10 erreurs SEO fréquentes sur les sites e-commerce

10 conseils pour optimiser le SEO de votre site de e-commerce, pour un meilleur référencement et un ROI plus élevé

Le marché du e-commerce Français a atteint les 57 milliards d’euros dépensés en 2014 d’après la Fevad, pour la plupart d’entre eux, les moteurs de recherche en sont la principale source. D’où l’importance du SEO pour les sites d’e-commerce…

Erreur n° 1. Copier/Coller les descriptions produits

Vous pouvez être tentés de faire ctrl+c/ctrl+v depuis les descriptions produits du site du fabricant pour les mettre sur votre site ? Attention ! Google s’efforce d’afficher aux internautes des pages contenant des informations distinctes. Recopier les descriptions produits de vos fournisseurs est risqué, le contenu dupliqué peut nuire à la qualité de votre site, aussi bien aux yeux des internautes qu’aux yeux des moteurs de recherche. Vous devez impérativement les réécrire pour les rendre uniques.

Erreur n° 2. Avoir un contenu éditorial trop pauvre

Il est d’usage de dire que les beaux sites contenant de nombreuses images sont souvent mal référencés. C’est notamment l’exemple des portfolios d’artistes, des sites de design ou de photo. Même si vous optez pour un site graphique, ne négligez pas les contenus textes. Profitez de vos fiches produits, de guides d’achat, de fiches conseils pour créer des contenus uniques et différenciants. Les blogs sont d’excellents leviers pour faire performer votre SEO.

Erreur n° 3. Oublier de réécrire vos URL

Les URL de vos pages produits doivent être propres et constituées de mots-clés, et non pas composées de chiffres, de paramètres… Limitez ces derniers et axez l’écriture de vos URL sur la lisibilité et la facilité de compréhension par l’internaute en les enrichissant de mots-clés.

Exemple : favorisez l’URL www.monsite.fr/catégorie/produit/caractéristique plutôt que www.monsite.fr/id=2452121235458

Erreur n° 4. Dupliquer votre contenu

Certains contenus peuvent aisément se retrouver sur plusieurs pages de votre site (si une page a 2 URL différentes ou si une landing page reprend les contenus d’une fiche produit…). Favorisez toujours l’unicité de vos contenus, de vos produits, de vos balises, de vos URL… Comme énoncé précédemment, les moteurs de recherche comme les internautes préfèrent des pages distinctes, il est donc très important de soigner vos balises, title et meta description, définir une URL pour un contenu et d’assigner un produit à une seule catégorie. Il est également possible d’assigner un produit à plusieurs catégories, mais il est alors important de savoir gérer ce contenu dupliqué par la suite : URL différente, version secondaire…

Pensez aussi à désindexer certaines pages sans intérêt SEO pour concentrer vos efforts sur les pages pertinentes.

Erreur n° 5. Rendre vos pages inaccessibles depuis la home

Jonathan Vidor, Président de l’agence e-marketing JVWEB

Jonathan Vidor, Président de l’agence e-marketing JVWEB

Plus l’accès à vos pages produits sera éloigné de votre page d’accueil, moins l’internaute arrivera à l’objectif de conversion, on parle alors de « pages profondes ». Le nombre de clics effectués par les internautes sur votre site pour arriver aux pages produits doit être limité. Idéalement les pages les plus importantes doivent être accessibles en 3 clics depuis votre homepage, même si votre site comporte des milliers de pages.

Erreur n° 6. Pas de gestion de pagination

La pagination de vos pages produits et de vos catégories est importante (exemples page 1, page 2…). Google doit pouvoir crawler, c’est-à-dire analyser votre site et comprendre très facilement son architecture. Plus votre site sera ordonné et catégorisé, plus votre pagerank sera amélioré pour remonter dans les pages de résultats. Pour cela, facilitez la vie de Googlebot et donnez-lui envie de revenir régulièrement sur votre site.

