Comment développer la fréquentation de votre chambre d’hôtes ou votre gîte rural ?

Comment développer la fréquentation de votre chambre d’hôtes ou votre gîte rural ? (c) photo : SH Saint-Michel

Développer la fréquentation de son gîte rural, de sa chambre d’hôtes ou de sa location saisonnière meublée se réalise par des outils simples, très pragmatiques et de bon sens. Ici encore « le Diable est dans les détails ».

Voici notre check list, testée in situ chez nos clients.

Objectif réservation !

Afin que vos hôtes clients puissent se rendre sans stress dans votre gîte ou chambre d’hôte, vous prendrez soin de :

  • Mentionner l’adresse précise du gîte et le parcours en fonction des différentes provenances géographiques possibles
  • Préciser votre nom, les coordonnées GPS de la location ainsi que votre numéro de téléphone fixe et mobile
  • Donner ces informations en français… et en (bon) anglais, au moins.

L’information préliminaire…

Soyez clair sur :

  • La période d’ouverture
  • Les disponibilités
  • Les prix (en particulier en fonction des vacances et saisons)
  • Les caractéristiques de la prestation (certaines chambres d’hôte… facturent le petit déjeuner en sus !), éventuellement précisées en fonction des gîtes et chambres loués
  • Le nom du produit, c’est-à-dire celui de la chambre, de la maison ou de l’appartement loué. Faites rêver (les « Tournesols » à Auvers-sur-Oise sont plus porteurs de connotations que « chambre 1 » !)
  • Le processus de réservation : mentionnez les différentes étapes (placement d’option, envoie du contrat, réception du contrat et paiement…)
  • Les éventuelles nuisances à proximité (autoroute, marché du dimanche matin, haras, élevage de volailles…).

De plus, préparez des informations et des argumentaires sur :

  • Votre propriété, son cadre, les activités à proximité…
  • Votre ville et sa région

N’oubliez pas que votre hôte est un touriste, qui, généralement, ne connaît pas la région. Ne l’assommez pas de noms de villes, mais facilitez son apprentissage de la toponymie ; laissez-lui plans, prospectus touristiques etc. (vous vous les serez procurés à l’Office du Tourisme local).

L’envoi des éléments administratifs

Un prospect est intéressé ? Proposez-lui de poser (gratuitement bien sûr !) une option de 7 jours sur le bien. Puis envoyez-lui par mail ou par courrier le contrat de location (surtout pour les gîtes ruraux) précisant les dates du séjour, le type d’hébergement réservé (aussi appelé descriptif des lieux loués), son prix, le montant de l’acompte, l’exclusion de certains frais (chauffage, électricité) et le mode de détermination de leur prix… Pour ce faire, utilisez un exemplaire de contrat de location normalisé, afin d’éviter tout impair.

En l’absence de retour de ce contrat à J+7, relancez-le et rappelez-lui la levée de l’option.

L’acompte retourné avec le contrat, renvoyez par mail ou courrier un accusé de réception assorti d’un message personnalisé de bienvenue et une promesse de bon accueil lors de son arrivée.

Mettez enfin à jour votre planning de réservation !

Vos hôtes clients arrivent dans votre chambre d’hôte ou votre gîte rural. Que faire ?

Vous avez pris soin d’indiquer le parking et la réception / l’accueil à l’aide d’une signalétique propre, lisible (et éclairée de nuit).

Vos hôtes arrivent, se garent.

Allez à leur rencontre, souriez, présentez-vous puis assurez-vous de la qualité de leur voyage, de la facilité à trouver le gîte (grâce à vos indications !).

Invitez-les ensuite à visiter la chambre d’hôte ou les lieux de la location.

Pendant cette déambulation, n’hésitez pas à rappeler les points forts du gîte (calme, typicité, décoration, activités à proximité…) tout en menant vos hôtes vers le lieu qu’ils ont réservé ; respectez cependant leur caractère (réservé, jovial…).

La visite de la chambre d’hôte ou du gîte rural loué

La chambre, le gîte réservé sont les premiers signes d’appropriation de votre maison (et de la région ! par vos hôtes. Aussi sont-ils à soigner tout particulièrement (il y passeront de plus de longs moments).

Faites visiter l’espace loué, en distillant quelques consignes, par exemple sur l’utilisation du gaz, du chauffage, de la cheminée… ou sur le tri des déchets. Précisez que ces informations sont rappelées dans un document écrit dont vous aurez signalé l’emplacement.

Mettez vos hôtes à l’aise en leur indiquant la salle de petit déjeuner (chambre d’hôtes), les espaces verts et jardins à leur disposition, les services éventuels.

Dans le cas d’un gîte rural, faites signer un chèque de caution, percevez le solde du règlement si cela n’a pas été fait, faites signer éventuellement les décharges nécessaires (par ex. pour la piscine), etc.

Des hôtes étrangers ? Attention à la fiche de police !

Dans le cas d’hôtes étrangers, faites remplir à chacun une fiche de police (un modèle-type est disponible en Préfecture) mentionnant

  • le nom et le(s) prénom(s) de la personne ;
  • sa date et son lieu de naissance ;
  • sa nationalité ;
  • l’adresse de son domicile habituel à l’étranger.

Cette fiche doit être remise le jour même aux autorités de police.

… Puis libérez vos camardes !

Proposez à vos hôtes un rafraîchissement (que vous aurez préalablement dressé à leur intention) ; servez-le ou disposez-le en libre service puis prenez congé, tout en rappelant que vous êtes à la disposition de vos hôtes pendant leur séjour.

