RP, enfilez les bottes de l éditeur et du journaliste !

Agences de relations publics, relations médias et bureaux de presse, cernez mieux les attentes des éditeurs et des journalistes => plus d'efficacité !

Agences de Relations Presse, vous souhaitez que vos informations soient relayées par les éditeurs, journalistes, blogueurs et leur média ? Comprenez leurs contraintes. Simplement et en un tour de main !

Quels contenus proposer aux médias ?

Aimeriez-vous qu’on vous transmette un sorbet fondu et déjà entamé et vous disant que vos « amis » l’on aimé après qu’il leur fût présenté avant vous ? Apprécieriez-vous que l’on vous invite à écrire sur un sujet qui a déjà été traité voici deux mois par un de vos concurrents (qui a été informé bien avant vous), ou que l’on vous propose de relayer un événement soutenu par un alter ego ?

En somme, agences de presse, bureaux de presse, d’influence ou de relations avec les médias, s’il vous plaît, proposez-nous des contenus exclusifs, ou tout du moins, ciblés ! Nous ne voulons pas être victimes d’un arrosage massif, de « mutualisation des contenus » ou d’un « brand content » bancal. Le ciblage et l’affinité sont à ce prix.

Alors, que proposer ?

Aimez le support auquel vous vous adressez !

Ce papier n’a pas vocation vous dire précisément comment, puisque tout dépend de la stratégie que vous aurez déterminée pour votre client…

Cependant, a minima, visitez le site du média ! Cernez ses angles, les modes de prise de parole, son périmètre éditorial, notez son calendrier éditorial, suggérez des sujets.

Tous les supports ne sont pas équivalents. OK, cela parait évident. Ce n’est pas tout.

Votre client n’intéresse pas le journaliste !

Désolé de vous décevoir. Ses produits, nominations, gains de budget, évolution du CA, nouvelles applications qui font pouicpouic n’intéressent personne, sauf les spécialistes de tel ou tel aspect. Alors inutile de…

  • Transformer un communiqué de presse ou un dossier de presse en plaquette commerciale ou catalogue promotionnel (S… EXPORT, M…, F… SHOES) et l’étonnant « C’est le mois d’août, pensez à Mon P’ti Voisinage pour partir en toute sérénité ! »
  • Tenir la presse informée de votre cuisine interne : « Robert Lafont sur le point de poursuivre le groupe Le Figaro » (agence V…) ou de l’autosatisfecit du dirigeant : « Légion d’honneur pour la présidente du groupe Roc-Eclerc » (agence B…)
  • Diffuser à l’envi…
      - La liste de vos budgets (oui, les vôtres bien à vous, agences, comme D… ; rappelons qu’un support de presse n’est pas, pour une agence, un prospect)
      - Le panorama de votre activité (agence B…)
      - Le rachat d’agences concurrentes (agence C…)
      - Le lancement d’un nouveau pôle (agence F…)
      - Les gains de budget (« L’annonceur bidule fait confiance à l’agence machin »)
      - L’obtention de « grands » prix…dans lequel le nom de l’agence est plus souvent mentionné (en en plus gros) que celui du client
  • …Voire même utiliser votre fichier presse pour faire vos propres RP (agence S…).

Maladroit, vous en convenez. Alors conversez avec nous, entrez en relation, rapprochez-vous. D’ailleurs, tiens l’expression « relations publics » et « relations presse » contiennent ce Sésame souvent antinomique avec des envois de mails pseudo ciblés, répétitifs et standardisés.

Relayez les retombées

Relayez l’article ou la tribune libre récemment publiée. En effet, un support de presse n’est ni une chambre d’enregistrement, ni un tambour de bronze, ni un puits sans fond ; la curation, pas un gros mot.

Ainsi, après publication d’une infographie proposée par un institut d’études, nous avons demandé à ce qu’elle soit retweetée et likée par son émetteur… qui nous a répondu que ce n’était pas dans sa politique. Une sorte de Real Politik en mode mur de Berlin (mais ça, c’était avant).

Relais à chaud

Un article, une tribune, n’est pas une retombée tchernobylienne ! Diffusez-les s’il vous plaît avec…

  • Le like depuis l’URL de l’article, mais aussi sur la page Facebook du support de presse
  • Des mentions sur Twitter (à partir de l’URL de publication) pour permettre au titre de presse de retweeter vos posts. Tweetez plusieurs fois le même article, mais en retravaillant le tweet (évident…). Ensuite, vous pourrez mettre ces éléments en favoris si vous le souhaitez, montrant ainsi au média que vous êtes attentifs et attentionnés
  • Des relais sur les réseaux sociaux de l’annonceur et sur son site, au moins dans la rubrique « Presse »
  • …Et idem à partir du site de l’agence et de ses comptes sur les réseaux sociaux.

Essayez de poser le maximum de liens en dur, en vous rappelant que les liens des statuts, posts sur les réseaux sociaux sont en « no follow ». L’éditeur vous rendra au centuple ce petit geste SEO dont vous le gratifiez. SEO good, SEO nice !

Relais à froid

L’agitation est retombée ? Profitez-en pour effectuer une vague de rappel !

Re-socialisez ensuite les contenus, en commençant par les URL de publication (cf. supra) ; enfin, retwittez, likez sur la page pro du titre, etc.

Hop, entraînez-vous sur cette page ;)

***

Un article de notre dossier Relations Presse : Comment j’ai planté (puis sauvé) mes RP

(c) ill. Shutterstock – old single boot (25) in the forest

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>