Usages des nouvelles technologies par les 11-19 ans

Usages des nouvelles technologies par les 11-19 ans, étude Kantar media Consojunior

L’Étude CONSOJUNIOR Kantar Media, sonde les ados (11-19 ans), analyse l’évolution dans leurs usages des Nouvelles Technologies et explore leurs habitudes sociales.

L’utilisation des outils technologiques est plus intelligente

L’évolution des équipements multimédia et l’usage d’Internet évoluent très vite. En 2010, 80% des ados possèdent un MP3, 77% un mobile et 92% surfent sur Internet.

Plus qu’une simple utilisation, les vidéos et leur mode de consommation chez les jeunes mettent en exergue une appropriation poussée de ces nouveaux outils de communication. Même si l’utilisation très traditionnelle du magnétoscope et le lecteur DVD perdure, aujourd’hui, les jeunes multiplient les supports technologiques pour accéder à des contenus vidéo : consoles de jeux, mobile, MP4, ordinateur et Internet.

L’étude observe également une certaine maturité dans les pratiques des jeunes. C’est «l’âge de raison » représenté par 3 grandes tendances.

La consommation passe du durable au consommable

La contrainte légale sur le téléchargement a eu un impact sur les comportements : on observe une nette baisse des pratiques de téléchargement : 46% des jeunes téléchargeaient régulièrement de la musique en 2008, ils ne sont plus que 42% en 2010. Ils favorisent l’accès à des contenus en streaming, qui concerne 91% des adolescents en 2010.

On passe donc du durable au consommable. C’est une tendance qu’on observe dans d’autres domaines de consommation (le vélib) où l’utilisation temporaire se substitue à la possession.

Réduction des dépenses

Le mobile a envahi les foyers en semant la zizanie dans les relations parents enfants. Le cœur du problème, c’est bien sûr le coût. Le mobile coûte cher, les jeunes l’admettent. Ce sont les parents qui paient, et de plus en plus. Le mobile est donc forcément un sujet de tension. La parade est le forfait bloqué, qui est un compromis pour tout le monde : les parents contrôlent la facture et les enfants optent pour des forfaits bloqués avec SMS illimités pour communiquer à volonté.

Les parents ne sont pas contre échanger sur les réseaux sociaux

On observe pour la 1ère fois dans Consojunior une baisse dans la pratique des blogs, au profit des réseaux sociaux, dont l’usage se déploie réellement massivement entre 2008 et 2010, puisqu’on passe de 15% de connexions régulières à 50%. On voit donc bien ici la rapidité avec laquelle s’imposent des nouvelles pratiques : de nouveaux sites (facebook) savent fédérer une grande majorité des jeunes. Les réseaux sociaux ne sont pas un objet d’inquiétude pour les parents. Les jeunes qui sont accros aux réseaux s’autorégulent. Ils ont tendance à utiliser leur vraie identité, ne communiquent généralement pas avec des inconnus et ils ont une distance face à l’outil technique. Du côté des parents, la technologie est un moyen de réassurance : l’enfant est devant l’ordinateur, mais il est à la maison. Le pacte est tacite, il porte sur la présence parentale, et non sur l’activité en elle-même. Finalement le laisser faire va contraindre l’ado à se construire lui même un cadre pour ses pratiques techno plutôt que de produire des comportements extrêmes.

Catherine DUCERF, Consojunior Client Manager, Kantar Media

Catherine DUCERF, Consojunior Client Manager, Kantar Media

« Non seulement les ados maîtrisent très bien les outils technologiques, mais en plus, ils ont une agilité particulière pour passer d’un outil à l’autre, pour accéder à un même type de contenu. Par ailleurs, aujourd’hui, les critères sociodémographiques, l’âge, ou le sexe ne segmentent plus les pratiques multimédia, alors qu’il y avait encore de grosse disparités il y a quelques années », concluent Catherine Ducerf, Responsable CONSOJUNIOR Kantar Media et Stéphanie Germain, responsable étude.

Nous avons justement interviewé Catherine Ducerf, Responsable CONSOJUNIOR Kantar Media afin d’en savoir plus sur quelques points complémentaires.

Que font les jeunes avec leur mobile ?

Le premier usage du téléphone mobile chez les jeunes est le SMS, loin devant le simple fait de téléphoner. Plus de la moitié des jeunes se servent de leur mobile pour regarder l’heure, mais aussi pour écouter de la musique, faire des photos ou faire des vidéos.

L’étude ne parle pas des réseaux sociaux plus « enfouis », comme WoW. Avez-vous des infos ?

Seulement 17% des ados entre 11 et 19 ans jouent d’une façon régulière à des jeux massivement multi-joueurs à monde persistant (type WOW).

Le multimédia met certes la pression financière sur les famille, mais qu’en est-il du temps passé par les jeunes devant les écrans, les parents s’inquiétant d’une dépendance éventuelle et d’une désocialisation ?

Effectivement, les temps passés devant les écrans ont tendance à augmenter ces dernières années, mais cette tendance n’équivaut pas à de la désocialisation, bien au contraire : les jeunes passent du temps sur facebook pour communiquer, échanger avec leurs amis, entretenir leur réseau. Idem pour les SMS, le but n’est pas de les désociabiliser, mais de prolonger le contact après les cours. De la même façon, il y a de moins en moins de « no life » sur les jeux vidéo, les jeunes d’aujourd’hui sont plus dans la recherche de partage, ils veulent s’amuser ensemble, que ce soit en réseau sur le net ou en écran partagé sur la même console.

On observe donc depuis l’arrivée à l’âge ado de la génération « digital natives » une grande prise de recul par rapport aux nouvelles technologies. Ils ne considèrent plus la technologie et les innovations comme une fin en soi, un but à atteindre si on veut être branché. Ils font part aujourd’hui d’une plus grande maturité dans leurs usages du multimédia, ils ont compris que les technologies étaient un « moyen » de faciliter leur vie : communiquer avec les copains, regarder des films et séries, écouter de la musique, jouer… la technologie s’est aujourd’hui véritablement intégrée à leur mode de vie.

Notre interviewée : Catherine Ducerf, Responsable CONSOJUNIOR Kantar Media

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>