Quelques points marketing-clé à retenir

Le séjour de vos hôtes commence au franchissement de votre portail. Leur expérience aussi.
Comme le rappelle Marketing-PME, dans votre propriété, vous êtes sur une scène, en représentation (n’en faites pas trop, soyez vous-même : accueillant, simple, délicat) ; vous êtes l’ambassadeur de votre région.

Dossier spécial Marketing des gîtes ruraux et chambres d’hôtes

Billet d’humeur : Je gîte, nous cogitons

Les stratégies et applications marketing des deux leaders et concurrence

Clévacances, la force tranquille (interview)

Quand les gîtes ruraux clonent leurs thématiques

Gîtes ruraux, chambres d’hôtes et hôtellerie : même business ?

Conseils de pros : comment optimiser le marketing d’un gîte rural ou d’une chambre d’hôtes ?

Comment développer la fréquentation de votre chambre d’hôtes ou votre gîte rural ?

Comment déterminer la politique de services et de prix d’un gîte rural ou d’une chambre d’hôtes ?

Comment optimiser la commercialisation et la communication d’un gîte rural ou d’une chambre d’hôtes ?

Comment promouvoir sa location saisonnière en utilisant les outils Internet ?

Les études utiles conseillées aux propriétaires de gîtes ruraux et chambres d’hôtes

Panorama du tourisme en France, été 2009

La moitié des français partira cet été, étude Ipsos

La conjoncture touristique : pression variable selon le baromètre TNS Sofres

Les français et leurs vacances, étude Crédoc

L’impact de la crise sur le budget vacances des européens, étude Ipsos

Conseils marketing et Formation au marketing des propriétaires de gîtes, locations saisonnières et chambres d’hôtes

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


7 commentaires

  1. avatar

    Antonin d'Autrement

    8 septembre 2009 at 17:42

    Bonjour et merci pour cet article, je pense que vous avez volontairement oublié de parler de l’aspect « communication » pour développer la fréquentation d’un lieu : référencement du site web, et surtout référencement du lieu sur les guides et annuaires d’hébergements.

    A ce propos, je me permets de vous signaler l’ouverture d’un nouveau site qui référence gratuitement les chambres d’hôtes : http://www.chambresapart.fr/

  2. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    9 septembre 2009 at 11:53

    Bonjour Antonin,
    Nous traitons de cet aspect dans deux articles :
    Comment promouvoir sa location saisonnière en utilisant les outils Internet ?
    Quel est l’intérêt des divers sites (gratuits ou payants) d’annonces de location ? Comment tirer parti des Adwords, optimiser son référencement, quel est l’intérêt d’un blog… En somme, quelles astuces mettre en place pour promouvoir votre hébergement ? Par Frédéric Canevet
    Comment optimiser la commercialisation et la communication d’un gîte rural ou d’une chambre d’hôtes ?
    Nos conseils pour développer le chiffre d’affaires et la fréquentation de votre hébergement. Par Serge-Henri Saint-Michel

  3. avatar

    Claude Berger

    18 septembre 2009 at 11:37

    Bonjour ! Une précision relative aux chambres d’hôtes labellisées Gîtes de France : la charte des GdF impose un cadre contractuel précis et notamment le paiement du solde du séjour un mois avant le début de celui-ci, ou dès la réservation si elle est faite à plus brève échéance (mais bien sûr pas de caution).
    Bien cordialement,
    Claude Berger

  4. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    18 septembre 2009 at 15:57

    Effectivement, Claude. Cependant, bon nombre de propriétaires acceptent, lors de réservations en dernière minute (de plus en plus nombreuses !), de n’avoir qu’un engagement écrit ou par mail de la part du preneur, puis de se faire payer à l’arrivée de se dernier.

  5. avatar

    Rignol Hedwige

    9 octobre 2010 at 2:17

    Bonsoir,
    Dans le cadre des chambres d’hôtes en G d F, le paiement 1 mois à l’avance ne se pratique pas. Il est demandé 25 % à la réservation puis le solde à l’arrivée, seulement.
    Le paiement, 1 mois à l’avance, concerne les gîtes et encore faut-il passer via la centrale de réservation, sinon vous êtes dans le même cas de figure qu’énoncé ci-dessus.
    Une chambre d’hôtes n’est pas prestataire de services comme une agence de voyages, Tour Operator, Compagnie aérienne qui eux s’engagent à des des alottements soit des réservations chez leurs prestataires de services hotels, restaurants, etc. En celà, ils ont le droit de faire payer d’avance. La chambres d’hôtes n’a aucune implication avec un prestataire de services et en cela ne peut prétendre au paiement d’avance.

  6. avatar

    BROCAL Simone

    27 février 2011 at 13:00

    Bonjour
    Nous avons été fort mal reçus dans une chambre d’hotes à Jaujac, et vu les conditions d’accés quand nous sommes arrivés nous avons changé d’avis ….et avons proposé d »‘offrir la chambre à nos enfants, la dame nous a dit qu’il en était hors de question que le chéque était encaissé! Est ce légal ?
    Merci de votre réponse quelle qu’elle soit !
    Simone BROCAL

  7. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    27 février 2011 at 16:40

    @Simone
    Bonjour, rien d’illégal à ma connaissance, c’est comme si c’était un cadeau offert à vos enfants (à moins qu’ils ne soient mineurs).
    N’hésitez pas à signaler ce souci à l’antenne locale des Gîtes de France (si la chambre d’hôte état sous cette enseigne) ou à une autre centrale de chambres d’hôtes.
    Un geste commercial de la part de la chambre d’hôtes et de la centrale ne coûte pas grand’chose, parfois un simple mot sympathique suffit :)

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>