Tous marketeurs ?

Les individus sont devenus de vrais marketeurs. Consommateurs et entreprises travaillent de concert pour créer, modifier ou mettre au point des produits ou services. Ce partenariat n'est pas forcément visible, mais les entreprises ont rapidement évalué l'importance d'inclure d'une manière ou d'une autre le consommateur dans leur processus de création et d'innovation. Par Charlotte Mille.

Les individus ne se cantonnent plus uniquement à leur rôle de consommateurs. Ils sont devenus de vrais marketeurs. Aujourd’hui, les consommateurs et les entreprises travaillent main dans la main afin de créer, modifier ou mettre au point des produits ou services. Ce partenariat n’est pas forcément visible, mais les entreprises ont rapidement évalué l’importance d’inclure d’une manière ou d’une autre le consommateur dans leur processus de création et d’innovation.

Le consommateur entre dans le processus de création et d’innovation

Les individus sont devenus de vrais marketeurs. Consommateurs et entreprises travaillent de concert pour créer, modifier ou mettre au point des produits ou services. Ce partenariat n'est pas forcément visible, mais les entreprises ont rapidement évalué l'importance d'inclure d'une manière ou d'une autre le consommateur dans leur processus de création et d'innovation. Par Charlotte Mille.

Le consommateurs : marketeur !

Aujourd’hui, un produit ou un service est créé ou modifié en réelle collaboration entre les consommateurs et les entreprises. Les consommateurs ne sont pas uniquement essentiels pour tester le produit ou le service. Ils sont présents dans la chaine d’élaboration bien en amont et celle-ci a été largement modifiée par rapport à ce qu’elle était il y a encore quelques années, lorsqu’elle suivait des étapes bien définies :

  1. Émission d’une hypothèse.
  2. Commande d’une étude marketing pour confirmer ou infirmer l’hypothèse de départ.
  3. En fonction des résultats, développement et mise au point du produit ou du service.
  4. Test du produit par les consommateurs
  5. Suivant les résultats de test, modifications du produit, au niveau de sa composition, de son packaging, de son goût et de sa forme.
  6. Enfin, après avoir franchi l’ensemble de ces étapes, le produit peut enfin voir le jour.

Seul problème, entre l’émission de l’hypothèse et la mise sur le marché du produit qui répond à cette hypothèse, l’envie des consommateurs peut avoir changée et le produit ne plus y répondre parfaitement. Aujourd’hui, plus besoin d’émettre des hypothèses sur le comportement, les envies, les pensées des consommateurs, il suffit à l’entreprise d’accumuler, de traiter et de filtrer l’ensemble des données qu’elle a à sa disposition et qu’elle peut recueillir. L’écoute et l’analyse des données que chaque entreprise peut récolter sur les consommateurs lui permettent de mieux appréhender leurs attentes et surtout d’être réactive et en phase avec le marché. Un produit ou un service est donc conçu sur la base de l’étude des informations qui l’entourent et notamment sur le feed back des consommateurs. Le consommateur est devenu un vrai marketeur. Sans même s’en rendre compte, il est à l’origine de l’ensemble des produits et des services qui sont mis sur le marché. C’est en analysant son comportement et ses dires sur le web que les marques développent ou modifient leurs produits. Il est très facile et surtout plus que nécessaire de sentir le pouls des consommateurs et leur ressenti face à un produit ou un service. Internet, et notamment le web 2.0, donne accès à l’entreprise à un nombre incalculable de données toutes plus importantes les une que les autres.

Le consommateur sème, l’entreprise n’a plus qu’à récolter

L’information est désormais partie intégrante du produit. Un tas de moyens sont à la disposition des services de recherche et développement et des services marketing des entreprises pour récolter facilement de l’information essentielle à la création, à l’élaboration ou à la modification d’un produit nouveau ou déjà existant. Les réseaux sociaux sont ainsi très utiles pour sonder les communautés et toucher directement les consommateurs. Les données collectées sont des informations en temps réel. Elles ne sont pas périmées entre le temps de la récolte et l’application que l’on en fait. De plus, les marques ont à leur disposition un vivier de consommateurs qui aime interagir avec elles. Ils aiment donner son avis, partager des informations avec le reste de leur communauté. Ils aiment que la marque les questionne directement et prennent plaisir et une partie de leur temps lorsqu’ils sont sollicités pour exprimer leur opinion ou leur créativité. Ainsi, il n’est pas rare de voir naitre sur les réseaux sociaux des questionnaires afin de déterminer le prochain goût d’un produit ou des appels à la création du « produit idéal ». Les produits évoluent donc en fonction des données récoltées. Les consommateurs deviennent les piliers de l’innovation de l’entreprise tout en gardant leur rôle majeur de consommateurs.

Auteur : Charlotte Mille

Dossier marketing, innovation et prospective



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>