Immobilier : Les tendances marketing en 2009

Immobilier : Les tendances marketing en 2009 ; Géricault, Le Radeau de la Méduse

Avec la crise, plusieurs difficultés sont à prévoir au cours de cette année 2009 et les entreprises, en particulier les agences, devront répondre à un plus grand nombre d’attentes.

Nos anticipations marketing sur le marché de l’immobilier en 2009

En 2009, les internautes souhaiteront davantage de transparence (qu’il s’agisse des prix et des délais de vente) ; ils chercheront à optimiser leur budget et resteront sensibles à des offres fortes. Ils souhaiteront que leur navigation soit plus simple, plus détaillée mais aussi plus ergonomique et proposant de vraies fonction, comme la localisation par quartiers, mais aussi l’information pertinenente reliée à ces quartiers. Les sites d’annonce et des gros offreurs (réseaux d’agences, promoteurs incontournables…) s’orienteront de plus en plus vers un mashup.

Les professionnels de l’immobilier, quant à eux, anticipent pour 2009 une croissance de la concurrence « particulier à particulier » (cf. lancement de EBay immobilier en 2008) mais aussi une simplification globale du budget internet et du référencement du site (SEO), de plus en plus complexe pour les TPE.

Enfin, les professionnels se pencheront plus précisément sur la capacité des acteurs de la chaine à déstocker et à fluidifier les ventes. Des opérations en ce sens apparaissent par exemple chez Ventes Privées (avec Kaufmann & Broad), mais aussi Nexity et Cogedim.

Le web, planche de salut dans la tempête immobilière ?

« De nombreux entrants font ou vont faire leur apparition dans le secteur de l’immobilier par Internet. Malheureusement, la plupart d’entre eux oublient deux notions de base indispensables :
1. l’immobilier nécessite des compétences, des connaissances et un savoir-faire tant au plan commercial que juridique (et là les carences de certains de nos concurrents sont flagrantes…). Les clients risquent de se trouver déçus par des « e-agents » qui pensent qu’il suffit de mettre en ligne une annonce pour se déclarer agence immobilière en ligne…
2. l’Internet est un média puissant mais qui exige aussi une maîtrise des basiques de la communication et doit prendre en compte les attentes des Internautes

Comme dans tout secteur innovant, les évolutions vont être rapides et seuls les plus professionnels et les mieux capitalisés résisteront. On pourra même voir des consolidations ou des prises de participation de certains réseaux pour atteindre la taille critique et investir comme le font les réseaux « en dur ».

Concernant le consommateur, il s’est tourné vers Internet et ne changera pas ses comportements. Par contre, il exigera des informations qualitatives et des interlocuteurs de qualité sachant sécuriser une transaction. Il demandera des prestations supplémentaires à des prix plus compétitifs. Il exigera des pouvoirs publics une « labellisation » des acteurs du Web », affirme Sylvain Casters, gérant Propriétés Privées.

Les solutions des professionnels de l’immobilier pour 2009

Les stratégies et le développement des agences et intermédiaires de l’immobilier semble passer par trois pistes.

La limitation des coûts

« Pour nous, il y a 2 axes : limiter les coûts salariaux et publicitaires, et être plus efficace dans nos méthodes commerciales et dans le choix des supports de communication. Pour ma part, c’est la seule voie possible pour obtenir des résultats », Hervé Nawawi, agence Keops Colombes

Eric Patural, directeur de ABiTHEA Réseau Immobilier, renchérit : « tous nos investissements importants tels que notre outil informatique ont été réalisé avant la crise donc aucun investissement important n’avait été programmé. Nous reportons juste l’embauche d’un ou 2 développeurs de réseau ». Comme dans le secteur de la santé pharmacie, les réductions d’effectifs seront toujours au programme en 2009…

La poursuite du développement

« Notre objectif est de renforcer notre présence par l’acquisition d’environ 18 nouveaux cabinets sur toute la France. Parallèlement, nous accélérons notre politique de formation afin que l’ensemble de nos collaborateurs poursuivent le développement de leurs compétences. En 2008, nous avons délivré plus de 10.000 heures de formation. Parallèlement, notre savoir-faire dans la gestion locative devrait nous permettre de développer nos actions sur ce marché qui reste très dynamique », Stéphane Glucksmann, directeur général adjoint de Citya immobilier

Cette approche est similaire à Propriétés Privées : » Propriétés Privées continue son développement sur 2009. Notre objectif est de continuer à étendre le réseau sur la France en engageant et formant 200 nouveaux négociateurs en plus des 88 actuels. Nous allons également développer notre concept sur des pays limitrophes (master franchise). Nous innovons aussi par la vente de locaux professionnels et mettons en œuvre des évolutions techniques (géo-localisation) sur notre site », Sylvain Casters, gérant de Propriétés Privées.

Le lancement de services à valeur-ajoutée

« Nous mettons prochainement en ligne une fonctionnalité très collaborative : celle de permettre à la communauté Drimki d’estimer un bien immobilier présenté en TestAvantVente », Thomas Laurentin, co-fondateur de Drimki.

En conclusion, quelle que soit l’option choisie, « aller de l’avant, être encore meilleur et encore plus combatif… sans se plaindre est la meilleure solution », comme rappelle Serge Henninot, gérant d’agences immobilières ERA.

Le dossier sur le marketing sectoriel de l’immobilier

  • « Le rideau sur l’agence est tombé » : la conjoncture économique de cette année 2008 a également engendré certaines fermetures d’agences, à tel point que 10% à 15% des agences immobilières pourraient disparaître en 2009.
  • Les tendances marketing de l’immobilier en 2009. Approche prospective du jeu des acteurs sur 2009 : stratégies de réduction des coûts, stratégie de développement du réseau et offre de nouveaux services à valeur ajoutée… le tout supporté par un web de plus en plus présent.
  • Satisfaction et logement social ? Stéphanie Passareira, de Init-marketing propose son retour d’expérience sur l’intégration de la mesure marketing de la satisfaction client par les bailleurs sociaux car, contrairement aux idées reçues, le secteur du logement social est un secteur qui s’intéresse de très près à la satisfaction de ses clients !

Nos interviews des acteurs de l’immobilier.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>