Plus jamais perdu dans un monde parfait

Le smartphone a fait une entrée fracassante dans nos maisons. Il s installe maintenant dans notre voiture ! Non plus pour téléphoner mais pour nous guider dans nos trajets. Par Émilie Chabert.

Le smartphone a fait une entrée fracassante dans nos maisons. Il s’installe maintenant dans notre voiture ! Non plus pour téléphoner (toléré avec un kit-piéton par la police) mais pour nous guider dans nos trajets.

Dans un « perfect world », la bonne vieille carte routière rejoindra le premier vélo et la première voiture. Le GPS tel qu’on le connaît n’existera plus. Pour savoir comment se rendre d’un point A à un point B, tout le monde prendra son téléphone portable. On ne sera pas plus intelligent, pas meilleur en orientation. On tiendra tous dans nos mains l’outil miracle : le téléphone portable GPS.

Le smartphone a fait une entrée fracassante dans nos maisons. Il s installe maintenant dans notre voiture ! Non plus pour téléphoner mais pour nous guider dans nos trajets. Par Émilie Chabert.

Le smartphone s'installe dans notre voiture ! Non plus pour téléphoner mais pour nous guider dans nos trajets

L’essor du GPS

Nous connaissions la lessive 2 en 1 ou le produit de nettoyage domestique toutes surfaces. Mais qui pensait, il y a encore 4 ans, que le téléphone remplacerait le GPS ? Certainement pas les marques telles que Tomtom, Navigon ou Myguide qui n’ont pas su anticiper les besoins du marché.

L’institut GfK a présenté, en 2009, une étude sur l’évolution du marché du GPS. En 2008, la croissance de ce petit outil magique a perdu 19 points de chiffre d’affaires malgré une hausse de 9 points en unité. Ce sont les « téléphones intelligents » qui en ont profité pour prendre la place vacante.

Les GPS sont responsables des beaux jours d’entreprises européennes qui ont su mettre à profit la numérisation des cartes routières nationales, européennes et internationales pour permettre à leurs usagers de voyager en toute tranquillité. Seule contrainte : bénéficier d’un abonnement mensuel ou annuel permettant la mise à jour des cartes, des services supplémentaires comme la localisation de radars mobiles ou fixes ou le changement d’itinéraire en fonction du trafic. Mais qui pouvaient imaginer que les téléphones portables viendraient les coiffer au poteau ?

Plus jamais en voyage sans mon téléphone

Les spécialistes des secteurs innovants n’ont qu’un mot à la bouche : Open Innovation. Qu’il s’agisse d’Henri Verdier (président de Cap Digital), d’IBM, de GSK ou bien d’autres. Le concept paraît farfelu. Et pourtant… Prenez un téléphone portable, ajoutez-lui un nouveau service (GPS dans notre cas) et vous aurez de l’open innovation. La recette est simple mais encore fallait-il y penser.

Si l’on regarde l’étude de comScore sur l’évolution du smartphone en Europe, datée de mars 2010, on constate qu’en un an la croissance du smartphone est de 32 points sur la zone Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie et Espagne. Un des atouts du téléphone pour expliquer cela ? La géolocalisation ! Plus besoin d’entrer l’adresse d’où l’on part, de chercher les coordonnées de la personne chez qui l’on va. Il suffit de cliquer sur l’adresse contenue dans un SMS ou un email, de dire « j’y vais » pour voir apparaître, comme sur notre ancien GPS, le chemin le plus rapide pour s’y rendre avec en prime la possibilité de bénéficier de la « street view » pour être certain de ses mouvements.

Où comment utiliser les bénéfices de la 3G et de processeurs plus puissants pour compiler deux outils devenus indispensables pour certains.

Bien sûr, d’autres resteront à leur vieille carte parce qu’ils en connaissent le contenu par cœur ou parce qu’ils considèrent ne pas entrer dans la cible des smartphones. D’autres s’adapteront à ce nouveau service. Et puis, les plus jeunes, à l’image de notre air de l’Open Innovation, chercheront à améliorer les services proposés via les applications GPS des téléphones pour… précommander leur pizza et valider la commande à 10km du lieu de livraison pour la récupérer en passant ou pour prévenir automatiquement leurs collègues de leur arrivée une fois dans un périmètre défini de leur travail.

Une question persiste… Qui prendra la suite ? Probablement les lunettes connectées à votre téléphone portable qui, grâce à la réalité augmentée, afficheront en temps réel devant vos yeux toutes les informations inscrites sur votre écran de smartphone et plus… On en reparlera dans quelques années… ou dans quelques mois.

Sources :

PC Impact
Directions Mag
Comscore

Dossier marketing, innovation et prospective



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>