Ces marques hyperactives

Libérées des écrans par la réalité augmentée (R.A.), dopées par les réseaux sociaux et l'Internet mobile, les marques s'agitent autour de nous avec une extraordinaire proximité. Mise au point. Jean-Marc Ferraro

Libérées des écrans par la réalité augmentée (R.A.), dopées par les réseaux sociaux et l’Internet mobile, les marques s’agitent autour de nous avec une extraordinaire proximité. Mise au point.

Un nouveau relief au 360°

Clic. Placez votre soda-préféré-à-base-de-caféine devant la webcam de votre ordinateur et vous verrez un héros d’Avatar… s’élancer, comme le montre le spot et la bouteille taguée du marqueur électronique. Avec la réalité augmentée, virtuel et réel se confondent. Il devient plus facile d’être spectaculaire en publicité, communication événementielle (conventions internes/externes), lors d’événements grand public, salons & congrès, animations en distribution (kiosques/bornes), avec des campagnes interactives – prolongation hors retail, outil d’aide à la vente, animations grand public, applications mobile, édition,… Avec ce « socle technologique » la communication de votre produit ou service s’inscrit dans un contexte moins intrusif, ludique, participatif et multi sensoriel. Attention toutefois à travailler le contenu et soigner la forme ! L’opération anniversaire de Télé7 jour avec concert « intégré » de Johnny Halliday est-t-elle vraiment rock’n roll ?

Du service et c’est dans la poche !

Être utile. Les applications les plus intéressantes à développer pour votre marque sont celles qui apportent du service.

Guider des festivaliers,

guider des automobilistes

ou encore des piétons

écarte vos concurrents. Visualiser de l’inaccessible permet de convaincre et d’accélérer l’achat. Ceci par exemple pour de prochains modèles de produits ou des simulations d’essais de produit.

Imaginer l’inexistant aide à vendre votre projet.

Enfin vous pouvez personnaliser votre CRM et communauté client avec des applications « sociales » accessibles en mobilité :

Et dans le futur ?

Dans un futur proche la part de réalité augmentée…. va exploser ! Pranav Mistry, créateur de SixthSense nous en donne un aperçu. Il « transforme » une feuille de papier en écran multimédia !

…Donc en récepteur potentiel de pub.

Le spot Boursorama surfe déjà sur l’esthétique :

Lumus permet à nos yeux d’avoir des écrans avec de simples lunettes, Vuzix simule un écran géant avec une connexion possible à n’importe quelle source vidéo, quand la technologie OLED offre la possibilité d’interagir à travers les mouvements de la pupille.

Si la réalité devient un écran géant, cela n’en est pas pour autant un espace infini de communication ! Keiichi Matsuda, Etudiant en Master d’Architecture, montre dans son étude sur les conséquences sociales et architecturales des nouveaux médias et de la réalité augmentée les limites d’un quotidien saturé. Un quotidien qui donne envie de se déconnecter.

Hyperliens

Le top 10 des publicité en réalité augmentée cf. 11 juin 2009

Classement et vidéos

5 applications de réalité augmentée liées au Football/ Coupe du monde

Quel digital pour demain selon Marketing-Professionnel.fr ?

Évolution des technologies de l’information et de la communication en quelques articles…

Les réseaux sociaux développent leur maillage

Réseaux sociaux : un vrai potentiel marketing, Frédéric Grelier

Le comportement des Internautes vis-à-vis des réseaux sociaux. Typologie, usages.

De nouvelles postures et modes d’utilisation des outils digitaux

Quand les sites web institutionnels deviennent agrégateurs de média sociaux, Frédérique Doré

Et si on laissait les internautes construire les discours institutionnels des marques ? Car l’essentiel n’est plus ce que les entreprises disent d’elles mais ce que les consommateurs disent des entreprises.

Une seule Coupe du Monde de Football en 2010 : plusieurs façons de la vivre ! Audrey Fournier

Vuvuzellas et les contre-performances de l’équipe de France de football ont animé les discussions. Mais quels sont les canaux d’information utilisés en 2010 pour suivre cet événement sportif majeur ?

Football 2.0, Youssef Rahoui

Coupe du monde de football… Avec le web 2.0 qui permet de créer sans compétence du contenu sur le web, avec l’essor de l’internet mobile… La taille du web va grossir d’un seul coup de plusieurs centaines de millions de textes, courts ou longs, de vidéo, d’images, de conversations…

De nouveaux outils : réalité augmentée et web documentaire

Ces marques hyperactives, Jean-Marc Ferraro

Libérées des écrans par la réalité augmentée (R.A.), dopées par les réseaux sociaux et l’Internet mobile, les marques s’agitent autour de nous avec une extraordinaire proximité. Mise au point.

Le web-documentaire : une nouvelle forme de narration

Le web-documentaire mêle texte, images et son, laissant toute liberté à l’internaute pour visionner le conutenu. Une nouvelle forme d’exploration et de narration.

Les consommateurs, impactés par le digital

High tech : la consommation d’écrans, c’est grand ! Serge-Henri Saint-Michel

L’étude Screen 360 de Mediametrie se penche sur le comportement de nos concitoyens avec les différents écrans : TV, ordinateur, téléphone mobile, baladeur multimédia et se révèle comment le public français a intégré la multiplicité des écrans dans sa vie quotidienne.

Le regard de BVA sur les digital natives, Serge-Henri Saint-Michel

BVA, avec son étude GENE-TIC réalisée auprès des « Digital Natives », nous invite à regarder notre société avec les yeux de cette première génération des 18-24 ans qui construit sa vision du monde dans un environnement de jeux vidéo, d’ordinateurs, de téléphones mobiles et de virtualité.

Lecture (papier !) sur le digital, pour rester sur votre cloud pendant vos vacances

Tic 2025 les grandes mutations, Serge-Henri Saint-Michel

Critique bibliographique de « Tic 2025 les grandes mutations », ouvrage dirigé par Yannick Lejeune et publié chez FYP Edidtions.



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>