Comment les chaines de télévision utilisent les réseaux sociaux…

Dossier Télévision connectée, TV 2.0, smart TV

La télécommande dans une main, un smartphone dans l’autre, une tablette ou un ordinateur portable sur les genoux, voilà comment l’on pourrait décrire aujourd’hui l’expérience du « second écran ». A cause de ce phénomène de plus en plus répandu auprès des jeunes téléspectateurs, la télévision prend une nouvelle dimension, dite sociale, connectée aux réseaux sociaux pendant la diffusion d’un programme.

***

Avec la Télévision connectée, la télévision prend une nouvelle dimension, dite sociale

Avec la Télévision connectée, la télévision prend une nouvelle dimension, dite sociale

De 1978 à aujourd’hui, les réseaux sociaux n’ont cessé de se développer sur la toile. Du BBS (computerized bulletin board system), tout premier réseau social (permettant d’informer ses amis de ses réunions), à Pinterest en 2012 (permettant de partager ses coups de cœur trouvés sur le net via Facebook)… Comme beaucoup de médias, les grandes chaines de télévision l’ont bien compris : miser sur les réseaux sociaux c’est rentrer dans l’ère 2.0. Il est important de définir et de comprendre comment cette nouvelle télévision sociale dite TV 2.0 ouvre ainsi aux grandes chaînes de nouvelles perspectives.

L’interactivité 2.0 & la télévision

Les réseaux sociaux sont incontestablement ancrés dans les mœurs, et sont devenus l’atout indispensable de toute entité. Ils permettent à la fois, d’interagir, de produire une proximité avec l’internaute, une meilleure fidélisation, créer des communautés, attirer de nouveaux consommateurs, engendrer la formation de conversation « online ». Les grandes chaînes de télé ont toujours cherché le meilleur moyen de satisfaire le téléspectateur, tout en gagnant des parts d’audience et en conservant l’audience déjà existante. La « télévision sociale» est un vrai « must have » pour les grandes chaînes… et l’outil indispensable à leur développement.

La télévision 2.0 permettra donc de laisser les téléspectateurs interagir par le biais des réseaux sociaux. Le consommateur devenu ainsi internaute pourra communiquer ses impressions lors de la diffusion du programme, directement depuis sa télévision et non plus sur son second écran : Smartphone, tablette, ordinateur. Il créera alors une « communauté» autour de lui et de son « partage » afin de générer une discussion en direct. La chaîne pourra ainsi connaître les impressions de son public, devenu ainsi prescripteur en recommandant telle ou telle «émission ».

L’arrivée d’applications mobiles facilitera l’interaction avec les programmes TV et ceci permettra aux publicités d’avoir plus d’espace de visionnage. Une histoire d’amour est née entre grandes chaînes de télévisions et réseaux sociaux.

2.0, must have pour les « grandes » chaines de TV

Ce concept du second écran est une façon nouvelle de regarder la télévision puisqu’on a accès par le biais de différents services à du contenu sur un autre appareil. 80% des téléspectateurs de moins de 25 ans utilisent, par exemple au Royaume-Uni,un second écran pendant qu’ils regardent la télévision (source Digital Clarity).Un pourcentage qui montre combien le rapprochement entre la télévision et les réseaux sociaux pourrait être productif.

Au-delà des nouvelles habitudes de consommation, les avancées technologiques devraient être l’élément moteur de l’essor de la TV sociale. La télévision connectée pourrait fortement faciliter l’émergence de services en lien avec la télévision sociale.

Les grandes chaines sont conscientes qu’il leur faut intégrer une dimension sociale à leurs nouveaux projets et services. Le mode de consommation de la télévision de la prochaine génération de téléspectateurs passera par « la Social TV ».

Si avec les médias traditionnels, le rapport des utilisateurs est à sens unique, grâce aux médias sociaux, ils peuvent communiquer online, en permanence et ainsi enrichir considérablement leurs expériences télévisuelles. Le but étant d’accroître l’interactivité, il ne faut pas se limiter à des fonctionnalités de base ou à une simple présence en ligne.

Des études récentes ont ainsi montré que les téléspectateurs qui utilisent un second écran alors qu’ils regardent la télé, sont soit à la recherche de contenus complémentaires aux programmes diffusés, soit souhaitent échanger avec leur communauté et commenter ce qu’ils sont en train de regarder.

Consolider et gérer son audience

La Social TV peut aider les grandes chaines à mieux connaître leurs téléspectateurs grâce à une nouvelle approche et à des données plus détaillées. Elle devrait ainsi permettre aux diffuseurs d’optimiser considérablement leurs segmentations clients et, donc, de proposer des publicités, des services et des offres mieux ciblés.

Les fonctionnalités liées aux médias sociaux bénéficient en effet d’un fort taux d’adhésion et contribuent à renforcer le sentiment d’appartenance des utilisateurs. Le partage et la recommandation de programmes sont devenus deux fonctions fondamentales susceptibles de stimuler les audiences via les réseaux sociaux. Cela facilite également la constitution d’un groupe de fans fidèles et engagés autour de ces programmes.

Plus de publicité car plus d’interface de visionnage, pour les annonceurs : le second écran devient également un écran publicitaire supplémentaire.

On l’aura compris, la télévision est devenue interactive, participative, multi-écrans, et se renforce grâce à de nouveaux enjeux : nouvelles parts d’audience, des programmes plus adaptés à ses consommateurs, plus de publicité sur les chaînes, du trafic grâce à l’interactivité. Les évolutions technologiques et les nouvelles attentes autour des réseaux sociaux constituent autant d’opportunités pour les grandes chaînes de télévision afin d’accroître leur audience !

Auteur : Wodniansky
Un article de notre dossier Télévision connectée, télévision 2.0

TV-Video-Home-cinema-Ecrans-plats-468x60
(c) Ill. : Smart TV – Shutterstock
Sources :

  • www.journaldunet.com
  • www.autourduweb.fr
  • www.blogmarketing.novediagroup.com
  • www.inaglobal.fr
  • www.marketingonthebeach.com
avatar
Ecole supérieure de Publicité. Profil de l'ESP et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>