Les pistes pour l’innovation vues par l’Oeil du Dragon

Crise économique, morosité à tous les étages, coupures dans les budgets, hausse des prix et des coûts… Le consommateur s’est déjà organisé et a commencé sa consomutation depuis quelques années : il butine, diffère, choisit, acquiert de l’information… pour devenir, sur bien des marchés un expert, et un chasseur à l’affût d’opportunités. D’où le succès des ventes privées, du hard discount et des marques d’enseigne (si elles parviennent à contenir leurs hausses…).

De leur côté, les marques s’inquiètent, souvent témoin des mutations de leur environnement, plus rarement actrices.

Alors, quid des marques ? Comment peuvent-elles mettre en avant leur valeur, leur différence ?

L’innovation, une des solutions à la crise (des marques ?)

Une des solutions passe par la maximisation de la valeur-ajoutée (bénéfice client, expérience…) et le développement de l’innovation, surtout en cœur de marché.

Dragon Rouge, avec son étude L’œil du Dragon vise à aider ses clients à développer des produits innovants quel qu’en soit l’angle : stratégique, créatif ou « consumer oriented ».

Pour cela, des compétences complémentaires sont intervenues au cours de l’étude (sociologue, créatif / DA, consultant, directrice des études), pour détecter les attitudes de consommation futures, guider les annonceurs en fournissant des angles d’attaque et, bien entendu, orienter les innovations de nouveaux produits. L’étude dépasse donc la production d’un simple « cahier de tendances », pour distinguer les tendances émergentes (observées sur des marchés comme la parfumerie et la gastronomie), les tendances porteuses (comme sur le marché de la cosmétique) et les tendances lourdes (industrie, architecture…) qui influenceront durablement les marchés de grande consommation.

Les sept tendances de l’innovation future

Re-act

La technologie de demain sera au service de la nature. Implication des marques, engagement personnel, matériaux bruts et écologiques, design épuré mais aussi packs bavards (car il faut se justifier !) seront in. D’ailleurs, avec re-act, « green is in« .

Simply better

En bon français sur le « back to basics & straight to the point » ; les produits s’orienteront vers de vraies fonctionnalités en étant faciles, pratiques, fonctionnels et ergonomiques, minimalistes, bons pour la santé, sobres, épurés et au design très premium…

Schizophrenia

Cette tendance est portée par l’évasion technologique, par l’échappatoire par la virtualité… vers de nouvelles identités, de nouveaux rêves, accompagnée d’ubiquité et de nomadisme, dans le cadre d’un futurisme avéré et urbain. Il s’agit bel et bien d’une évasion par l’outil technologique et le virtuel.

Euphoria

Avec Euphoria, le ludisme aux couleurs pop, roulant pour le clin d’œil et le décalage croise l’humour, l’audace trash et provoc’. Cet esprit BD, vinyle, colorama frise le hors norme et la désobéissance.

Foundations

Voici le retour de la famille, des vertus morales, des codes intemporels et statutaires qui prennent corps dans le story telling ! L’authenticité et la tradition, avec une bonne couche d’esthétique, de subtilité et de sophistication s’affirment, intemporelles.

Me and my ego

Tentation, culte et plaisir égocentrique, mysticisme n’ont rien ici à envier l’appel du sombre voire du macabre, revisitant les codes du sacré. Le consommateur se réfugie dans le plaisir des sens, le culte de la beauté, une certaine introspection et un mysticisme avéré.

Yes we can

Réinventons le monde, fusionnons ses richesses ! Avec Yes we can, toutes les créations du monde sont une source d’espoir, d’optimisme et de respect de belles valeurs.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *