Community Manager, une mobilité freinée par le manque d’offres d’emploi

Plus de 93% des community managers seraient prêts à changer de poste et l’entreprise, dont plus de 80% dans un avenir proche précise Expectra dans son Guide 2010 des Métiers en tension.

Mais 40% des community managers sont freinés dans leur désir de changer de poste car ils ont des difficultés à trouver un poste mieux rémunéré. Attirés par une progression de salaire et les avantages financiers, les community managers, profils souvent juniors sont surtout soucieux d’enrichir leurs compétences nouvelles dans un domaine en création. La valorisation de la qualité de leur environnement de travail au niveau humain (46%) et de l’équilibre vie professionnelle / vie privée (19%), est caractéristique de la génération Y.

Cependant, en community management comme dans d’autres métiers, « les profils les plus recherchés sont maintenant conscients de leur valeur et attendent de l’entreprise qui les emploiera non seulement un salaire motivant mais aussi une vie professionnelle passionnante. Il incombe aujourd’hui aux recruteurs de prendre conscience de ces attentes », commente Hugues Pariot, Directeur Général d’Expectra.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *