Qui sont les twittos actifs ? Où les dénicher ?

Qui sont les twittos actifs ? Quels sont leurs usages de Twitter ? Comment font les "influenceurs" pour développer leur visibilité ? Centres d’intérêt ?

Le pôle Aura Mundi de l’Argus de la presse qui a pour mission de suivre et analyser la e-reputation des marques et des entreprises, a souhaité analyser la part d’influence du discours véhiculé sur Twitter et par ce biais, quantifier le nombre d’usagers de Twitter en France. Réalisée par Ipsos/CGI, le 2ème volet de l’étude s’intéresse plus particulièrement aux 5% de twittos actifs soit 2,3 millions de personnes qui utilisent actuellement leur compte Twitter.

Précisions avec Leïla Lévêque, responsable Expertise média Aura Mundi, Argus de la presse.

Qui sont les twittos actifs ?

Nous avons sollicité Ipsos/CGI afin qu’ils mènent une enquête auprès d’un panel représentatif de la population française. L’objectif était de quantifier le nombre de personnes déclarant avoir crée un compte Twitter mais également mesurer la part de personnes l’utilisant actuellement. Nous savons en effet que les phénomènes de mode conduisent certaines personnes à s’inscrire sur un réseau social, à s’y connecter un certain temps pour finalement ne plus l’utiliser. Dans ces circonstances nous avons souhaité concentrer l’essentielle de notre enquête sur les seuls utilisateurs de Twitter et ainsi isoler les comptes crées sans être utilisés. Il en ressort que 5% de la population française possèdent un compte Twitter et l’utilisent actuellement (soit 2,3 millions d’individus), tandis que 6% déclarent en avoir un mais ne plus l’utiliser.

Quels sont leurs usages de Twitter ?

Le premier enseignement de notre enquête est qu’une proportion non négligeable de Twittos actifs souhaite garder le contrôle sur le contenu qu’ils publient puisque 43% déclarent détenir un compte privé. Dans cette même logique de préservation de la vie privée, 59% des utilisateurs souhaitent garder l’anonymat, n’indiquent pas leur nom et préfèrent utiliser un pseudonyme. La crainte d’être identifier et de voir sa parole jugée, critiquée ou moquée prédomine pour une bonne part des utilisateurs du réseau social.

En termes de pratique, une forte majorité (83%) de Twittos émet et lit des Tweets, tandis que 14% d’entre eux lisent mais n’émettent jamais de Tweets. Pour ces derniers, les principales raisons qui motivent la non émission de tweets sont le manque d’intérêt à le faire, Twitter étant pour eux un média d’information (67% des Twittos qui ne tweetent pas), et le sentiment de n’avoir rien à dire d’intéressant (64%). Seuls 4% d’entre eux ne tweetent pas car le format des 140 caractères ne leur convient pas.

Les plus jeunes sont les plus férus de lecture de comptes et d’écriture de tweets. En effet, si un Twittos s’abonne en moyenne à 56 comptes et émet 11 tweets par semaine, les 21-24 ans déclarent suivre 77 comptes et les 16-20 ans émettre plus de 50 tweets par semaine.

Leïla Lévêque, responsable Expertise média Aura Mundi, Argus de la presse

Leïla Lévêque, responsable Expertise média Aura Mundi, Argus de la presse

Les principaux sujets qui motivent la rédaction d’un Tweet sont l’actualité en général et les sujets de société (45%). Ces tweets sont privilégiés par les Twittos qui détiennent leur compte depuis plus de trois ans. En second lieu, les Twittos tweetent pour réagir à des évènements personnels (45%), à l’actualité des personnalités (42%) et aux émissions de TV et radio (39%). Cette pratique de la Social TV est particulièrement prononcée auprès des Twittos qui tweetent beaucoup, tweetent davantage qu’ils ne lisent de compte et destinent leurs tweets à un public élargi.

