Marquer les esprits, enjeu des Relations Presse

Les Relations Presse traditionnelles sont définitivement finies. Cette évolution nécessite de nouveaux modes de relation avec les cibles... et les marques.

Les « RP traditionnelles sont définitivement finies », affirme notre interviewée Elodie Bernascon Bonnin, Fondatrice et Directrice de l’agence BernasCOM, agence RP spécialisée en sport, forme et bien-être. Cette évolution nécessite de nouveaux modes de relation avec les cibles… et les marques.

L’influence s’est morcelée. Avec quels impacts sur vos méthodes de travail ?

Aujourd’hui, on ne traite pas tous nos interlocuteurs de la même façon. Entre les journalistes de presse écrite quotidienne, les mensuels, les sites, internet, les blogs, l’audiovisuel, les agences de presse et la radio, il faut dire que chacun est doté d’un rôle primordial, qui nécessité un discours adapté. C’est d’ailleurs ce qui fait la force d’une bonne agence de relations presse.

Il est de plus en plus indispensable de connaître personnellement nos interlocuteurs, de les écouter, de comprendre leurs besoins, d’anticiper leurs attentes.

Dans ce cadre, comment construire une relation de confiance avec vos interlocuteurs ?

La confiance va donc naître d’une certaine forme de professionnalisme, lié au service, à la disponibilité et à la réactivité.

Toute relation est personnelle. Alors comment adapter un discours de marque à des cibles hétérogènes et atomisées ?

Elodie Bernascon Bonnin, Fondatrice et Directrice de l'agence BernasCOM

Elodie Bernascon Bonnin, Fondatrice et Directrice de l’agence BernasCOM

Il est indispensable d’être polyvalent et disponible pour atteindre nos objectifs. Le discours de marque est transmis par l’attaché de presse qui a créé une relation privilégiée depuis plusieurs années. Il s’adresse ainsi différemment à un bloggeur (qui a un travail en parallèle), à un journaliste audiovisuel (qui ne peut citer les marques) ou de presse écrite mensuelle (qui a un délais de bouclage très long),

Quel impact ont ces micro adaptations sur la gestion des budgets de relations presse ?

Cela implique donc d’évoluer avec son temps, de trouver de nouveaux moyens de communication, de bien cibler son discours, régler son timing, et de le faire comprendre à ses clients. Il est important de comprendre que ce temps passé (et non perdu) nous permet de capitaliser sur la suite.

Certains annoncent la mort des « RP traditionnelles ». Quelle forme prendra le « nouveau » Phénix ?

Les RP traditionnelles sont effectivement définitivement finies. Depuis l’avènement des réseaux sociaux, l’information émane maintenant que partiellement des communiqué de presse. Les invitations sont envoyés de Facebook, et les actualités suivies sur Twitter.

C’est d’ailleurs ce qui permet de rester en permanence dans l’esprit de nos journalistes/ bloggeurs. Nos vies personnelles se mêlent à nos vies professionnelles sur la toile pour marquer les esprits !

***

Un article de notre dossier Relations Presse : Comment j’ai planté (puis sauvé) mes RP

(c) ill. Shutterstock – Duo of hearts in different sizes on green grass symbolic of love and romance

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>