10 tendances du Search Marketing pour 2017

Les moteurs de recherche commencent à embarquer des technologies de recherche complètement nouvelles, au cœur même de l'algorithme. Impacts sur le SEO ?

Le Search Marketing est en pleine révolution : les usages évoluent très vite, notamment avec l’explosion des usages mobile et l’internet des objets. Les technologies web sont en mutation rapide et les moteurs de recherche s’adaptent à marche forcée à ces nouvelles donnes. En parallèle, les moteurs commencent à embarquer des technologies de recherche complètement nouvelles, au cœur même de l’algorithme… Quiconque a aimé tout ce qui s’est passé en 2016 et n’a pas peur des changements va adorer 2017.

Voici une sélection des tendances Search Marketing cette année…

Un index « mobile first » chez Google

C’est officiel, Google l’a annoncé, en 2017, l’index du moteur de recherche va devenir « mobile first ». Cela signifie que c’est la version mobile des sites Internet qui sera utilisée en priorité pour fabriquer les résultats du moteur, afin de préserver en toute logique une expérience de recherche sur Smartphone la plus satisfaisante possible. Pour mémoire, Google a annoncé qu’aux USA, le nombre de requêtes effectuées sur son moteur depuis un mobile est passé en 2016 devant le nombre sur desktop.

Cette évolution pourrait faire perdre des positions à moyen terme à qui n’aurait pas un site mobile correct.

La montée en puissance des pages AMP

Certes, la technologie des pages AMP (les « Accelerated Mobile Pages ») est jugée lourde par certains, limitée par d’autres, quand ce n’est pas le ROI des projets AMP qui est critiqué. Ce qui est certain, c’est qu’en 2017, Google va encore et toujours assurer la promotion de cette technologie, notamment pour les sites e-commerce, après les sites de news.

Rappelons que la technologie AMP permet d’alléger considérablement les pages et d’accélérer leur affichage sur Smartphone, au point de le rendre quasi instantané. Rien que pour cela, tester cette technologie pour son site en 2017 pour voir s’il est intéressant de l’adopter rapidement est assurément une bonne idée.

Google Assistant

Google a pris plus de temps que ses concurrents pour lancer un assistant conversationnel, comme Siri d’Apple, ou Cortana de Microsoft. C’est toutefois le cas depuis 2016, et l’outil est impressionnant et très convivial. En 2017, on devrait voir Google Assistant se répandre sur de nombreux produits Google, et surtout, une version en français devrait être bientôt disponible (Google Assistant ne fonctionne qu’en Anglais).

Les assistants changent radicalement les usages fondamentaux de la recherche d’information à l’aide d’un moteur : ce ne sont plus les utilisateurs mais les assistants qui formulent les requêtes, et ce sont également eux qui délivrent la réponse.

Philippe Yonnet, Directeur de l’agence Search Foresight

Philippe Yonnet, Directeur de l’agence Search Foresight

L’IA dans l’Algorithme

En 2016, on a vu les fonctionnalités exploitant les technologies d’Intelligence Artificielle se multiplier dans les moteurs de recherche comme Google. Les progrès effectués ces dernières années en matière d’apprentissage automatique, ou utilisant les réseaux de neurones sont impressionnants. Et ce n’est qu’un début.

Dans l’algorithme du moteur, cela a permis de faire des progrès considérables en matière de traitement automatisé du langage, de traduction automatique, et de sémantique. « Rankbrain » en particulier montre que des approches radicalement nouvelles pour trouver des pages pertinentes sont devenues possibles.

La recherche vocale

La recherche vocale et conversationnelle ne cesse de gagner du terrain. Les adolescents l’adoptent massivement. La tendance va se poursuivre en 2017 : il s’agit évidemment une révolution car les requêtes faites avec la voix sont de plus en plus souvent exprimées sous forme de questions en langage naturel, et non sous forme d’une suite de mots clés. Mois après mois, le fonctionnement par mots clés perd en usage et en pertinence… Et cela n’est pas sans conséquences, y compris pour le fonctionnement du programme AdWords.

La position zéro

Google propose de plus en plus de blocs de réponses affichés en tête des résultats : « Featured Snippets », « Quick Answers », « Caroussels », « Rich Cards » etc… Du fait de ces blocs qui apparaissent avant la liste des résultats organiques, l’emplacement a été baptisé « la position zéro ». Le nombre de requêtes affichant ces blocs de réponse a explosé en anglais en 2016 ; on peut s’attendre à une extension rapide de cette fonctionnalité en français. Savoir tirer parti des possibilités nouvelles pour être visible sur ces positions zéro fait partie des nouvelles stratégies SEO en 2017.

Le SXO

De manière plus générale, les moteurs ont multiplié les fonctionnalités innovantes pour effectuer des recherches ou pour apporter une information plus utile directement sur la page de résultats : nouvelles extensions d’annonces sur Adwords ou Bing Ads, blocs Knowledge Graph, Quick Answers, Rich Cards, Rich Snippets…

En conséquence, la part du trafic des moteurs renvoyés vers les sites web est en baisse constante. La solution : optimiser l’expérience de recherche pour capter efficacement le trafic résiduel, là est l’objet du SXO (Search eXperience Optimization). Le SXO essaie de tirer parti de toutes les possibilités pour obtenir de la visibilité sur les moteurs et capter du trafic, mais aussi par la suite d’assurer la meilleure conversion possible sur les sites.

Plus de Product Listing Ads

Les PLA s’affichent sur de plus en plus de requêtes, les emplacements se multiplient et sont de plus en plus visibles. Pour les sites marchands, il est temps de s’intéresser à cette source de trafic qui va encore prendre de l’importance en 2017.

Du ciblage par mots clés au ciblage de l’audience

Les moteurs savent que les nouveaux usages des moteurs de recherche « tuent » progressivement le modèle de ciblage par mots clés. C’est pour cela que l’on voit apparaître des outils de ciblage d’audience de plus en plus sophistiqués, car à terme, cela peut devenir l’approche la plus pertinente. En 2017, si les termes RLSA, ciblage démographique, ou catégories de centres d’intérêt ne vous disent rien, ce sera parce que vous n’investirez pas dans des campagnes de mots clés.

Les « expanded text ads »

Pour finir, toujours à propos du PPC, en 2017, la bascule vers les « expanded text ads » sera effective. Des annonces enrichies, adaptées aux usages mobile… Date limite pour qui n’aurait pas encore adapté ses campagnes : le 31 janvier 2017 !

Auteur : Philippe Yonnet, Directeur de l’agence Search Foresight

***

Un article du dossier Prévisions et prospective marketing 2017

(c) ill. Depositphotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *