut-il aussi bien appréhender un métier qu’une personne ayant été formée spécialement à un métier ?

Pourtant il est demandé aux nouveaux arrivants sur le marché du travail d’être polyvalents. La polyvalence se définit par la capacité de réaliser plusieurs tâches. Mais pouvons-nous maîtriser un sujet si l’on a eu un enseignement superficiel ? Ou alors les attentes sont-elles moins exigeantes au profit d’une multitude de connaissances ? En ce cas : l’enseignement serait la clef du savoir qui signifierait pouvoir, l’individu plus polyvalent aurait-il plus de pouvoir qu’une personne formée à un unique métier ?

Un homme, une idée, un outil

Tout comme le planning stratégique, pourrait voir son extinction arriver, d’autres professions connaissent ce sort bien actuellement. Nous pouvons parler du community management qui est en interrogation constante chez les entreprises, faut-il réellement engager un professionnel spécialisé dans le community management, ou pouvons-nous profiter simplement des compétences acquises par les nouveaux communicants ?

Tous les métiers qui se rapportent à internet, plus spécifiquement aux réseaux sociaux, sont généralement remis en cause, par la génération des millenials.

Les planneurs stratégiques qui sont des « free riders intellectuels » analysent, pensent et axent une stratégie de communication. Si l’outil est (lui) nécessaire, peut-il être dissociable de l’humain ?

Le futur de l’agitateur intellectuel, pourrait-il être menacé par la transversalité des compétences ?

Une absence, une extinction, une renaissance

Alors que l’intelligence artificielle se développe, le planneur stratégique pourrait-il se voir menacé par la technologie ?

Un jour une machine pourrait alors remplacer n’importe quel individu, mais un programme serait-il capable de remplacer réellement une pensée, une personne qui se triture les méninges afin de trouver un axe à une stratégie ?

L’humain (ici le planneur stratégique) n’est pas forcément utile physiquement à une agence ou à un annonceur, mais l’outil reste indispensable à toute stratégie de communication.

A l’heure de l’outsourcing (externalisation des compétences) ne serait-ce pas l’avenir des planneurs stratégique ?

Entre transversalité et technologie, le planneur stratégique existera-t-il toujours comme métier demain ? L’humain sera-t-il toujours sollicité ? Ou tout bon communicant devrait-il avoir des compétences transversales sur le sujet ?

Auteure : Marion Charpentier

***

Un article de notre dossier Planning stratégique 2018

Sources

Les nouveaux Bovary, Georges Lewi, Pearson

Planneur stratégique en agence de branding : consultant avant tout

  • http://humanisme-et-performance.fr/le-principe-de-recursion-dedgar-morin/
  • http://leplanneur.com/2013/02/28/planneur-strategique-pas-demain-la-veille/
  • http://www.laspheredespossibles.com/des-competences-transversales-integrees/
  • http://www.lesclefsdelecole.com/Lycee/Terminale-L/Philosophie/La-technique
  • http://www.psychaanalyse.com/pdf/EDGAR_MORIN_LES_7_SAVOIRS_A_L_EDUCATION_DU_FUTUR.pdf
  • http://www.relyance.fr/5-raisons-de-developper-la-polyvalence-en-entreprise/
  • http://www.site-magister.com/bts/resume7.htm#axzz5CliAPT2d
  • https://blog.comexplorer.com/community-manager-bonnes-pratiques
  • https://iletaitunepub.fr/2013/09/fiche-metier-planneur-strategique/
  • https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2008-3-page-126.htm
  • https://www.definitions-marketing.com/definition/outsourcing/
  • https://www.futura-sciences.com/tech/definitions/informatique-intelligence-artificielle-555/
  • https://www.gbnews.ch/planneur-strategique-un-nouveau-metier-qui-a-de-lavenir/
  • https://www.salesforce.com/fr/blog/2016/03/l_organisation–cle-de-la-reussite-pour-votre-start-up.html
  • https://www.welcometothejungle.co/articles/metier-planneur-strategique-agence-babel
  • https://www.xenoht.net/faut-il_engager_un_community_manager/
  • http://www.levidepoches.fr/

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
ISCPA Paris. Profil de l'ISCPA et articles publiés.


1 commentaire

  1. avatar

    Raphael

    25 juillet 2018 at 22:06

    Quelle pensée confuse… Article truffée de points d’interrogations, on se demande si son auteure maîtrise son sujet.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *