Baisse des ventes de mobiles. Pourquoi ?

Baisse des ventes de mobile : Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com revient en exclusivité pour Marketing Professionnel sur les segments les plus touchés et les causes de cette baisse. Il nous livre enfin sa vision du marché des ventes de mobile pour le second semestre 2011.

Alors que le cabinet d’études marketing GFK offre une analyse assez dramatique du marché français du mobile (-11% sur les ventes début août : www.gfk.com), Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com revient en exclusivité pour Marketing Professionnel sur les segments les plus touchés et les causes de cette baisse. Il nous livre enfin sa vision du marché des ventes de mobile pour le second semestre 2011.

Quels sont les segments de mobile dont les ventes ont baissé volumiquement ?

Aujourd’hui, nous constatons une baisse des ventes de téléphones dits « basiques », la tendance étant au Smartphone quel que soit l’âge et le profil de l’acheteur.

Nous observons également une forte baisse des ventes sur certaines marques, Nokia en tête, ce dernier n’ayant pour le moment pas réussi à bien se positionner sur le segment des Smartphones.

Par ailleurs, même s’il demeure bien positionné auprès des professionnels, BlackBerry connaît, quant à lui, une baisse des ventes sur les particuliers (plus précisément les jeunes) et ce phénomène risque certainement d’impacter son business global à moyen terme.

Résultat : les ventes se partagent plus que jamais entre les téléphones mobiles Apple et ceux qui ont le système d’exploitation Android.

Dans les cas précis de Samsung, HTC ou encore Sony Ericsson, outre les investissements dans le design et la performance des téléphones, le choix de l’OS Android leur a permis d’augmenter leur part de marché.

Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com

Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com

Et en valeur ?

A ce jour, nous n’observons pas de baisse de valeur sur les offres « pack » qui connaissent au contraire une forte croissance dans la mesure où elles concernent essentiellement les Smartphones.

Pour le segment des mobiles « nus », nous constatons en revanche une diminution du panier moyen. En effet, l’achat d’un téléphone nu correspond très souvent à l’achat d’un second téléphone ou d’un téléphone de remplacement. Or il est aujourd’hui assez difficile de débourser plus de 600€ pour acheter un smartphone nu alors qu’il est possible d’en trouver à des prix très compétitifs en offre «pack». Les clients préfèrent donc au contraire l’acheter avec abonnement pour le payer moins cher quitte à s’engager dans le temps. C’est la raison pour laquelle les téléphones dits «basiques» remportent un plus fort succès sur ce segment de marché.

Quelles sont les raisons de ces baisses ?

Aujourd’hui, les ventes de mobiles sont de plus en plus guidées par les ventes des terminaux haut de gamme tels que l’iPhone 4, le Samsung Galaxy S2, le HTC Evo 3D ou encore le Sony Ericsson Xperia Arc, dont le prix d’achat est sensiblement élevé pour les consommateurs. Nous pouvons donc en conclure que les consommateurs prennent le parti de privilégier la qualité et de changer moins souvent de téléphone portable.

A titre d’exemple : si vous avez investi il y a 2 ans dans un iPhone 3GS, ses performances et l’investissement qu’il représente sont tels que vous attendrez avant d’en charger.

De plus les opérateurs encouragent les consommateurs à garder leur mobile en proposant des forfaits sans téléphone. Par exemple : chez SFR, pour un forfait équivalent, le consommateur peut économiser jusqu’à 25% par mois sur son forfait à condition qu’il prenne le forfait seul et garde par la même occasion son ancien téléphone.

De la même façon, les nouveaux opérateurs comme Prix tel, Virgin Mobile ou encore La poste Mobile, et les nouvelles marques comme BandYou, proposent des forfaits à prix très agressifs, sans téléphone ! Ainsi, chez Prixtel, pour moins de 40€ par mois les consommateurs bénéficient des appels illimités (vers 50 numéros) les SMS illimités et l’internet illimités.

Comment voyez-vous le second semestre 2011 en matière de vente de mobiles ?

Le second semestre devrait connaître un rebond, rythmé par les temps forts de rentrée et de fin d’année. La sortie de l’iPhone 5 et d’autres innovations importantes comme la 3D sur mobile avec le HTC Evo 3D et le LG Optimus 3D sont des événements qui devraient également compter et impacter le marché du mobile.

En outre, l’arrivée tant attendue de Free devrait bousculer le marché. Si Free tient ses promesses, de nouveaux forfaits très compétitifs devraient voir le jour. Les consommateurs seront certainement nombreux à avoir envie de changer d’opérateur et en profiteront pour changer de terminal.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>