Le POPAI surveille les appels d’offre en PLV

Le POPAI surveille les appels d'offre en PLV des sociétés de BPO (« Business Process Outsourcing » ou « externalisation des processus d’entreprises »

Certaines sociétés de BPO (« Business Process Outsourcing » ou « externalisation des processus d’entreprises ») proposent de plus en plus souvent aux annonceurs d’externaliser leurs achats de PLV.
Ces plateforme d’achats,  intermédiaire entre l’annonceur et les professionnels de la PLV, prennent en charge tout le processus de sélection des fabricants de PLV et proposent une procédure uniformisée reposant sur la mise en place et la gestion d’un système d’appel d’offres.

Le POPAI surveille les appels d'offre en PLV des sociétés de BPO (« Business Process Outsourcing » ou « externalisation des processus d’entreprises »

Le POPAI surveille les appels d'offre en PLV des sociétés de Business Process Outsourcing

POPAI France a souhaité mettre en place une cellule de veille et de surveillance sur les pratiques des plateformes d’achat de PLV. Raisons et explications par Eric Carabajal, Directeur de POPAI France, qui répond en exclusivité à nos questions.

Les appels d’offres en fabrication n’est pas un phénomène nouveau. Pourquoi ne s’en emparer que maintenant ?

Même si les appels d’offres sont courants, ils ne sont pas systématiques, et chaque développement d’un nouveau projet se fait pratiquement toujours sur la base d’une consultation de plusieurs sociétés au niveau de la création et du chiffrage, puis d’un travail en partenariat pour ce qui est du développement et de la fabrication.

Au-delà du phénomène général des appels d’offres, POPAI, association au service des professionnels du marketing point de vente, s’est intéressée à la PLV car elle représente une part très importante de l’activité de ses adhérents.

Ce type de plateforme ne couvre-t-il pas qu’une partie de l’offre, celle portant sur des PLV standard ?

Eric Carabajal, Directeur de POPAI France.

Eric Carabajal, Directeur de POPAI France

Les PLV dites standard n’existent pratiquement plus, dans la mesure où les outils numériques permettent une très grande flexibilité pour des coûts très bas, donc les plateformes s’intéressent à tous les types de PLV.

Que pensent les annonceurs de ces plateformes de sous-traitance ?

Le travail des professionnels de la PLV repose sur une collaboration quotidienne avec leurs clients et ils ne peuvent pas être cantonnés soit à des rôles de créateurs, soit de purs fabricants.

En cela, ils apportent un réel savoir-faire et une véritable expérience de conseil.

Leurs interlocuteurs, acheteurs et responsables PLV sont bien évidemment conscients de ce travail quotidien et fermement opposés à ces pratiques qui, à terme sont plus ou moins destinées à les éliminer.

Par contre, les directions financières flairent là une très bonne affaire à court terme pour leur entreprise.

La mission de POPAI est donc de veiller non pas à éliminer le principe des appels d’offres dans le domaine de la PLV mais à ce que chacun se comporte dans le respect des règles et des conditions d’application de ceux-ci.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

  1. avatar

    Albert.K

    18 juillet 2014 at 10:59

    Bonjour et merci pour votre article. Combien de contrôles réalisez-vous chaque année dans le cadre de ces régulations ?

    • avatar

      Carabajal

      21 juillet 2014 at 7:36

      Bonjour. Cette démarche s’inscrit dans un besoin de respect réciproque entre les parties et un respect des recommandations gouvernementales. cette cellule vérifie la conformité des processus mis en place et favorise le rapprochement des annonceurs et des fabricants de PLV autour de ce sujet. En revanche, les contrôles restent à la discrétion de le Commission. bien cordialement.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>