10 excuses pour sécher une réunion marketing

Management : 10 excuses pour sécher une réunion marketing ou en réduire la durée si vraiment vous ne pouvez faire autrement que d'y assister ou l'animer

Comment sécher une réunion marketing ou en raccourcir la durée ? Voici nos pistes issues d’années d’observation (je n’ai pas dit de pratiques personnelles).

Disclaimer 1. Ces excuses-conseils humoristiques sont réservés aux adultes. Marketing Professionnel décline toute responsabilité en cas d’effets indésirables dus à une surdose, à une observance inadéquate de ce traitement, ou à une épidémie d’imitateurs réduisant la portée de ces suggestions estivales et triviales.

Vous êtes en poste à la direction marketing : Prétexter ne pas avoir reçu les chiffres du reporting du debrief du tableau de bord qui étaient dans la spreadsheet fournie par le service trade marketing de la BU NPD. Sans eux, on ne peut bosser. Réunion ajournée (pour la prochaine il faudra trouver autre chose…)

Vous êtes un homme : Trouver un sujet de querelle. L’entreprise étant une grande famille, les cas d’engueulade ne manquent jamais. Quitter la réunion en vociférant et en prononçant des mots clé comme « inadmissible » « toujours la même chose » « irresponsable », « désimplication », « faire le jeu de la concurrence »… Mais ne pas tomber dans la critique ad hominem

Vous êtes une femme. What did you expect ? Les femmes font face à leurs responsabilités ! Pour preuve : les réunions les plus longues et les plus ch… auxquelles elles assistent sont menées par des hommes ;)

Vous êtes chef (de n’importe quoi. De toutes façons, surtout en agence, tout le monde est chef d’un truc) : Se faire appeler pour une urgence par un prospect, un collègue, votre stagiaire, un membre de la famille. Anticipez bien l’impact de tel ou tel appelant… Évitez de vous faire interrompre par Monica, il y a eu des précédents fâcheux

Vous êtes planneur stratégique. Faute à la clim’ (vous aviez pourtant prévenu de longue date les services généraux qu’elle était trop froide), l’aphonie et le torticolis vous ont frappé. Vous assistez à la réunion avec des hochement de tête pour exprimer votre « intime conviction que l’insight est le bon ». Pour être efficace cette excuse s’anticipe. Idéal pour les stratèges, donc

Vous êtes CTO avec une sensibilité marketing : Répondre aux questions en 140 caractères

Quel que soit votre poste, votre fonction en agence ou chez l’annonceur, vous pourrez aussi utiliser les « bottes secrètes » suivantes :

  • Parler en dernier puis synthétiser avec un « je crois que le principal a été dit, je ratifie les propos de [+ prénom] « . Sans appel
  • Feindre le mal de tête et aller prendre un café ou un Coca (dans les toilettes car personne ne doit vous croiser)
  • Arriver en réunion avec un masque de malade. Tousser régulièrement. Être agité de tremblements (sans stupeur, pour éviter nos tombes). Cela va vous donner un air japonais. Idéal pour brouiller les pistes. Plus acceptable (et directement visible) que le délire scato de la gastro (à la saisonnalité toujours contestable)
  • Demander à ce que les prochaines réunions soient en mode gainage. Plus physique et assurément plus court que les réunions debout (même la nuit).

Question en mode « je suis un CM cool » : Et vous, quelles excuses avez-vous pu noter (je n’ai pas dit : « pratiquer ») ? A vos claviers !

Disclaimer 2 : Je suis d’accord avec vous, ce type d’excuse est lamentable (mais marrant. Quoique…). Et si les entreprises, les managers, les salariés profitaient de l’été pour mettre en place de nouvelles pratiques en matière d’échange d’informations, pas seulement lors des réunions ?

***

Lisez aussi : 10 excuses pour éviter ou abréger le nouveau supplice de la réunion Marketing

Un article de notre dossier : Emploi & fonction marketing

(c) ill. Shutterstock

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>