Les principaux comptes lus sur Twitter appartiennent à un proche ou un membre de la famille (47%). Les comptes d’artistes (musiciens, comédiens) arrivent en 2e position des principaux comptes lus, notamment auprès des moins de 25 ans. Les comptes d’un journal, d’un média sont principalement suivis par les twittos inscrits depuis plus de 3 ans et les plus férus de lecture. Notons enfin que les comptes de journalistes qui arrivent en 4e position des principaux comptes lus, sont surtout plébiscités par les cadres et les chefs d’entreprise qui les préfèrent aux comptes média.

Comment font les « influenceurs » pour développer leur visibilité ?

Notre enquête nous a permis de quantifier la part des influenceurs sur Twitter. 17% des Twittos actifs s’estiment influents sur Twitter et utilisent le réseau social afin d’augmenter leur notoriété. Ils détiennent leur compte depuis 1 à 2 ans en moyenne. Un tiers d’entre eux (31%) déclarent le posséder pour des raisons exclusivement professionnelles ou l’utiliser pour des raisons professionnelles et personnelles, soit davantage que pour la moyenne des Twittos actifs (18%). Ils accordent beaucoup d’importance à leur image et leur représentation puisque 85% d’entre eux ont renseigné leur biographie (contre 43% pour l’ensemble des Twittos actifs). En termes d’usage, ils lisent et émettent des Tweets au moins une fois par semaine et sont plus « bavards » que la moyenne puisqu’ils émettent 24 tweets par semaine (contre 11 en moyenne). Même si ils suivent beaucoup de comptes (73 en moyenne), ils comptabilisent davantage de followers (84) ce qui est l’inverse de la tendance constatée auprès des Twittos actifs qui sont davantage abonnés qu’ils ne sont suivis (ils sont abonnés à 56 comptes et sont suivis par 47 Twittos)

Leurs centres d’intérêt sont-ils différents des twittos actifs « moyens » ?

Leurs centres d’intérêt différent complètement de ceux des Twittos actifs. En effet, on note chez eux un intérêt prononcé pour tout ce qui a trait à l’actualité professionnelle : les comptes de l’entourage professionnel (35%) sont les 3e comptes les plus lus (contre 11e comptes les plus lus par les Twittos actifs) et l’actualité du secteur professionnel est la 3e actualité la plus recherchée (contre 7e actualité la plus recherchée pour les Twittos actifs)

Parallèlement, le réseau social semble avoir une influence considérable dans leur quotidien puisque 77,5% d’entre eux déclarent que Twitter a changé la relation qu’ils entretiennent avec les médias (contre 45% pour les Twittos actifs), 66% pensent que Twitter a changé la relation qu’ils ont avec leurs amis (21% pour les Twittos) et 87% pensent que Twitter est devenu un média indispensable ou nécessaire au quotidien (contre 45% pour les Twittos actifs)

Pour eux, les marques ont un rôle majeur sur le réseau social, puisque 63% des Twittos influents pensent que Twitter a changé la relation qu’ils entretiennent avec les marques (25% pour les Twittos actifs) et 85% d’entre eux déclarent citer des noms ou produits de marque afin de donner leur point de vue, critiquer ou recommander (37% pour les Twittos actifs). Il est toutefois intéressant de constater que les marques n’arrivent qu’en 9e position des principaux comptes lus par les Twittos influents, signifiant qu’elles doivent apprendre à les approcher autrement que par le réseau social afin de les sensibiliser à leurs actualités. Les influenceurs jouent donc un rôle prépondérant dans la réputation des marques et des entreprises sur le réseau social en tant que relais et intermédiaire évident et nécessaire : si seulement 12% des Twittos actifs déclarent rechercher prioritairement des actualités sur les marques, nul doute que l’actualité des marques leur sera remontée au travers des Tweets fortement prisés des influenceurs.

***

Un article de notre dossier Twitter & Marketing

***

(c) ill. Shutterstock - Blue bird

Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>