La fonction marketing dans le secteur financier, témoignage

Ariane Doutey, Responsable Partenaires CGIP chez Entrepreneur Venture
Ariane Doutey, Responsable Partenaires CGIP chez Entrepreneur Venture

Ariane Doutey, Responsable Partenaires CGIP chez Entrepreneur Venture : « être doué d’une certaine sensibilité et d’une bonne dose d’adaptabilité »

Ariane Doutey, Responsable Partenaires CGIP (Conseiller de Gestion Patrimoine Indépendant) chez Entrepreneur Venture met en lumière le rôle du marketeur dans un secteur en développement à l’environnement bouleversé.

Elle témoigne de la nécessaire ouverture et transversalité liée à la fonction marketing.

Quels outils, canaux et moyens a utilisé Entrepreneur Venture pour vous recruter ?

Entrepreneur Venture a mandaté un chasseur de tête. La finance étant un petit milieu, le cabinet de recrutement a ensuite utilisé son réseau de prescripteurs pour identifier les candidats potentiels les plus pertinents.

Avec quelles contraintes budgétaires et temporelles ?

Notre métier repose sur des collectes saisonnières. Il était donc impératif que le poste soit pourvu avant le mois de septembre. Le recours à un cabinet de recrutement a permis d’optimiser la pertinence des candidatures et donc de raccourcir le délai de sélection.

Les contraintes budgétaires dépendaient comme souvent du profil finalement retenu.

Quelles sont les spécificités de la fonction marketing au sein de votre secteur ? Nécessite-telle un double cursus : finance et marketing ?

Le marketing financier présente de nombreuses particularités.

Nous communiquons auprès de cibles très variées : entrepreneurs, grands groupes bancaires, conseillers indépendants, voire particuliers. Il faut sans cesse adapter le discours.

Nous agissons également dans un milieu extrêmement réglementé et en évolution perpétuelle. La veille juridique est donc très importante pour nous et une grande partie de notre travail doit nous permettre d’allier contraintes légales et objectifs commerciaux.

Tous ces enjeux expliquent qu’il est passionnant de travailler dans le marketing financier mais qu’il est préférable de posséder de solides connaissances financières. Dans de nombreux cas, un apprentissage complémentaire sur le terrain reste toutefois envisageable.

Et si l’on parlait salaire et « global package » ?

La finance était jusqu’ici un secteur réputé pour très bien rémunérer ses collaborateurs. Au sein de la finance, la branche marketing arrive en 3ème position après la Gestion et le pôle commercial. Les chiffres parlent donc d’eux-mêmes. Pour l’avenir, il est plus difficile de se prononcer : nous ne devrions plus voir les excès des dernière décennies, pour autant, le secteur est loin d’être sinistré et continue à afficher de bons résultats.

Quelles problématiques de RH vous sont-elles posées dans votre structure ?

Notre structure est à taille humaine, il se pose donc peu de problématique RH. Dans les grands groupes, la surenchère des packages a pu rendre difficile de conserver les jeunes suffisamment longtemps pour « rentabiliser » leur recrutement. Les mobilités devenaient trop rapides avec des changements d’entreprises/de postes tous les 2 ans.

Comment sont la mobilité et l’évolution professionnelle (interne) de vos équipes marketing ?

Dans une structure à taille humaine et en plein essor, l’évolution individuelle se fait au rythme de la croissance de l’entreprise.

Quelle est la place de la formation dans la gestion de carrière ?

Le secteur de la finance est partagé entre 2 types de structures : les grands groupes bancaires et les PME.
Les grands groupes ont depuis longtemps mis en place des plans de gestion de carrière avec formations annuelles et mobilité envisageable au bout de 3 ans. Avec la crise, ces mouvements internes ont ralenti sans toutefois disparaître. En revanche, les salariés, notamment les juniors, qui avaient tendance a accélérer leur progression en partant à la concurrence envisagent plus difficilement de prendre ce risque.

Les PME ont bien évidement moins de possibilité en interne. Elles peuvent toutefois laisser s’exprimer des profils plus atypiques qui trouveraient plus difficilement leur place dans un grand groupe.

Pour ma part, j’ai fait mes armes dans une grande société de gestion internationale avant d’accepter un poste à responsabilité dans une PME.

De quelle nature sont les relations entre le service marketing et les autres services ?

Cela va réellement dépendre des structures ! Dans tous les cas, les services Gestion, Marketing, Commercial et Juridique doivent collaborer à la création et à la distribution de chaque nouveau produit. La demande peut émaner de différents services et les relations être plus ou moins conflictuelles. C’est pourquoi, le produit idéal sera celui qui réussi à répondre aux besoins de chacune des parties.

Les marketeurs : dernière roue du carrosse du recrutement ?

Au contraire, le marketing est depuis longtemps le fer de lance de la finance ! Il reste toutefois difficile de trouver des personnes souhaitant construire leur carrière dans ce secteur. La gestion et le service commercial continuent de faire rêver davantage.

Le marketeur dispose-t-il d’un « savoir-être » différent de ses collègues ?

Le marketeur doit connaître toutes les particularités de son produit et de son secteur. Il doit donc comprendre le métier et les difficultés rencontrées par les autres services. Ce statut central doit lui permettre de faciliter les relations et d’aborder les dossiers avec plus de réalisme et de pragmatisme que les autres.

Pour autant, son objectif est de devancer les demandes de son secteur. Pour ce faire, il doit donc être doué d’une certaine sensibilité et d’une bonne dose d’adaptabilité !

——————-

Notre interviewée : Ariane Doutey, Responsable Partenaires CGIP (Conseiller de Gestion Patrimoine Indépendant) chez Entrepreneur Venture, société de gestion spécialisée dans l’investissement en capital dans le Non Coté : Capital Risque, Capital Développement.

Dossier spécial RH, recrutement et marketing

Edito : Le marketing, les RH et l’omertà

Le marketeur au travail

Personal branding et marketing personnel

La caisse à outils du marketeur en recherche de job et d’opportunités

Témoignages sur la fonction marketing

Et en permanence, sur Marketing-Professionnel.fr

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>