Les métiers des relations publics

Vers où se dirige le métier des RP ? Comment former les futurs collaborateurs et les consultantes (et consultants) actuels ?

Le secteur des relations publics recouvre des métiers et des types de communication très différents. Vers où se dirige le métier des RP ? Comment former les futurs collaborateurs et les consultantes (et consultants) actuels ?

Précisions avec avec notre interviewé, Thierry Wellhoff, Président de Syntec Conseil en Relations Publics.

Qu’entendez-vous par les « métiers » des Relations Presse ?

Il n’y a pas à proprement parler de « métiers » des Relations Presse. Il convient plutôt de parler des métiers des Relations Publics, lesquels ont pour mission de gérer les relations d’une entreprise, d’une marque ou encore d’une personnalité… avec ses différents publics, en internes et en externe, directs ou indirects.

Les relations publics peuvent viser, comme la plupart des autres métiers de la communication la visibilité d’une entreprise ou d’une marque, mais elles ont pour spécificité de travailler sur la confiance des publics et de développer ou conforter la réputation. Pour ce faire, une mosaïque d’expertises et de savoir-faire existent, elle constitue l’ensemble des métiers des Relations Publics :

  • Les affaires publiques et le lobbying,
  • La communication corporate et la RSE,
  • La communication digitale / e-réputation,
  • La communication du dirigeant,
  • La communication événementielle,
  • La communication interne,
  • La communication financière,
  • La communication de marque,
  • Les relations presse, que nous présentons désormais comme « relations médias », incluant également le social media,
  • Le community management
  • L’anticipation du risque d’opinion et la gestion de crise

Les agences de relations publics du marché français vont exercer une ou plusieurs de ces expertises, en fonction leur raison d’être, de leur positionnement, de leur savoir-faire et de leur taille.

L’évolution passe-t-elle par plus de stratégie et donc une mutation vers le conseil aux organisations ?

Les relations publics comportent nécessairement une dimension de conseil importante : conseil stratégique en amont, conseil en positionnement, conseil sur la stratégie de communication qui devra être déployée puis maintenue, conseil enfin relatif à la structuration du discours et des éléments de langage.

Cette dimension de conseil a nécessairement un impact plus global jusqu’à la stratégie et au management même de l’entreprise. La communication, devenue une part déterminante de la conduite des affaires, amène, de fait, à un renforcement de la dimension de conseil dans, dans le métier des relations publics.

…Et par une pédagogie croissante en direction de ces mêmes organisations ?

Il est effectivement important d’expliquer à nos clients les transformations de nos métiers, et de les accompagner dans la bonne conduite d’une relation agence / client. Pour ce faire, le syndicat a créé différents documents pratiques à disposition des entreprises et organisations :

  • Le guide de la relation agence / annonceur édité en partenariat avec l’UDA (Union des Annonceurs), qui présente l’importance et le contenu souhaité d’un brief, ainsi que des recommandations et des conseils sur la conduite de la collaboration entre agence et client.
  • Réalisée en partenariat avec plusieurs autres associations de la communication, la Charte des Appels d’Offre dénommée « La belle compétition », qui invite agences et entreprises / annonceurs à s’engager et à respecter les principes de responsabilité, de transparence et de sincérité lors d’un appel d’offre.
  • La FAQ (Foire Aux Questions) des Relations Publics répond en ligne aux questions posées par les entreprises / organisations sur le métier, la prestation, les différents types de contrat, les modalités de rémunérations etc.
  • Ainsi qu’un document de nature plus ludique : « 12 conseils pour être sûr de rater ses relations publics », petit ouvrage qui recense les pires demandes incongrues mais néanmoins fréquentes rencontrées par les agences conseil en relations publics.

Syntec Conseil en relations publics a également programmé la publication de deux ouvrages pédagogiques et pratiques pour mieux appréhender les relations publics :

  • En septembre 2014 : le Référentiel de la mesure des relations publics, ouvrage collaboratif rédigé avec les principaux acteurs de la communication et de l’analyse médias, qui permettra aux professionnels de la communication en agence comme en entreprise / organisation de disposer d’indicateurs et d’outils pratiques pour évaluer leurs actions de relations publics
  • En novembre 2014 : le Guide pratique des relations publics à destination des clients ou futurs clients des agences mais également des étudiants et futurs collaborateurs, pour une meilleure compréhension de l’organisation d’une agence, des expertises et spécialités des relations publics.

Les ressources humaines en agence sont-elles en phase avec ce virage ?

Comme dans toutes les professions, les expertises évoluent et doivent s’adapter. De nouveaux profils ont d’ailleurs fait leur apparition dans les agences, tels les consultants en e-réputation qui sont en charge de développer les stratégies de communication sur les médias et réseaux sociaux.

La formation initiale des universités et écoles qui forment les jeunes diplômés recrutés en agence s’adapte aux mutations de nos métiers, mais pas suffisamment vite, et de manière parfois désorganisée. C’est l’une des raisons pour lesquelles Syntec RP travaille en lien avec plusieurs formations pour adapter les cursus aux besoins de recrutement des agences. Un référentiel des métiers a d’ailleurs été édité par plusieurs associations de la profession comprenant les 40 fiches de postes incontournables de la communication, afin d’aider les formations initiales à comprendre les attentes des professionnels en termes de compétences nouvelles.

Les profils concernant uniquement les professionnels en relations publics sont à retrouver en cliquant ici.

La formation continue de nos consultants seniors est également un enjeu pour nos agences, avec un besoin continu d’actualisation des compétences. La réforme en cours de la formation professionnelle, suivie avec attention par notre syndicat professionnel, engagera nos dirigeants à soutenir l’employabilité et développer le parcours professionnel des salariés de nos agences, directeurs et consultants, cadres et non cadres. Aussi, le syndicat engagera donc à compter de septembre tout un travail d’identification des formations pertinentes existantes, et d’accompagnement de ses dirigeants pour la mise en œuvre dans leur agence d’un plan de formation continue de ses salariés en phase avec l’évolution de notre profession, et avec la réforme engagée par le gouvernement.

Les attentes des journalistes sont-elles bien comprises des agences de relations presse ?

La quasi-totalité des agences membres de Syntec conseil en relations publics ont parfaitement intégré le rôle d’interface quelles jouaient entre leurs clients et les médias. Elles revendiquent un savoir-faire qui est la plupart du temps reconnu des journalistes qui apprécient souvent la médiation d’un professionnel qui leur fera gagner du temps pour accéder à la bonne information et au bon contact.

C’est naturellement une question qui renvoie à la séniorisation des équipes et à la formation des nouveaux entrants. Certaines agences ont ainsi mis en place des cursus d’intégration et de formation ad-hoc.

En somme, l’évolution des relations presse passe-t-elle par un « medice, cura te ipsum » ?

Mieux que de nous guérir nous-mêmes, il s’agit de prévenir et anticiper les changements de notre profession, et de les accepter, si nous ne voulons pas y laisser notre santé !

***

Un article de notre dossier Relations Presse : Comment j’ai planté (puis sauvé) mes RP

(c) ill. Shutterstock – People at work during a business meeting



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>