Social commerce et certification

L'utilité de la certification de sites commerçants en matière de social commerce

L'utilité de la certification de sites commerçants en matière de social commerce

Trusted Shops, leader européen de la certification des boutiques en ligne, audite depuis 1999 les sites e-marchands d’après un catalogue de 70 critères, comme la solvabilité, la transparence des prix, le service clients et la protection des données pour leur attribuer son label qualité. A ce jour, plus de 12 000 boutiques en ligne affichent le label en Europe.

Le point avec Jean-Marc Noël co-fondateur et PDG de Trusted Shops sur l’utilité de cette certification en matière de social commerce.

Quel est le pourcentage de vos clients disposant d’une facette social shopping ?

Les détaillants en ligne continuent de tester différentes stratégies de social commerce. Il est important de savoir si le social commerce est inégal au Facebook-commerce. Une boutique Facebook est seulement une des nombreuses options pour les e-marchands, car il n’y a âs encore de consensus sur la façon dont est défini le social commerce. Que fait le social commerce ? Partage d’informations, interaction avec le graph social ou la vente de biens sur un réseau social ? En attendant, beaucoup de boutiques en ligne ont des équipements basiques pour la communication sur les médias sociaux. La plupart des fournisseurs de solutions d’achat ont déjà mis en œuvre le partage de caractéristiques sur Facebook, Twitter et Google+. Mais ce n’est qu’un début.

Quels sont les freins des consommateurs face au social commerce ?

Les consommateurs sont déjà ultra sollicités part les campagnes en ligne et les appels à la surconsommation. Les cyberconsommateurs sont de plus en plus connectés, mais de moins en moins accessibles car ils sont guidés par les avis consommateurs.

Selon une enquête que nous avons réalisée en janvier 2012 à l’échelle européenne, les consommateurs européens se montrent prudents quant à l’achat sur les boutiques en ligne (22% des FR) comprenant notamment le social shopping, et considèrent que les prix et les questions de sécurité (fiabilité de l’offre) sont primordiaux.

A noter également que, curieusement, même si c’est la jeune génération qui utilise plutôt Facebook, c’est cette même génération qui a de plus en plus d’appréhensions quant à la protection de ses données personnelles. Une étude montre que 8 personnes sur 10 qui sont sur Facebook n’achèteraient pas directement sur ce réseau social par peur que leur profil soit totalement traqué.

…Et les freins des marques face au social commerce ?

Elles se demandent si les réseaux sociaux comme Facebook sont réellement faits pour le commerce. Oui, avoir une page fan devient aujourd’hui indispensable pour être présent un maximum sur toutes les plateformes sociales, mais nous ne sommes pas surs que cela favorise le taux de conversion.

Egalement, les e-marchands doivent fournir les mêmes informations obligatoires aux consommateurs que dans une boutique classique pour vendre à travers les médias sociaux (identité, CGV, prix, produits, livraison, droit de rétractation et politique de protection des données). Par le respect des lois en vigueur, les cybermarchands favorisent la confiance des e-consommateurs, et notamment sur la protection de leurs données personnelles.

Comment les critères d’évaluation de Trusted Shops s’appliquent-ils à la myriade de pages Facebook qui peuvent intégrer une application de social shopping ?

Concernant le commerce via les médias sociaux, les lois appliquées sont les mêmes qu’habituellement pour le commerce en ligne, parce que la législature ne fait pas de distinction. Notamment pour les pages Facebook, le contrôle du respect de la vie privée est très important, tout comme le fait de savoir que nous ne certifions pas les pages Facebook des détaillants. Ce que nous faisons : certifier une solution de panier shopping sur Facebook ou autre réseau social.

En quoi la certification Trusted Shops accélère-t-elle le business des sites et marques pratiquant le social shopping ?

Notre certification est désormais reconnue sur la scène internationale et fait preuve d’une véritable notoriété. S’associer à notre label représente aujourd’hui un avantage incontestable pour les sites et marques pratiquant le social shopping. Cela favorise la confiance des e-consommateurs et lève les doutes d’insécurité, pour enfin améliorer le taux de conversion.

—————-

Dossier Social Commerce

Social Commerce : cinq conseils pour mettre en place votre stratégie

Panorama du Social Commerce

Du Social Commerce au F-commerce

Social Commerce et CRM

Social commerce, paiement et certification

Social commerce et outils

Dossier précédent : Le digital en points de vente physiques

Tous nos dossiers sur les Outils marketing

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>