L algorithme de Tinder et le Coca-Cola

Tinder semble proposer un goût si particulier, si addictif. Plongée dans la chimie de l'algorithme du site de rencontres..

Ces profils Tinder sont si désirables ! Comment l’appli fait-elle pour savoir que je les aime déjà alors que c’est ma première connexion ?

La dizaine de millions de Tinder addicts étanche sa soif de nouveauté, de curiosité à coup de swipe. Pensant choisir en toute liberté, elle like et génère des matchs. Mais comment ?

Immergeons-nous dans la machine Tinder telle que nous l’imaginons, en auscultant son cœur : l’algorithme.

Tout algorithme comprend « des instructions élémentaires simples, dont l’exécution amène au résultat voulu ». Fictionnons dans un premier temps les entrées, c’est-à-dire l’alimentation de l’algorithme de Tinder. Dans un second article, nous traiterons le résultat voulu, les objectifs que nous pensons poursuivis par l’appli US.

Le score d’attractivité de l’utilisateur

Ce score qualifie la valeur perçue d’un utilisateur sur la plateforme à partir du nombre de like, du pourcentage de like en fonction du nombre d’affichages d’un profil. Nous pouvons aussi penser à une péréquation du l’origine du like : un like d’un profil à forte attractivité peut valoir plus qu’un like issu d’un profil moins couru, mais aussi à la valeur du like provenant d’un utilisateur au score faible et portant sur un utilisateur mieux noté… Il est possible que le sexe de l’utilisateur (importance du « de »…) joue aussi un rôle.

Nous l’évoquions pour Gleeden, l’équilibre (qui ne veut pas dire 50-50) entre hommes et femmes sur une plateforme est une des clés de sa fréquentation, une des composantes de son USP. Il est probable que le score d’attractivité soit lié au sexe du membre. Par exemple avec un durcissement (ces digressions sont pour le SEO ;) ) du critère (et pas du critérium) pour les hommes, afin de ne mettre en avant que les hommes ayant un meilleur score. Tinder rimerait-il avec Darwin ?

Le score de réciprocité entre profils

Il peut inclure le nombre de matchs qu’un utilisateur recueille, la sélectivité dont il fait preuve. Clique-t-il sur trop peu de profils ? Ou bien sur tous ? Car si un Tinderien a une diarrhée de clics sur tous les profils, le danger pour le site est de mettre en avant ce profil sur tous les profils des autres utilisateurs. Inenvisageable. Alors, lorsqu’il y a match, les scores de réciprocité des deux profils sont certainement rapprochés, pour consolider la note de chaque utilisateur.

Le score d’activité sur Tinder

Ce score est un classique des plateformes web : l’utilisateur est d’autant mieux « noté » par l’algorithme qu’il se connecte souvent, longtemps et participe à l’enrichissement de la plateforme et à la nourriture de la formule : nombre de like, nombre de matchs, nombre de visites et durées de connexion… Avec un ni trop peu (qui sous-entendrait un faible engagement) ni trop, qui qualifierait à coup sûr un utilisateur sur-consommateur et chasseur affamé (un Tinderien de droite ?).

Graphe social et localisation

A côté de ces trois principaux critères, il nous semble que deux autres éléments pourraient être pris en considération.

La localisation des membres de Tinder. Par exemple, l’algorithme donne-t-il plus de poids à un utilisateur proche d’autres utilisateurs, ou situé dans une grande ville ou dans une région spécifique ? Est-ce corrélé avec une période de l’année ? Les sites de rencontre ont en effet une saisonnalité marquée.

Les liens avec le Graphe Social Facebook. Les réseaux sociaux sont endogames. Dans cette logique du « petit monde », qui se ressemble s’assemble. Alors, si Tinder arrive à constater un lien entre vous, vos amis et le comportement de chacun par rapport à l’outil, c’est la timbale en or assurée !

Bien. Mais quel rapport avec Coca-Cola ?

Pour enfin comprendre le sens du titre de cet article et saisir les objectifs de l’algorithme de Tinder, je vous invite à lire la suite : Tinder, le miroir-caisse. Il développe les objectifs visés par l’appli.

***

Nous vous invitons à butiner notre dossier Marketing des sites de rencontres.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>