Si votre site contient beaucoup de contenu paginé, cela réduit les chances que Googlebot crawle entièrement toutes vos pages et perde du temps sur votre site. De plus, selon la manière dont vous gérez votre pagination, vous pouvez vous exposer à du contenu dupliqué. L’utilisation des balises rel=prev/next est recommandée par Google pour gérer la pagination.

Erreur n° 7. Laisser des pages d’erreurs

Un produit n’est plus disponible de manière ponctuelle ou de manière définitive ? L’aviez-vous prévu ? Il est très important de gérer et de prévoir la disponibilité de vos produits pour adapter vos actions SEO. Les produits indisponibles doivent disparaître de votre site, tout comme les pages d’erreur 404 qui sont signes de mauvaise qualité pour les moteurs de recherche.

Afficher un produit indisponible ? Rediriger vers une page 404 ? Indiquer au robot la disponibilité grâce à une balise meta unavailable_after ? Que faire ? Ces problématiques vont dépendre de différents facteurs comme la taille de votre site, le nombre de produits, si le produit sera bientôt disponible ou non, la date de remise en ligne…

Erreur n° 8. Ne pas maîtriser votre maillage interne

Souvent négligé, le maillage interne définit pourtant la structure de votre site et l’ensemble des liens entre vos pages. Ainsi, en liant vos pages, vous pourrez transmettre la popularité de certaines pages à d’autres pages de votre site qui sont moins visibles (les pages profondes).

Le maillage interne va à la fois guider vos internautes mais aussi les moteurs de recherche. C’est pourquoi, il influencera donc votre positionnement et votre taux de conversion. Pensez donc à ajouter des liens hypertextes renvoyant vers d’autres pages de votre site traitant d’un produit ou sujet complémentaire.

Erreur n° 9. Ne pas connaître les Rich Snippets

Moins connus des non-initiés, les Rich Snippets permettent pourtant d’enrichir les informations sur vos produits au sein même des résultats de recherche sur Google. Il s’agit d’informations supplémentaires telles que des avis, des notes, des images ou du texte qui vont permettre à l’internaute de recevoir une information supplémentaire et à Google de catégoriser plus facilement les informations de votre site.

Au-delà de leur efficacité SEO, ils permettent de gagner en visibilité et donc d’augmenter le taux de clic.

Erreur n° 10. Une absence de segmentation des pages dans Analytics

Segmenter par type de pages dans Google Analytics vous permet de suivre plus efficacement la répartition de votre trafic en fonction du type de pages/produits, d’identifier leur comportement en fonction de vos objectifs d’e-commerçants et ainsi d’adapter votre stratégie SEO en conséquence.

Le référencement naturel d’un site e-commerce est un travail de longue haleine et peut porter ses fruits dans des environnements ultra-concurrentiels où la visibilité est la meilleure des armes. De nombreux sites e-commerce n’ont pas spécialement conscience qu’une stratégie SEO peut être un facteur de succès face aux concurrents, en adoptant une stratégie adaptée au contexte de l’activité.

Un mauvais travail de référencement naturel peut avoir des impacts significatifs sur un site e-commerce : baisse de positionnement -> baisse de clics -> baisse de trafic -> perte de conversions -> perte de chiffre d’affaires.

Auteur : Jonathan Vidor, Président de l’agence e-marketing JVWEB

***

(c) ill. Shutterstock – bearded man in despair

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


4 commentaires

  1. avatar

    Les Résoteurs

    11 mai 2015 at 12:19

    10 erreurs fréquentes quand les e-commerçants s’occupent d’eux-mêmes de leur SEO.

  2. avatar

    Nicolas J. Chevalier

    11 mai 2015 at 13:07

    Dommage que si peu d’e-commerçants soit au courant des bases en référencement…

  3. avatar

    Loric

    15 mai 2015 at 11:05

    Toujours intéressant de répéter les fondamentaux car malheureusement beaucoup de boutiques en ligne tendent à les oublier (ou à ne pas les connaître).

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>