La séduction, reine d’une société libérée

La séduction, "un médicament pour certains dont l'effet addictif n'est pas sans danger"

Houellebecq en parlait déjà dans Extension du domaine de la lutte. Dans une société libérale, c’est la loi de l’offre et la demande, mais aussi celle du plus fort qui fait que certains ont beaucoup quand d’autres peu. Il en est de même en amour, marché auparavant réglementé (pas de divorce, mariage encouragé), libéralisé depuis par l’esprit de liberté de mai 68. Malheureusement pour les partisans du « jouissez sans entraves », les années glorieuses sont passées et la crise s’est étendue aux rapports entre hommes et femmes.

La séduction, "un médicament pour certains dont l'effet addictif n'est pas sans danger"

La séduction, « un médicament pour certains dont l’effet addictif n’est pas sans danger »

L’amour n’échappe plus à cette règle et à la dure loi du marché. Dans le monde de la drague comme dans celui de l’entreprise, mieux vaut être riche et en bonne santé, que pauvre et malade. Le célibat est à l’exclusion du marché de l’amour, ce que le chômage est à l’exclusion du marché de l’emploi. Meetic et Adopteunmec : les Monster et Cadre Emploi de l’amour ?

Aux grands maux les grands remèdes

Pour être sûr d’avoir toutes les chances de votre côté dans cet univers compétitif, le coaching en séduction fait office de consulting en marketing pour la marque que vous êtes. Il vient en renfort pour vous aider à rencontrer votre « client », et à devenir en quelque sorte un meilleur vous, optimisé, plus performant. Une solution pour rétablir l’équilibre des forces de la rencontre ? Une aide à l’optimisation de soi ? …Ou un réceptacle rassurant et exutoire pour calmer nos peurs et nos névroses face aux autres ?

C’est en tout cas (voir les interviews de nos coachs Sélim et Rémy) un coup de pouce attendu par nos exclus de l’amour. Un médicament même pour certains dont l’effet addictif n’est pas sans danger. Ce que le coach Snipe révèle dans une interview : «La problématique vient du fait que les players aiment trop les femmes pour se contenter d’une seule. C’est le goût des rencontres (…) qui créent une forme d’addiction à la séduction»). Le plus connu des coachs, Mystery, lui-même pris dans cette spirale, n’a-t-il pas fini par séjourner plusieurs fois en hôpital psychiatrique ?

Jouissez sans entraves, slogan de mai 68

Jouissez sans entraves, slogan de mai 68

Il arrive ainsi, qu’anciens timides, les candidats au coaching passent d’un extrême à l’autre. D’addict au porno « virtuel » certains sont passés à l’addiction à la sexualité dans le monde réel. Quand on connaît les chiffres du porno, on peut imaginer que le coaching a de beaux jours devant lui. Comme les sites de rencontres.

Du manque de consommation à l’obésité… la quête de l’équilibre

Revanche sur la vie de l’homme blessé, ou frustré, par l’absence de femme et qui décide de les « troncher » toutes pour se venger ? Passer de l’abstinence forcée à la surconsommation, toucher du doigt l’omnipotence, voilà ce que certains viennent chercher dans le coaching en séduction. Dans une société où la misère sexuelle et relationnelle côtoie les images de corps beaux, jeunes et sexualisés, le coaching est à la fois une œuvre de salut public, un remède, et une névrose collective, un symptôme de ce monde de la compétition.

C’est ici que Nissim Taleb, auteur du livre Le cygne noir, rejoint Houellebecq avec le phénomène du « winner takes all ». Le marketing aide le leader à prendre le marché laissant les autres s’en partager les miettes (comme au poker). Les coachs en séduction vous proposent finalement la même chose qu’un conseiller en communication stratégique : passer premier sur votre marché, celui de la rencontre. A vous ensuite de gérer la « logistique » pour répondre à la demande*.

Lire notre Dossier Marketing des sites de rencontres

*Les premiers cours en séduction portent d’ailleurs sur la logistique (de la rencontre).

(c) ill : Shutterstock – Spoon. In my portfolio there is collection of pictures of heart

avatar
Consultant en communication. Profil de Ruben Uzan et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>