Voici pourquoi le service marketing attire les talents

Treize raisons pour lesquelles de nouveaux arrivants diplômés ou non peuvent chercher à intégrer le service marketing si irrésistible

Le marketing attire les talents, les newbies, les salariés en évolution professionnelle. Pourquoi ? Souvent à cause (et non pas grâce) de stéréotypes… pas forcément erronés.

Voici dans un premier temps les raisons pour lesquelles le marketing attire, voire que les autres services envient. Ensuite, nous lèverons le voile sur la « réalité » (en revidéotant Matrix et Inception).

Vous pourrez alors, en conclusion, répondre à la question : le service marketing, nouveau miroir aux alouettes ?

Les raisons de taper l’incruste au service marketing

  1. Ils arrivent tard
  2. Leurs bureaux sont pleins d’échantillons de produits et de goodies
  3. « Y’a plein de (jeunes) meufs partout, c’est boooooon »
  4. Ils font faire leur taf par les stagiaires…
  5. …Et par les instituts et agences prestataires
  6. Ils peuvent ensuite pantoufler en agence
  7. « Le marketing, c’est la branche que tu fais quand, en business school t’es bon ni en finance, ni en droit »
  8. On y parle anglais, c’est interculturel
  9. Les profils des marketeurs sont ouverts
  10. Il part à l’étranger avec son agence (encore elle !) pour des shootings, et avec ses collègues pour des séminaires sur des trucs pas clairs
  11. C’est onirique : les problèmes du marketing sont gérés par les autres services
  12. « C’est trop frais : les marketeurs et les communicants se marrent tout le temps »
  13. Il dépense l’argent des autres ; la chasse aux budgets est leur sport favori
  14. Le service marketing est peuplé d’inventeurs, d’innovateurs, de découvreurs

Pas convaincu par ces affirmations ? Vous avez probablement raison ! La suite de l’article conviendra probablement mieux à votre vision du marketing… Nous vous laissons rapprocher les numéros.

Le marketing, c’est plutôt… (ou c’est aussi)

  1. Ils partent tard, aussi
  2. Travailler chez Bongrain serait pour moi un bagne (mes potes comprendront)
  3. Au service marketing, les séniors sont souvent des hommes. Mais où sont les femmes ? (et vous vous sentez obligés de revidéoter, décidément, Patrick Juvet)
  4. Pas faux depuis le Nike Swoosh
  5. C’est pour donner une direction à tous ceux qui sont « chefs », « responsables » et « directeurs »
  6. Aller simple
  7. Allons, allons, plein de marketeurs ont la vocation !
  8. L’anglais se fond dans le globish et la novlangue marketing
  9. Le mouton à cinq pattes en marketing est aussi invisible et autant cité que le Dahu
  10. C’est ainsi que le marketeur montre qu’il est bon vivant. « On va quand même pas se faire e… par la compta finance, quand même ? »
  11. Relire la chaine de voleur, euh, pardon, de valeur, de Porter
  12. Ça me rappelle mon boss qui, lorsque je dirigeais le planning stratégique d’une agence, me disait « Alors, combien t’as fait de CA aujourd’hui ». Humour, effectivement
  13. Normal depuis qu’on lui serine que le client est au cœur de l’entreprise : il se venge par une stratégie interstitielle ;)
  14. Pour preuve, ceux qui ne le sont pas ne sont plus (dans le service)

Et vous, pourquoi avez-vous fait du marketing votre territoire d’évolution, votre profession ?

***

Un article de notre dossier : Emploi & fonction marketing

Aller plus loin : Approche psychanalytique du pervers narcissique en entreprise

(c) ill. Shutterstock

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>